Tag Info

Hot answers tagged

18

Le Dictionnaire des difficultés de la langue française (A. Thomas) dit que « sinon » s'écrit toujours en un seul mot. Littré indique pour « sinon » : ÉTYMOLOGIE Si, et non. L'ancienne langue, comme on a vu, séparait si de non. Le Bon Usage contraste lui explicitement si oui et sinon, ce qui achève de répondre : si non en deux mots ne s'emploie pas. ...


15

You can translate it by tant que or aussi longtemps que. Which would give “Tant que je mange bien, je reste en bonne santé” for your sentence.


14

La prémisse de cette question est erronnée : « après que » n'est pas forcément suivi de l'indicatif, même si c'est l'usage le plus courant. En général, « avant que » réfère à un évènement qui n'est pas encore survenu. Il est donc hypothétique, incertain, donc on utilise le subjonctif. Cet aspect est tellement dominant que la conjonction « avant que » est ...


13

Une des grandes différences est que "Parce que" introduit une conjonction de subordination. Ainsi "Parce que" peut être utilisé en début de phrase. Il indique une cause, un motif. Je n'ai pas pu venir parce que j'ai eu un accident. En revanche, "car" introduit une conjonction de coordination et ne peut pas commencer une phrase. "Car" soutien un ...


12

Une traduction possible est 'Du moment que'.


11

Here si doesn't introduce a condition but a concession, you can also use bien que for that meaning. You could render it in English with while or although.


10

L'un ou l'autre se dit ou se disent ; l'un et l'autre se disent. Le premier est une manière abrégée d'exprimer « gratuit pour les enfants de 5 ans et pour les enfants de moins de 5 ans ». Le deuxième est une manière abrégée d'exprimer « gratuit pour les enfants qui ont 5 ans ou qui ont moins de 5 ans ». Les deux sont grammaticalement et sémantiquement ...


10

Tout comme cl-r, la personne de contact me gêne mais personne qui accueille me fait penser à la réceptionniste et je doute qu'il s'agisse d'elle. J'ai déjà vu référent utilisé dans ce genre de contexte, mais le TLFi n'en donne qu'une définition linguistique. Responsable est aussi une possibilité, avec une reformulation du genre Le responsable du ...


10

All have roughly the same purpose, they indicate a goal/reason (pour) or a finality (afin), but they aren't grammatically equivalent. One must use the following constructions: afin de / pour + [verb in infinitive form] afin que / pour que + [proposition with a conjugated verb (subjonctive)] pour + [noun] Examples: Afin qu'il s'améliore. Pour qu'il ...


9

Si on peut remplacer quand par lorsque, à quel moment ¹, ou pendant que, alors on l'écrit avec un d. C'est de loin la forme la plus courante. J'étais dehors lorsque c'est arrivé. À quel moment est-ce que tu viendras ? Je l'ai fait pendant que tu dormais. L'autre forme ne s'utilise que dans la locution² quant à, qui signifie « en ce qui concerne ...


8

A subordinating conjunction que refers to something introduced previously, and its role is always (direct) object in the subordinate clause. (To make it the subject of the subordinate clause, qui would be used instead; and in the case of an indirect object, dont or à qui, au(x)quel(le)(s), etc. are the proper conjunctions.) In your sentence, que refers to ...


8

Par défaut, je dirais que le ou français (comme anglais) est inclusif. Ton exemple ("fromage ou dessert") est souvent formaté d'une manière à mettre en avant la nature de "ou exclusif": en marquant une pause accentuée sur le "ou" à l'oral, en le soulignant (ou en l'italicisant) à l'écrit. Comme tu le fais remarquer, il existe plusieurs formules visant à ...


8

Ces deux phrases sont correctes, mais ne s'emploient pas dans le même contexte C'est le samedi qu'ils organisent leur soirée. Pourrait être une réponse à « Ils organisent leur soirée dimanche ? », elle indique que la soirée sera organisée un samedi. C'est le samedi où ils organisent leur soirée. Pourrait être une réponse à « C'est quel samedi ? ...


8

Personnellement il m'arrive de prononcer [dō] quand je parle de façon relâchée et que le mot donc n'est pas placé en finale de phrase et qu'il n'y a pas de liaison à faire. Par exemple : Tu viens don(c) pas avec nous ? Mais je suis apparemment atypique d'après les deux ouvrages que j'ai consultés et qui répertorient la disparition de la finale [k] dans ...


7

Une autre méthode pour lever l'ambiguïté: utiliser, par syllepse, un verbe au pluriel après la conjonction. Voir l'exemple trouvé sur wikipédia: Dans « Au moment où le Royaume-Uni, l'Espagne ou l'Irlande éprouvent la fin d'un cycle de croissance… » rien n'oblige à mettre le verbe au pluriel avec la conjonction « ou », mais chaque nation ayant une ...


7

The use of the different tenses is correct, but there are a couple of spelling mistakes in the first two sentences: Les enfants regardaient la TV quand les parents sont revenus de leur soirée Quand je suis entré dans la salle, tout le monde buvait du champagne


7

On peut assez facilement comparer l'usage. En regardant les premières pages des listes d'occurrences, je ne vois quasiment pas d'usages parasites. Donc au début de l'étude des probabilités, on écrivait « probabilité que », et je note au passage que le verbe de la subordonnée était en général à l'indicatif futur. Ensuite « probabilité pour que » s'est ...


7

En principe, que ne sert qu'à répéter une conjonction de subordination. Ceci s'applique y compris aux quelques conjonctions de subordination qui ne se terminent pas par que (« si … et que … »), mais pas aux conjonctions de coordination telles que car. Pour faire la conjonction de deux propositions dont la première est introduite par une conjonction de ...


6

On utilise souvent « quoique » pour indiquer un changement d’avis. J’aimerais bien aller en ville avec vous! Quoique par ce temps... Dans cet exemple, la personne n’est plus si sûre de vouloir aller en ville après une brève réflexion.


6

On peut indiquer une disjonction inclusive par « et/ou », mais c'est effectivement incongru, d'une part parce qu'il est inhabituel d'acoller deux mots ainsi, d'autre part parce que la barre oblique n'est pas utilisée habituellement en typographie. L'expression « et/ou » est néanmoins relativement courante à l'écrit, en revanche je n'ai pas l'impression ...


6

There is a difference in meaning between "la prochaine étape" et "l'étape suivante". The first will be used only for the nearest (in time or in space) of its kind to the speaker. The second can be used in that situation but also for another implied or explicit reference point which is not the now nor the here of the speaker. Dans dix jours nous ...


6

Avec une subordonnée, on utilisera jusqu'à ce que Je lirai jusqu'à ce que je tombe de sommeil I'll read until I fall asleep Avec un nom ou un verbe à l'infinitif, on utilisera simplement jusqu'à J'ai regardé ce film jusqu'à la fin / J'ai lu jusqu'à tomber de sommeil I watched the movie until the end / I read until falling asleep Enfin, ...


6

En effet, elles se traduisent toutes par while, mais comme while a plusieurs sens en anglais, ça ne veut pas dire qu'elles soient exactement synonymes. Les trois peuvent vouloir dire « au même moment » et exprimer ainsi la simultanéité temporelle Pendant que j'étais dans les bois, Soazig sonnait à ma porte. Tandis que j'étais dans les bois, Soazig ...


6

Il ne faut pas confondre Il est parti quand le vote est devenu secret où quand est une conjonction de subordination, qui introduit la proposition subordonnée conjonctive circonstancielle de temps « quand le vote est devenu secret » avec Il est parti le jour où le vote est devenu secret où où est un pronom relatif, qui introduit la subordonnée ...


6

Almost all subordinate conjunctions in French end in -que (either as a word ending, e.g. lorsque, quoique, or as a separate word, e.g. bien que, tant que). When they are repeated, only the que part is repeated. Lorsqu'il va venir et qu'il va voir ce qui s'est passé, il ne va pas être content. There are a few conjunctions that do not end in -que, but ...


6

En fait "quelque soit" ne peut pas exister devant un verbe conjugué. "Quelque" n'est pas un mot pouvant se poser comme un sujet seul car c'est un adjectif indéfini. Tu pourrais l'utiliser dans ce bout de phrase en transformant la phrase de la sorte : "en quelque endroit que ce soit" Là, "quelque" qualifie le nom "endroit" et signifie "n'importe quel ...


6

C'est une affaire de style, pas de grammaire, donc il n'y a pas de règle. Il faut juste faire attention s'il y a un risque d'ambiguïté, ce qui n'est pas le cas ici. La succession d'énumérations tend à rendre la phrase lourde. Ce n'est en général pas considéré comme une qualité, mais des auteurs tout à fait reconnus usent (et diront certains abusent) de ...


5

Dans le Dictionnaire du Moyen Français (1330-1500), on trouve l'article suivant : SI 1, subst. masc. [TL, GD : se ; FEW XI, 561a : si] A. - Condition Par/sous tel si que. "À la condition que" : Ce fu par tel si qu'ilz aroyent Grant treu de luy et, fors .X. nefz, En mer ne mectroyent (CHR. PIZ., M.F., III, 1400-1403, 237). La huitante et ...


5

Au Québec, on utilise principalement parce que. Il n'y a pas de différence de signification avec car, c'est simplement que car n'est pas très utilisé (à mon avis c'est probablement dû à la façon dont on prononce nos a : prononcer car correctement requerrait plus d'effort que parce que et aurait l'air étrange). Aussi, il ne faut pas être surpris d'entendre ...


5

Je vois deux utilisations au « si + imparfait »: Pour exprimer un souhait ou un regret, proposer une idée: Si on sortait ensemble ce soir ? What about going out together tonight? What if we went out together tonight? Si seulement j'avais écouté ma mère ! If only I had listen to my mom! Dans ce cas, le if n'est pas tout le temps utilisé ...



Only top voted, non community-wiki answers of a minimum length are eligible