Take the 2-minute tour ×
French Language Stack Exchange is a question and answer site for students, teachers, and linguists wanting to discuss the finer points of the French language. It's 100% free, no registration required.

En littérature, existe-t-il un mot qualifiant le fait d'utiliser les codes d'un certain genre littéraire pour écrire sur un tout autre sujet ?

Exemples :

  • une recette de cuisine épistolaire
  • un huis-clos homérique
  • une saga "noire"
share|improve this question
1  
Si tu cherches un néologisme (imprononçable et pédant ?), je propose transtropisme. –  Romain VALERI May 16 at 16:08
    
J'aime beaucoup ce néologisme ! –  Trajan May 22 at 3:39
    
Merci. Pour préciser, je pensais notamment à cette "référence" pour la racine trope, plutôt qu'à celle-ci. –  Romain VALERI May 22 at 8:21

2 Answers 2

up vote 4 down vote accepted

Trois termes peuvent s'appliquer.

Pastiche

s’applique si on parle de la création d'une œuvre nouvelle, seul le style est copié.

"Le pastiche peut être défini comme l’imitation, parodique ou non, du style d’un auteur ou d’un courant littéraire."

Parodie

S'il y a une intention de moquerie. Toutes les parodies sont des pastiches, tous les pastiches ne sont pas parodiques.

Transposition

Si on parle plutôt d'une réécriture d'une œuvre existante, mais en changeant son style. Le terme englobe plus que la littérature, on parle de transposition aussi quand on passe d'un art à un autre (Musique-->littérature-->cinéma).

Voir sur le lien de transposition les nuances entre ces trois termes.

share|improve this answer
1  
Je suis à peu près sûr que tout le monde pense qu'un pastiche est forcément parodique (la plupart des dictionnaires mentionnent "parodie" comme un synonyme) mais a priori c'est bien ce mot. –  Trajan May 22 at 3:41

Sur la page de Wikipédia en Français concernant le terme équivalent en musique, on propose chiasmatypie, terme lui-même empruntée à la biologie ("Théorie selon laquelle les chiasmas observables cytologiquement en fin de prophase I [de la division cellulaire] sont la conséquence d'interchanges qui ont eu lieu antérieurement entre les chromosomes homologues."), ou de construction accidentellement identique, je n'en sais rien. Pour faire dans le simple, on pourrait parler d'hybridation.

Généralement, on emploie plutôt ce genre de terme dans le sens plus général d'un mélange des conventions des deux genres, mais cette forme spécifique dont tu parles peut parfaitement être conçue comme une simple application du même concept.

share|improve this answer

Your Answer

 
discard

By posting your answer, you agree to the privacy policy and terms of service.

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.