Hot answers tagged

48

Il y a trois mots qui s'écrivent « plus ». Une particule négative, utilisée pour nier quelque chose qui était vrai dans le passé mais ne l'est pas maintenant. Je n'ai plus d'argent, je suis ruiné. (I have no more money, I'm ruined.) On ne prononce jamais le s (donc : [ply]), sauf pour faire la liaison ([plyz]). Je ne suis plus aussi rapide ...


18

In a short way : you pronounce the 's' when "plus" means more. you don't pronounce the 's' when "plus" means no more.


14

You'll want to use "pas aussi ... que..." for "not as ... as ...". Ce sandwich n'était pas aussi bon que le dernier que j'ai mangé ici. Le bus n'était pas aussi rapide que d'habitude, et donc je suis arrivé plus tard à la maison. But that's not really comparing things - in which case you could say: Ce sandwich était moins bon que le dernier ...


14

Je dirais simplement « moins mauvais » ou « le moins mauvais » dans le cas d'un superlatif (voir le tableau des comparatifs et des superlatifs sur le Wikitionnaire). Mais, n'étant pas québécois, il y a peut-être une nuance que je ne perçois pas.


12

Si tu veux garder le pire, peut-être peux-tu simplement remplacer le moins, et dire que la solution choisie n'est pas la pire ? Chéri, tu veux des haricots, du chou, ou des navets ? Va pour les haricots, c'est pas le pire. Mais j'avoue que ça cloche encore un peu. Note que tu peux aussi utiliser ça aurait pu être pire : Chéri, tu veux du chou ...


11

« Le salaire moyen croît avec l'âge. » (De croître, pas de croire, donc attention aux accents circonflexes levant l’ambiguïté dans certaines formes.) À noter, comme le fait remarquer Stéphane, que la formulation initiale n'est pas fautive ni incompréhensible même si je doute qu'un locuteur natif adulte va l'employer (je la vois bien dans la bouche d'un ...


11

Il s'agit ici d'un ne explétif utilisé dans une proposition comparative, il n'est pas obligatoire. Il est la plupart du temps omis à l'oral. Grévisse : Après plus, moins, mieux, autre, autrement, meilleur, moindre, pire, plutôt, marquant une comparaison d'inégalité, le verbe de la seconde proposition prend souvent ne quand la principale est ...


9

Pour tes deux exemples, je dirais ce n'est plus le cas Je ne sais pas s'il existe des cas où ce n'est pas possible. Éventuellement on peut alors utiliser « plus davantage ». Ou simplement « moins ».


8

On peut aussi utiliser familièrement le motif « plus X, plus Y. » Plus on vieillit, plus on gagne d'argent. Plus on est de fous, plus on rit. À comparer à l'anglais « the more X, the more Y. »


8

“Tout ce qu'il y a de plus [adjective]” is a set phrase. It is an intensifier for the adjective, meaning that the quality expressed by the adjective is valid to a full extent. It can be translated by “as [adjective] as it gets”, or as maxmax suggests “the most [adjective] thing”. Grammatically, start from “ce qui est le plus bizarre”: “that which is the ...


8

Yes, in superlative form, there is no reference. But in your example, de la classe isn't a reference but a restriction. You can also say: "Sophie est la plus grande." It's still in superlative form. You can spot a comparative form when the preposition que is present and introducing a reference. You can spot a superlative form when an article (le, la ...


8

D'après la remarque générale no 1 du CNRTL : Pire n'étant pas toujours senti (notamment au Québec) comme un comparatif ou un superlatif, moins pire, plus pire, aussi pire ou très pire peuvent apparaître dans la langue populaire ou parlée. « Pire » est un comparatif, on dirait « Jeannot est pire que Jean » ou « Jean est le moins mauvais ».


8

C'est un cas où le mot à mot fonctionne : Plus je lis de livres, plus je sais (ou plus je connais). Une traduction plus soutenue : Plus je lis de livres, plus je sais de choses. Une traduction avec transposition : Plus je lis de livres, plus mes connaissances augmentent.


7

Wilmet Il s'exprime pis que moi ! Cette utilisation ne me choque en rien. Pis est un adverbe, et il est utilisé dans ce cas exactement de la même manière que le seraient mieux, plus ou moins, adverbes de la même famille. Je citerais la Grammaire Critique du Français (3e édition), section 685 concernant les sous-phrases adverbiales, par exemple Il est ...


7

Yes, the sentence meaning is almost the same, the exact translations would be: The pollution is worse than last year The pollution is nastier than last year But the second sentence is not good talk, french language doesn't use plus mauvaise with pollution it could be used with temps or météo (weather) for example. Why? because pollution is a ...


7

The regular comparative: plus+adj+que (more+adj+than) aussi+adj+que (as+adj+as) moins+adj+que (less+adj+than) Le requin est plus gros que les poissons. Les fraises sont aussi rouges que les fleurs. La tortue est moins rapide que le lièvre. The regular superlative: le/la/les+moins/plus+adj La chambre la moins spacieuse. The ...


7

En français c'est relativement similaire. Dans les constructions ci-dessous, les adverbes ou adjectifs de comparaison sont placés en tête, mais ils ne sont pas précédés d'un article. Plus je te vois, plus je t'aime. Moins tu fais de fautes, meilleure sera ta note. Cela ne fonctionne que lorsqu'on corrèle des propositions entières. Lorsque, comme ...


6

Croître, augmenter et la plupart de leurs synonymes acceptent une construction utilisant avec : « X augmente avec Y » pour signifier que X augmente lorsque Y augmente.


6

Lorsque le cas d'égalité n'est pas important, la négation de plus est synonyme de la négation d'autant. Maintenant, elle n'est plus aussi riche. À présent, je n'en ai plus autant. Ces formulations ont quand même une part d'ambiguité, entre « elle n'est plus aussi riche (qu'elle ne l'était avant) » et « elle n'est plus aussi riche (que je ne le ...


6

The adjective mauvais has both a regular comparative plus mauvais and an irregular comparative pire. The irregular comparative is the most common one. Furthermore, pire is sometimes used as a comparative even in cases where mauvais would not be used, but a different adjective with strong negative connotations. I have a hard time coming up with hard rules on ...


6

Your first proposal is quite close. More precisely, “Ils n'ont plus d'intimité” would be “they don't have intimacy anymore”. If you add “même” it means “they don't even have intimacy anymore”. Exact translations are a bit difficult, but to add something to the picture consider the following correspondances: They don't have more intimacy ↔ Ils n'ont pas ...


6

Maybe you'll find the question–answer version easier to understand: Qu'est-ce qu'il a de plus beau? C'est le poil ! To formulate an affirmative sentence directly (without the question being asked) one cannot escape this phasing : C'est … qu'il … de plus … . or Ce qu'il … de plus …, c'est … . or … est ce qu'il … de plus … . It ...


5

The 's' pronunciation can help to make the difference between the "plus" used a as negation (/ply/) "Je n'ai plus d'argent" =~ "Je n'ai pas d'argent" "I have no more money" =~ "I have no money" "Je ne fais plus cela" =~ "Je ne fais pas cela" "I don't do this anymore" =~ "I do not do this" The /plys/ version is used to refer to the ...


5

There is some slight difference, because pire can mean plus mauvaise but also de plus mauvaise qualité, or plus nuisible, plus pénible, plus néfaste. In this particular case, plus nuisible or plus néfaste (and therefore pire) are better suited than plus mauvaise. However, something is disturbing in your example because, except for specific cases, only ...


5

Il n'est plus aussi jeune qu'il ne l'était. In this sentence ne … plus expresses “not anymore” (it's the most natural translation for the now), and aussi … que expresses “as … as”. In the last part of the sentence, ne is a ne explétif (i.e. not a real negation) which is commonly found in comparison bases (this particular expletive ne is considered ...


5

« Un peu meilleur » est correct. « Un peu pire » devrait aussi l'être, mais en genéral on utilise soit « un peu moins bon » soit « un peu plus mauvais », je ne sais pas exactement pour quelle raison1. L'anglicisme dont parle ton amie est probablement lié aux circonstances dans lesquelles il est possible d'utiliser de telles comparaisons. Notamment pour dire ...


5

En français on emploie le superlatif dans les deux cas. Mais il faut savoir qu'il y a un mot spécifique pour parler du plus jeune d'une fratrie (ce qui correspond à l'anglais youngest) ou de deux frères et soeurs (ce qui correspond à l'anglais younger): cadet/cadette. On dirait donc : J'ai rencontré ses deux filles hier. La cadette est très jolie. ...


5

Brièvement (ne pas) être plus … que : (not) to be more … than (ne pas) être aussi … que : (not) to be as … as Mathématiquement être plus … que : > être aussi … que : = ne pas être plus … que : ≤ ne pas être aussi … que : ≠ (sous-entendu <) Traduction des exemples Elles sont plus ...


4

Aucune des deux phrases ne sonne bien à mon oreille. Et la seconde ne se dirait pas. S'il est question de quantité de pollution je suggère : « il y a plus de pollution que l'année dernière ». Pour ce qui est des emplois respectifs de pire et de mauvais, tu peux regarder la banque de dépannage linguistique du Québec ou le Larousse.


4

On peut aussi contourner le problème en renversant la situation : Elle était plus riche que moi. Maintenant, je suis plus riche qu'elle. J'avais plus de moutons que lui. À présent, c'est lui qui en a plus. Comme le dit Gilles, le changement d'état sous-entendu par ne plus est de toutes façons suffisamment bien exprimé par maintenant ou à présent.



Only top voted, non community-wiki answers of a minimum length are eligible