Take the 2-minute tour ×
French Language Stack Exchange is a question and answer site for students, teachers, and linguists wanting to discuss the finer points of the French language. It's 100% free, no registration required.

En lisant Devrait-on dire "Je suis français" ou "Je suis Français"?, je me suis posé la question suivante : « est-ce que la phrase "je suis peintre" est correcte ? »

Il me paraît sûr que la phrase incriminée est courante, mais ne devrait-on pas plutôt dire « je suis un peintre » ? Autrement dit, je me demande si après ce verbe être, il est bien raisonnable de mettre un nom sans article, pronom, …

Je n'ai pas d'exemple non-idiomatique convaincant où un nom suive le verbe être comme ici… Suis-je trop fatigué pour construire un tel exemple évident, ai-je oublié une règle de grammaire apprise durant ma jeunesse, ou êtes vous aussi maintenant dans le doute ?

share|improve this question
1  
C'est vrai que si la réponse à cette question-ci était négative, cela voudrait dire d'office que je suis français est la forme correcte. –  Joubarc Sep 6 '11 at 6:33
    

3 Answers 3

up vote 11 down vote accepted

La forme je suis peintre est correcte1.

Voir la définition du verbe être du TLF, 2ème section, I. a. 2. a) β). (ou chercher « blanchisseuse »)

Malheureusement, je n'y vois rien sur le cas où l'adjectif est un gentilé ; mais j'imagine qu'on peut estimer par extension que c'est correct également.

1. Sauf quand le sujet n'est pas peintre.

share|improve this answer
4  
+1 for the footnote. –  Brennan Vincent Sep 6 '11 at 7:36

La forme « Je suis peintre » est correcte et signifie que ma profession est peintre. La forme « Je suis un peintre » me semble incomplète, on ajoutera un adjectif ou autre pour souligner un trait particulier du peintre: « Je suis un peintre célèbre » ou « Je suis un peintre en mal d'inspiration ».

share|improve this answer
5  
Pour moi, l'ajout du déterminant peut aussi être une manière de mettre en valuer sa profession, pour se grandir: Je n'ai pas de temps à perdre avec vous, je suis un diplomate, moi, monsieur. –  Joubarc Sep 6 '11 at 7:17
3  
Ton exemple n'est pas très convaincant : « je suis diplomate » voudrait de toute façon dire autre chose... –  JPP Sep 6 '11 at 10:07
    
Je n'y avais pas pensé, mais tu soulèves en effet un point intéressant. Peut-être que l'article est alors plutôt utilisé dans les cas où une confusion est possible? –  Joubarc Sep 6 '11 at 11:11

Je ne suis pas assez grammairien pour te répondre sans chercher dans des références.

Grevisse note que « le nom [utilisé comme attribut] sans déterminant se rapproche de l'adjectif. [...] Il peut dans certains cas recevoir, comme l'adjectif, des marques de degré. »

share|improve this answer
1  
De toutes façons, on veut des références :-) –  Joubarc Sep 6 '11 at 8:17
    
[reference needed] –  Un francophone Sep 6 '11 at 8:20
    
Parfois c'est à se demander si on cherche des réponses à nos questions, ou si on veut engager une femme de chambre. –  Joubarc Sep 6 '11 at 8:24
    
Il y a des gens qui sont à la recherche de questions auxquelles répondre, d'autres qui cherchent des réponses à leurs questions. SE est une bourse d'échange entre les deux. –  Un francophone Sep 6 '11 at 8:30

Your Answer

 
discard

By posting your answer, you agree to the privacy policy and terms of service.

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.