Tag Info

Hot answers tagged

7

La règle est la suivante : Après « si » marquant une condition, le mode conditionnel est interdit. Cette règle invalide l'exemple connu : Si j’aurais su, je ne serais pas venu. Par contre, il est tout à fait possible d'utiliser le conditionnel sans si. Notamment pour exprimer le regret comme dans l'exemple cité dans la question : Il a plu ...


6

In this case, the conditional would be used if the condition was a false hypothetical. It isn't used in a hypothetical whose truth is yet to be determined. Si j'étais libre, je viendrais. Mais j'ai un autre rendez-vous, donc je ne viendrai pas. If I was available, I'd come. But I have another meeting, so I won't come. (In this case, « j'étais libre ...


6

Almost all subordinate conjunctions in French end in -que (either as a word ending, e.g. lorsque, quoique, or as a separate word, e.g. bien que, tant que). When they are repeated, only the que part is repeated. Lorsqu'il va venir et qu'il va voir ce qui s'est passé, il ne va pas être content. There are a few conjunctions that do not end in -que, but ...


6

À l'origine, jamais signifie « il existe un moment où ceci est vrai ». Comme d'autres adverbes et pronoms tels que pas, personne, aucun, etc., il n'a guère survécu que dans des constructions négatives, et en français moderne il exprime à lui seul une négation dans la plupart des contextes (« je l'ai jamais vu » (familier) = « je ne l'ai jamais vu » ...


5

La première définition du petit Robert : adverbe de temps - XIo ; de ja, lat. jam "déjà", et mais, lat. magis "plus" jamais (sens positif) : En un temps quelconque, un jour (passé ou futur) … avec si : au cas où. Exemples tirés du Littré, où il est difficile, sinon impossible de remplacer si jamais par au cas où : ♦ Parmi les ...


5

Je vois deux utilisations au « si + imparfait »: Pour exprimer un souhait ou un regret, proposer une idée: Si on sortait ensemble ce soir ? What about going out together tonight? What if we went out together tonight? Si seulement j'avais écouté ma mère ! If only I had listen to my mom! Dans ce cas, le if n'est pas tout le temps utilisé ...


4

Je pense que tu peux utiliser des formulations comme : Il a plu durant tout mon séjour à la plage. L’aurais-je su… Dans l’usage que je constate, cette formulation ne choque pas. La phrase suivante : Quand bien même je le saurais, je ne le dirais pas Peut également être formulé : Le saurais-je, je n’en dirais rien. Ce qui dans mon ...


4

L'imparfait de l'indicatif peut avoir des valeurs modales et on l'emploie avec « si » pour exprimer : une suggestion, une invitation : Et si on finissait la soirée chez moi ? Dans ce cas, en principe on ponctue la phrase par un point d'interrogation. un souhait : Ah! Si tu pouvais te taire ! un fait éventuel dans une proposition subordonnée à ...


4

À propos de cette structure dans Grevisse (citations et références du Bon Usage, 12e édition) §859, a 2o Indique que le conditionnel présent marque un fait conjectural ou imaginaire, dans le futur. Le fait conjectural peut dépendre ou non de la réalisation d'une condition, celle-ci pouvant avoir des expressions diverses (et se trouve alors un renvoi au ...


3

La construction est correcte si on en croit la Grammaire de Gabriel Wyler (que je ne connaissais pas il y a une heure). Il y cite notamment (des dialogues dans les deux cas, cependant) : Nous serions réduites à la dernière misère, ni moi ni ta fille nous ne te ferions un seul reproche. Balzac, in César Biroteau Françoise, vous seriez venue cinq ...


2

I see two main reason to use que in that case it allows avoiding to repeat si, which might not sound nice it denotes a cause/consequence relation between the two phrases You could also use it with other forms, like quand for example Quand le feu est clignotant et qu'aucun véhicule n'arrive, tu peux traverser


2

Dans ce cas l'emploi de si + imparfait dans une phrase se terminant par un point d'interrogation indique une suggestion/une propostion. This sentence : si + imparfait + question mark at the end of the sentence implies a suggestion or a propostion. It is the equivalent of : What about (how about) going out tonight?


2

Actually, it is very similar to English. We have three conditional sentences. if + simple present for things that may happen. If I see Tim, I will explain him your mistake. The same example in French: Si je vois Tim, je lui expliquerai ton erreur. if + preterit modal for things that might happen. If I won a billion euros, I would go ...


2

In your first example, the use of imparfait comes because of the si. Let's continue the example: Si on faisait un pique-nique, on mangerait bien. Si introduces a condition, and thus should always be followed by imparfait. And then, the next verb is conditionnel.


1

Yes, si ... et que ... has the same meaning as si ... et si .... Si vous êtes pressé et si vous n'avez pas envie de prendre les transports en commun, vous pouvez toujours prendre un taxi. But this form is heavier and a bit less natural. Another example of conjunction that can be repeated with que is comme: Comme tu chantes bien et que tu as du ...



Only top voted, non community-wiki answers of a minimum length are eligible