Tag Info

Hot answers tagged

10

Ces verbes peuvent être conjugués avec les deux auxiliaires. Pour le verbe paraître, l'auxiliaire peut changer le sens de la phrase. Lorsque l'auxiliaire être est employé, le verbe signifie se montrer, se présenter ou être publié. Lorsqu'il est utilisé avec l'auxiliaire avoir, il a le sens de sembler, donner l'impression. La nouvelle est parue dans le ...


9

La phrase est grammaticalement correcte, mais elle me semble moi aussi bizarre. Je pense que ce qui est gênant, de manière générale, c'est la combinaison du futur proche avec le passé composé (ou plutôt l'infinitif passé). Le futur proche a un aspect inchoatif (merci Wikipédia) : « s'en être sorti » est un évènement qui nous arrivera bientôt et que le ...


9

Le TLF nous dit que c'est une forme impropre, mais la cite en effet. E. − [Employé improprement dans une locution verbale formée d'un auxiliaire ou d'un verbe support (avoir, être, faire, prendre…) et d'un substantif abstrait désignant des « sensations ou des sentiments à l'état brut: faim, soif, froid, chaud, sommeil, mal, peur, envie, plaisir, honte, ...


7

Techniquement, je m'en suis fait donner une me semble tout à fait correct. C'est au niveau du sens que l'on peut s'interroger: Se faire (verbe) (quelque chose), c'est soit agir auprès d'un tiers pour que celui-ci fasse pour nous l'action spécifiée par le verbe et l'applique à la chose spécifiée. Exemple: je me suis fait couper les cheveux. Pour ce qui ...


7

There are two things in the sentence that can be confusing. 1- The verb used by the author is aller chercher (to fetch) and not chercher (to look for). Ayant cherché would mean "having looked for", and not "having fetched". The important thing here is that le Petit Prince went to fetch the watering can and whether he had to look for it or not is ...


7

No it's not necessary to repeat the subject pronoun (or the subject in general), however if there is an object pronoun, you'll have to repeat the full verb. Your example would be: J'ai préparé un repas et l'ai mangé. As mentionned by Stéphane, you could also skip both the object pronoun and the auxiliary, but that would result in a slightly different ...


6

This à is a preposition and is not part of the verb form. This sentence is based on the construction “être [un certain nombre] à” like in: Ils sont 3 sur 4 à regarder la télé plus de trois heures par jour. Ils sont plus de la moitié à regretter son départ. This preposition is then followed by a verb in infinitive form. In French an infinitive can be ...


5

Les deux auxiliaires s'emploient, avec des nuances de sens. Ces nuances sont parfois assez subtiles. Je cite l'OQLF: Lorsqu’il est question d’une publication, paraître peut recevoir les deux auxiliaires, mais avec une nuance de sens propre à chacun d’eux. La conjugaison avec avoir insiste sur la publication même, l’action de publier, tandis que la ...


5

Les deux phrases sont possibles. Le sens est similaire mais pas tout à fait identiques. « Pour qu'il aille voir un film » implique que le locuteur s'attend à ce que l'argent soit utilisé pour voir un film. Si celui qui reçoit l'argent l'utilise finalement pour autre chose, je risque de ne pas être content. « Pour qu'il puisse aller voir un film » est ...


4

Réponse partielle à ma propre question… Je me rends compte que le même phénomène apparaît pour d'autres verbes modaux (mais pas tous). Il y a très peu de différence entre ces variantes pour penser et croire : Je ne pense pas y arriver. Je pense ne pas y arriver. Je ne crois pas pouvoir y arriver. Je crois ne pas pouvoir y arriver. ou pour ...


3

Précisons que ta forme (3) est la forme orale familière dans la vaste majorité de la francophonie. La chute du ne dans les négations est un phénomène extrêmement répandu du langage parlé, et est probablement la seule raison qui permette l'existence même de la négation multiple (« J'ai pas vu personne »). Quant à la distinction subtile entre (1) et (2), je ...


3

Je ne trouve pas cette formulation élégante. Pourtant, elle semble correcte grammaticalement. J'ai donc cherché un peu. On la retrouve dans de vieux écrits, par exemple, Voltaire, Questions sur les Miracles Je me suis fait donner une déclaration par mon troupeau, comme quoi j'étais honnête homme. Dans les usages récents, j'ai trouvé plusieurs ...


3

Ça dépend qui est nous. un ensemble dont le genre d'au moins un élément est masculin: soutenus un ensemble dont le genre de tous les éléments est féminin: soutenues un roi: soutenu une reine: soutenue


2

The comparison with German is not going to be very helpful, in general. Here are rules of thumb for French: All reflexive and reciprocal verbs are conjugated with être Most of the rest of the verbs are conjugated with avoir Except for a short list of verbs, which, when used intransitively, are conjugated with être The rule of thumb for the short list is ...


2

Curieusement la première forme est bien présente dans le TLF dans l'exemple de la définition C.1. De ce que j'ai pu lire, on devrait dire introduire un recours devant…. J'ai pu lire ça sur le site web de la Cour nationale du droit d'asile (CDNA). Mais ils ont également une section Quand faire un recours, ce qui m'amène à penser que cette formulation ...


2

Je n'ai rien vu dans mes références habituelles qu'une absence de mentions pour « faire recours ». Quasiment toutes les occurrences de « faire recours » trouvées par Google me choquent. Cela me me choque le moins quand il s'agit de « faire recours à une personne » plutôt qu'à une chose ou à un moyen ; je ne dirais d'ailleurs pas « j'ai recours à mon voisin ...


2

Je dirais « nous allons nous en sortir ». « En être sorti » est possible dans « il faut en être sorti avant de commenter publiquement » p.e. Edit: l'infinitif passé est (être sorti plutôt que sortir) s'emploie pour un fait passé par rapport à un autre. Il faut donc un autre fait pour que l'expression tienne. « Nous allons nous en être sorti avant l'arrivée ...



Only top voted, non community-wiki answers of a minimum length are eligible