Take the 2-minute tour ×
French Language Stack Exchange is a question and answer site for students, teachers, and linguists wanting to discuss the finer points of the French language. It's 100% free, no registration required.

Je sais qu’en français on peut dire « Il parle comme une vache espagnole », mais son utilisation semble se borner au français, et l’expression est un peu longue. Vous dites, si je ne me trompe pas, « mon français est rouillé » pour exprimer qu’on le parlait assez bien autrefois, mais que ça fait un bail qu’on l’a plus pratiqué et que sa connaissance s’est un peu perdue. Je dirais même que « rouillé » peut être apposé à toute habileté qui requiert l'emploi du cerveau, pas vrai ?

En néerlandais on un dit parfois « Ce garçon parle français d’houilles ». Il ressort de cette tournure que « ce garçon » parle mal français, mais le français peut également être remplacé par anglais, allemand où je ne sais quelle langue. Cependant, la tournure est toujours reliée aux langues.

J’essaie de trouver une traduction satisfaisante. J’espère que ceux qui maîtrisent le français peuvent m’y aider.

share|improve this question
1  
Il y a bien le verbe familier baragouiner. –  mouviciel May 5 at 19:06
    
C’est de cet Houilles qu’il s’agit ? –  Édouard May 5 at 20:21

1 Answer 1

up vote 5 down vote accepted

J'ai plusieurs solutions

  • Parler/savoir dire trois mots [de/en français]
  • Baragouiner [en français] (ou avec son voisin du dessus, baragouiner trois mots de français.)
  • Parler un [français] de contrebande
  • Parler [français] comme une vache espagnole (qui s'applique bien à d'autres langues)
share|improve this answer
1  
On peut certes « baragouiner en français », mais dans ce cas-ci, je pense qu’il faut privilégier l’emploi transitif : « baragouiner le français ». –  Édouard May 5 at 20:08
    
Ah ? Curieux, je ne dirais pas du tout ça comme ça. –  Evpok May 5 at 20:09
    
Je serais ravi de voir qu'e quelqu' un enleve les fautes dans mon ecrit. –  Koenraad van Duin May 5 at 20:17
    
Le TLF B.1. ; l’Académie –  Édouard May 5 at 20:18
    
non, il s'agit des charbons. Cet adage remonte au debut de la vingieme siecle, et designe l' argot des debardeurs hollandais qui essaient de parler avec les mariniers anglais qui emporaient des charbons par navire. –  Koenraad van Duin May 5 at 20:30

Your Answer

 
discard

By posting your answer, you agree to the privacy policy and terms of service.

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.