Tag Info

Hot answers tagged

25

On peut assurément pratiquer la langue de Molière sans avoir jamais recours à la lettre qui suit E et précède G dans l'ordre alphabétique. Pour savoir si elle est indispensable, il est surtout vital de repérer quels mots l'utilisent, et de trouver si besoin est des synonymes. La liste de mots sur laquelle s'appuie mon correcteur orthographique compte 15573 ...


24

The attachment of O and E (or of other letters) is called a typographic ligature. Ligatures were often used in ancient languages (such Latin and ancient Greek) to mark a diphthong or sometimes simply to make writing easier in pre-press times. In modern French, the œ ligature is linguistic as opposed to aesthetic. It bears an important linguistic role, ...


16

En phait, il y a en Phrance une phoultitude de gens qui soutiennent par leurs ephphorts la cause du replacement de la lettre f par l'orthographe ph, plus claire. Ce combat pourtant parphaitement justiphié rencontre malheureusement phort peu d'écho dans les médias. D'aucuns prônent donc un phront commun, ou même une phusion, de ce combat avec çeux qui ...


14

Le tri se fait comme suit: une passe en ignorant les différences entre majuscules et minuscules et les signes diacritiques et les caractères autres que les lettres; les égalités sont résolues en tenant compte des signes diacritiques, la lettre non accentuée venant en particulier toujours en premier; c'est la dernière lettre ayant une différence qui est la ...


10

Le Petit Robert 1993 donne cæcum, nævus, présidium (variante præsidium), ténia (variante tænia), ex æquo, curriculum vitæ, et et cætera sur un pied d'égalité avec et cetera. Il mentionne aussi cæsium comme variante de césium. Voici la liste des mots qui commencent par ae ou une variante diacritique, à l'exclusion de la racine aéro- : aède, aèdès ou aedes, ...


9

Le dictionnaire historique de la langue française dit aussi que l'accent a simplement été ajouté pour le différencier de ou en 1539.


8

Comme le note Grevisse, le upsilon des Grecs était transcrit par un i en Latin, tout simplement. Les Romains appelaient la lettre (qu’on retrouvait, par exemple et par analogie avec le Grec, dans la graphie alternative sylva) I graeca, d'où le nom moderne.


7

Fantastique effort de fantaisie, mais il faut parfois faire face aux faits, fussent-ils fadasses: La fréquence de f en français frôle 1.303% (corpus Frantext) Référence: http://www.lexique.org/listes/liste_lettres.php The frequency of the letter f in French is about 1.303%


6

Cette lettre est très peu utile et ceci est la preuve qu'on peut écrire une réponse complète sans jamais l'utiliser. Une étude récente a par ailleurs démontré que sa reconnaissance sollicite une trop grande part de notre activité neuronale, et les utilisateurs de ce site ont unanimement décidé qu'elle ne devrait plus être utilisée à partir d'aujourd'hui. ...


5

Je dirais que les deux sont admis à l'oral (en tout cas aucun des deux ne me choquerait, et je pense que j'utilise les deux formes indifféremment). A l'écrit par contre, pas d'f fait vraiment bizarre, et pas de f. ou pas de f) sera vraiment plus compréhensible.


5

On prononce [gz] dans les mots commençant par ex- suivi d'une voyelle, ainsi que dans leurs composés. On prononce aussi [gz] dans les mots construits sur le préfixe hexa-. Avec le préfixe sexa-, on trouve les deux prononciations. examiner = [ɛɡzamine] exercer = [ɛɡzɛʁse] exiger = [ɛɡziʒe] exonérer = [ɛɡzɔneʁe] exulter = [ɛɡzylte] hexagone = [ɛɡzagon] ...


5

On a transcrit le ϕ du grec ancien par ph en raison de sa prononciation : /pʰ/, soit une consonne occlusive bilabiale sourde aspirée. (Le p du français est une consonne occlusive bilabiale sourde simple.) La prononciation du grec a évolué de /pʰ/ vers /f/, une consonne fricative labio-dentale sourde. (C'est le f du français.) D'un point de vue biologique, ...


4

D'un point de vue de puriste, æ et œ représentent un seul son, ae et oe deux. On prononce vité, donc la première orthographe s'impose. De même "cœur" n'est pas prononcé "co-eur". L'usage tend cependant à simplifier cela, sauf dans les langues scandinaves, en particulier en français et en anglais, surtout depuis l'ère de la dactylographie puis des claviers ...


4

De mémoire. Le upsilon grec a été importé deux fois dans l'alphabet latin, une fois comme u et une fois comme y (et le u s'est séparé du v vers le XVIIième siècle me semble-t'il). La forme y n'était utilisée que pour des mots empruntés et, au moins dans certains cas, déjà prononcée /i/. Je n'ai aucune idée de comment les Grecs la prononçait, ni même si cette ...


4

Si on part de l'observation que les mots les plus courant ayant un « æ » ont aussi une orthographe alternative avec un « é » à la place de celui-ci, si tu veux éviter la ligature, je te suggère de la remplacer par un « é ». Ça évitera au moins les prononciations incorrectes (« æ » tout comme « œ » se prononce normalement [e] — sauf pour « œ » quand il est ...


3

No accent for uppercase letters isn't a rule but an accepted usage. For example: — Au revoir. — Non, à bientôt. — A bientôt alors. You'll find more in usage of upper case letters in French (Fr) article in Wikipedia.


3

Essentially, the "oe" together tells you how that vowel is to be pronounced, as in the word "œuvre". Think of it as an extra vowel that has it's own distinct spoken sound (pronunciation). I remember learning this in elementary school. Hope that helps.


3

Pourquoi ne dites-vous pas le f est manquant ou bien omission du f ou bien (f) omis ou bien et (f)?


2

Je pense qu'il faut préciser de quelle type d'écriture on parle. Il est probable que l'usage de la ligature s'est raréfié avec l'écriture au clavier. Autant faire une ligature quand on écrit au stylo peut être spontané, autant la faire au clavier est beaucoup moins spontané, impossible au clavier de machine à écrire mécanique (français du moins) et difficile ...


2

D'un point de vue purement pratique (et qui ne répond donc qu'à la première moitié de la question, en laissant l'Académie de côté), oui, c'est tout à fait acceptable pour un texte tapé sur un clavier d’ordinateur et non mis en page. Par exemple : Cela serait choquant dans un document de type Word, car les logiciels de traitement de texte sont capables de ...


2

Si ma mémoire est bonne (je n'ai pas sous la main mes volumes de référence et suis sur un ordinateur dont je n'ai pas l'habitude: le clavier à lui seul me cause problème), les digraphe ph et th ont été utilisés en Latin pour représenter ce qui était en Grec ancien des consonnes aspirées. La prononciation moderne est reprise du Latin (qui l'a peut-être ...


1

D'après l'article du classement alphabétique sur Wikipédia : Si plusieurs mots ont le même rang alphabétique, on tâche de les distinguer entre eux grâce aux majuscules et aux accents. Exemple: légitime, légitimé, légitimes, légitimés. Il semble que le mot avec un accent soit classé après celui sans accent.



Only top voted, non community-wiki answers of a minimum length are eligible