Tag Info

Hot answers tagged

14

La difficulté vient principalement de l'homonymie entre le pronom personnel leur, le pronom possessif leur et le déterminant¹ leur. Le pronom personnel leur ne s'accorde pas² Le déterminant et le pronom possessif leur s'accordent en nombre avec l'élément dont il est la tête³ dans le cas du déterminant, avec son objet (le possédé) dans le cas du pronom En ...


14

L'accord se fait avec le sujet : quand il s'agit de choses: ces blés ont l'air mûrs... (ils ont l'air d'être mûrs) quand il s'agit de personnes, si l'on peut dire sembler, paraître: cette fillette a l'air douce... (elle semble douce) si le sens interdit l'accord avec air: elle a l'air bavarde... (on ne peut pas avoir une mine bavarde !). ...


12

En règle générale, l'accord avec participe passé se fait selon l'auxiliaire utilisé. Si le participe passé est employé sans auxiliaire, il s'emploie comme un adjectif qualitatif, c'est-à-dire qu'il s'accorde avec le sujet qu'il décrit. Les jours passés ne reviennent pas. Si l'auxiliaire est le verbe être (comme dans ce cas-ci), le participe s'accorde ...


11

Le site dont tu donnes la référence donne la réponse, la façon d'écrire correcte est : "nulle part", dans tous les cas. Dans google, il y a autant de nul part car il y a beaucoup de personnes ne sachant pas écrire correctement le français :) Dans ton exemple : Cette personne arrive de nulle part.


11

The agreement for adjectives is dependant on the real number: to a single person: Vous êtes sympathique. to several persons: Vous êtes sympathiques. As an aside, verb inflexions are the same in both cases (plural vous, or singular formal vous).


11

En anglais (there is/are) et en italien (c'è/ci sono), l'expression est construite sur le verbe être et signifie « ici est … ». Il est logique d'accorder le verbe avec son sujet réel qui est l'entité présentée. En français (il y a) et en allemand (es gibt, lit. « il donne »), la construction est différente : l'entité présentée est l'objet d'un verbe qui ...


9

Il y a deux mots en français qui s'écrivent personne : un nom féminin, et un pronom. Le nom est grammaticalement féminin, même s'il ne porte aucune indication de genre sur la personne ; le pronom personnel correspondant est donc elle. Mais dans cette phrase, c'est le pronom personne qui est utilisé (cela se voit à l'absence d'article, entre autres : « que ...


9

Non, parce que lui est ici un pronom personnel des deux genres, qui signifie à lui ou à elle. Tu ne peux pas dire Vous pouvez elle acheter une montre. (incorrect) Parce qu'il manque le à. Par exemple, on doit dire C'est à elle que vous pouvez acheter une montre.


9

« Ses un an » et « ses un ans » sont choquants grammaticalement à cause de la rupture entre le pluriel et le singulier. Le premier l'est quand même beaucoup moins, parce qu'il y a déjà une rupture entre « ses » et « un an » : on ne devrait pas avoir une telle juxtaposition entre l'adjectif possessif et l'article indéfini. En revanche, l'absence d'accord ...


8

Comme précisé ici : En français, seules les quantités égales ou supérieures à 2 prennent la marque du pluriel. Ce qui sous entend que pour tout nombre réel (donc décimaux compris) N respectant 0 ≤ N < 2, on fera l'accord au singulier. De même, cette règle s'applique pour les chiffres négatifs. Ce qui nous donne : Singulier -2 < N < 2 ...


8

En fait, les deux phrases conviennent. Ta deuxième proposition est ce qu'il y a de plus littéraire. La première proposition reflète plus une tournure que tout le monde utilise actuellement par abus de langage. Le Bon usage explique qu'en écrivant « c'était des chats noirs », c'était a la valeur d'un présentatif et en l'occurence, on utilise de plus en plus ...


7

Selon le guide de grammaire d'Antidote et l'article sur les noms collectifs de la Banque de dépannage linguistique de l'Office québécois de la langue française (OQLF), lorsque le sujet d'un verbe est un nom collectif singulier accompagné d'un complément pluriel, l'accord peut se faire soit avec le nom collectif, soit avec son complément, selon que l'on ...


7

All verbs that take "être" as their auxiliary verb must agree in gender and number with the subject. Does this apply also to pronominal verbs? Not always. There are two kinds of pronominal verbs: essentially pronominal verbs and occasionally pronominal verbs. And of course different rules apply to them. Essentially pronominal verbs Essentially ...


7

Grevisse, le bon usage, Ci-joint, ci-inclus, ci-annexé sont variables quand ils sont nettement adjectifs, c'est-à-dire lorsqu'ils ont la place d'une épithète ou d'un attribut du sujet avec copule. Ils sont invariables et traités comme les adverbes ci-contre, ci-après : 1) quand ils sont en tête d'une phrase averbale — 2) quand, dans le corps de la ...


7

De mon point de vue, le plus cohérent c'est: dans le cas où l'on parle du mot, utiliser l'italique et accorder au masculin dans le cas où l'on parle de négations (en omettant l'article), éviter l'italique et accorder normalement. Ici, il s'agit du premier cas, j'enlèverais donc le e.


7

Comme le dit Joubarc, les choses sont plus complexes qu'il n'y paraît de premier abord. Voici un extrait tiré de la Grammaire Larousse du français contemporain : Jusqu'au XVIe siècle, on disait : ce suis je, ce es tu, ce est il, ce sommes-nous, ce estes-vous, ce sont ils. Le verbe s'accordait avec le sujet postposé. Mais à la 3e personne, à côté de ce ...


6

On accorde un participe passé utilisé comme adjectif avec le nom qu'il qualifie : La voiture réparée a été repeinte en rouge. La voiture est réparée. Pour un verbe conjugué avec l'auxiliaire avoir, on accorde le participe passé avec son COD quand celui-ci est placé avant : La voiture que j'ai réparée hier est comme neuve. Quelles voitures ...


6

Le mot n'a pas « perdu son genre », personne n'est pas un nom dans cette phrase. Dans l'exemple que tu donnes personne est un déterminant de quantité nulle, donc il ne comporte pas de distinction de genre, par défaut l'accord se fait au masculin (c'est ce qui se passe dans la phrase que tu cites). Cependant l'accord peut se faire au féminin s'il est évident ...


6

Le fait que statistique, mathématique ou physique soient des disciplines dont les noms peuvent parfois être écrits au singulier ou au pluriel n'a rien à voir avec l'emploi de ce mot dans "[...] à l'aide de modèles statistiques.". Dans cette expression, "statistiques" est clairement un adjectif de "modèles" et doit s'accorder avec son pluriel. Petite note ...


6

A en croire le CNRTL, c'est la seconde graphie qui semble "la bonne", je n'ai pas vu de spécificités d'accord en nombre sur ce terme. Notamment, en bas de page, parmi leurs exemples, on a [...] des méthodes statistiques [...] edité : Pour info, il y a également des institutions qui emploient l'expression en faisant l'accord en nombre, comme le LPTMS, ...


6

Les propos du Wikitionnaire ne me semblent pas contradictoires. Voici un substitut potentiel dont les formes adverbiale et adjective sont distinctes : « en attachement » et « attaché ». Ça aide à dénicher plus facilement les problèmes. En reprenant le premier exemple « *Vous trouverez attachée copie de sa lettre » ne passe pas. L'explication doit venir du ...


6

En règle générale, les prénoms et noms de famille sont invariables. On peut penser par exemple à la série américaine Les Simpson. Il y a cependant quelques exceptions pour les noms de certaines familles illustres, les sujets représentés et les noms employés métaphoriquement. Ma copie du logiciel Antidote HD (version 6.1) offre les règles suivantes au sujet ...


5

Le verbe s'accordant avec le sujet, on a bien doivent dans le cas que tu cites. J'ai mis en évidence les verbes avec leur sujet dans ces deux variantes : On comprend mieux l'effervescence que doivent subir ces hommes de science. On comprend mieux l'effervescence qui doit s'exercer sur ces hommes de science. La différence se situant bien sûr entre ...


5

Use Elle a rencontré the always valid rule is that with avoir for auxiliary, there is no agreement, as opposed to être. Here, a is from avoir, therefore no need to agree. But be careful, because if she met a feminine noun and you want to specify this, you could also say Elle l'a rencontrée Meaning 'she met her', in which case you have to agree ...


5

That's a typo. It should be au in both cases : J'appartiens au monde des sorciers... au monde de Poudlard. or (but it looks a bit weird) J'appartiens aux mondes des sorciers... au monde de Poudlard.


5

Les deux tournures sont grammaticalement correctes et sont idiomatiques. C'est le sens qui départage. Ici, les deux sont possibles. En général, tout de même, c'est plutôt au sujet que l'adjectif se rapporte ; « un air [adjectif] » n'est pas une tournure aussi courante qu'« avoir l'air ». On peut faire quelques tests pour comparer le ressenti du rattachement ...


5

En un sens, les adjectifs numéraux sont variables, c'est juste qu'on utilise très rarement leurs pluriels. 4 oreilles, ce sont quatre oreilles ; il n'y a qu'une fois quatre, donc quatre est au singulier. On pourrait donc dire que 8 oreilles, ce sont deux-quatres oreilles, mais le mot pour ce nombre est huit. Ceci n'explique pas la bizarrerie suivant laquelle ...


5

Je confirme le régionalisme. En Suisse Romande on assimile 80%, à la moitié, au tiers ou à la majorité (en syntaxe, pas en quantité). C'est alors un singulier. Ce n'est pas le cas en Lyonnais, en Jurassien et, il ne me semble pas non plus, en Savoyard. Donc, à Genève qui n'a jamais pu se décider entre Romand, Savoyard et Jurassien, on entend: [Le] ...


5

Il me semble plus correct d'utiliser Nationalité : Française En effet ici l'adjectif s'accorde en genre avec nationalité. On peut d'ailleurs remarquer que sur le devant d'une carte d'identité française, on trouve en haut à droite la mention « Nationalité Française » quelque soit le sexe de la personne. De plus dans ce type de documents administratifs ...


5

Les verbes qui font partie de ce groupe sont généralement: soit des verbes où la construction permet/exige un complément direct. Par exemple, dans rendre compte, c'est compte qui est en fait le complément avec lequel le participe passé devrait s'accorder! s'approprier est un autre exemple. soit des verbes dont la forme non pronominale a un objet indirect ...



Only top voted, non community-wiki answers of a minimum length are eligible