Tag Info

Hot answers tagged

18

« Moi qui fait » est simplement faux. Le pronom qui se réfère à la première personne, et on fait l'accord en conséquence. Alors : « Moi qui fais ». Qu'est-ce qui peut expliquer cette tendance ? Le problème est que qui se réfère dans la majorité des cas à une troisième personne, et qui fait (sans moi) est correct. En plus, il n'y a pas de différence de ...


16

Yes, the conjugation between the formal and plural you (vous) is always exactly the same. Now, slightly related to your question, the plural of adjectives is different. For example: to a single woman: Vous êtes belle. to several women: Vous êtes belles.


16

Dans toutes les langues flexionnelles la tendance naturelle est d'assigner aux verbes nouvellement créés le système de conjugaison dominant, c'est à dire le système de conjugaison régulier. Si par exemple j'ai besoin de créer un verbe pour signifier que l'on tire un verbe d'un substantif, je vais créer tout naturellement le verbe "verbiser" plutôt que ...


15

There is a difference. The "-ai" ending is a close-mid front unrounded vowel ([e]) which is similar to the North American way of saying "play" (but please bear in mind that comparing sounds from one language to another isn't very wise). In French, you'll find the same sound represented by an "é" (e acute). For example, both "grimpai" and "grimpé" are listed ...


13

En général, le subjonctif apparaît dans une proposition relative, et c'est la conjonction de subordination ou le verbe de la proposition principale qui détermine le mode (subjonctif ou indicatif) du verbe de la relative. Mais il existe quand même des cas où la grammaire autorise les deux modes. Avec certains verbes, l'indicatif indique une catégorie dont on ...


13

Je pense que c'est essentiellement parce que le premier groupe est le cas majoritaire ; c'est le cas régulier, et les nouveaux mots ont fortement tendance à être réguliers. On peut dire que le deuxième groupe est lui aussi régulier, mais en quelque sorte moins, parce qu'il est moins fréquent. Il y a peut-être aussi une raison phonologique et étymologique ...


11

Je pense que la « très moche » transformation « Est-ce que je me trompe ? » est la seule vraiment correcte. Par contre, de plus en plus de gens l’abrègent en « Je me trompe ? ». De la même manière, d'ailleurs que de plus en plus de gens diront « Tu crois ? » au lieu de « Crois-tu ? ». Je gage que ces gens-là trouveront « Crois-tu ? » aussi pédant que « Me ...


11

Il est vrai que la plupart des verbes dits "défectifs" ont des conjugaisons qui peuvent être assez facilement complétées, Dans le cas de choir les verbes déchoir et échoir indiquent que la conjugaison de ce verbe au subjonctif est probablement la même que la conjugaison en -o- d'asseoir (d'où la probable raison de la perte de ce temps et de l'imparfait, car ...


10

La forme grammaticalement correcte et la plus soutenue est « téléphoné-je à la police ». De manière générale, lorsque l'on inverse le verbe et le sujet et que le verbe est à la première personne singulier de l'indicatif présent, le verbe prend la terminaison é au lieu de e. Pour les verbes du deuxième groupe et les verbes irréguliers, il n'y a pas de telle ...


10

Si on n'utilise pas de pronom, cette phrase peut aussi être écrite : Les reines ont succédé aux reines. On s’aperçoit que le rôle du pronom réfléchi est celui d'un objet indirect (COI) dans cette phrase. Il apparait aussi que le véritable auxiliaire est avoir, et qu'il ne peut y avoir d'accord puisqu'il n'y a pas d’objet direct. Dans une phrase qui ...


9

Que penses-tu de Dieu soit loué ! ((May) god be praised!) versus Dieu est loué ! (God is praised!) où la première forme est très courante, signifiant que le locuteur souhaite que son dieu soit loué, alors que la deuxième forme, rarement entendue mais quand même naturelle, déclare que le dieu est déjà effectivement loué. Dans un cas, une requête, ...


8

En considérant le pluriel, au présent « je fais » devient « nous faisons » et : « Moi qui fais du bruit, … » devient « Nous qui faisons du bruit, … » Dans le cas d'un passé composé, « j'ai fait » devient « nous avons fait » et : « C'est moi qui l'ai fait » devient « c'est nous qui l'avons fait ». Je pense que l'abondance de résultats de Google ...


8

Cette situation est particulière à faire. Cependant, les Rectifications tracent un parallèle entre faire et laisser et recommandent l'invariabilité du participe passé lorsque laisser est suivi d'un infinitif. Il faut bien noter que l'invariabilité ne s'applique que lorsque faire, ou laisser, est suivi d'un verbe à l'infinitif. Voici les explications du ...


8

« Ils dirent » se prononce /il.diʁə/, mais la dernière lettre « t » est utilisée dans certains cas pour faire la liaison : « dirent-ils » se prononce /diʁə.t‿il/. À comparer avec le singulier, « il dit » se prononce /il.di/, et « dit-il » se prononce /di.t‿il/. La règle générale c'est que chaque fois que « en » est ajouté pour marquer un pluriel, il peut¹ ...


7

On oppose souvent les deux premiers groupes, vivants, au troisième groupe, qui n'est plus productif, dans lequel, comme il a été dit, rentrent divers verbes qui ne correspondent pas aux deux premières conjugaisons. Pour ce qui est des néologismes, ils sont donc formés, en général, sur le modèle des verbes du premier groupe (majoritairement) ou du second. ...


7

D'après l'académie : Les temps dits surcomposés servent à marquer des faits antérieurs et accomplis par rapport à des faits qui, eux-mêmes antérieurs par rapport à d’autres faits, s’exprimeraient par les temps composés correspondants. À la voix active, on forme l’indicatif passé surcomposé en ajoutant le présent de l’auxiliaire avoir au participe ...


7

Wikipédia répond très bien à ton problème : Le subjonctif est un mode grammatical exprimant un fait comme pensé ou imaginé (opinions, faits irréels, incertains ou simplement envisagés), par contraste avec l'indicatif qui est censé rapporter les faits réels. Il semble que je ne puisse pas le faire. (opinion, incertitude) Je ne peux pas le ...


7

C'est une forme utilisée pour marquer que l'action aura lieu dans le futur mais avant un instant mentionné explicitement, souvent par une autre proposition. Tu auras fini de ranger avant que papa n'arrive. La question originale faisait référence à l'impératif passé. J'avais alors répondu : Aie fini de ranger avant que papa n'arrive. C'est un ...


7

Pour ce qui est du nom, mon Robert 2007 le donne comme invariable, avec l'orthographe « copier-coller ». Pour ce qui est du verbe, je ne crois pas qu'aucune construction du genre aie jamais existé auparavant en français. Perso, mon instinct me pousse à traiter copier-coller comme l'infinitif, mais à le conjuguer comme si la racine était ...


7

Envoyer est un verbe du 1er groupe, il se conjugue en conséquence : J'envoie, tu envoies, il envoie, etc. Il ne faut pas confondre avec les terminaisons du verbe voir. Quant à envois, ça ne peut être que le pluriel du nom envoi.


6

On appelle ce t le T euphonique. On ne l'ajoute qu'entre un verbe et un pronom (sujet) qui lui est associé. Plus d'informations dans Quand écrire ce « -t- » sorti des méandres de la phonétique ?.


6

En effet, cela peut sembler étrange à première vue, mais en fait c'est plutôt simple. Il y a principalement quatre cas possibles. Il est bien aussi de préciser qu'il y a deux éléments à considérer lors de l'accord : La conjugaison du verbe, à la troisième personne du singulier ou du pluriel; L'accord du participe passé, lorsqu'il y en a un, avec le genre ...


6

I don't really understand what bothers you, the uses of these tenses are the same as for all verbs, except that as a semi-auxiliary, the semantic informaton is transferred to the verb it modifies, but it is the same as for any other semi-auxiliary, e.g. vouloir or pouvoir. devait is the past imperfective (or inaccompli) for situational information, it ...


6

For this causative situation, the two examples you gave can be referred to as 'receiver only' and 'receiver + agent' respectively, where the receiver is a person or thing being acted upon and the agent is a person or thing being made to act. Receiver only: subject + faire + infinitive + receiver In this situation, the subject only has something happen ...


5

Comment doit-on utiliser cette forme de verbe, et pour communiquer quel sens ? Pour indiquer qu'une action sera finie plus tard (d'où le passé), mais qu'elle ne l'est pas encore (d'où le futur). Est-elle souvent utilisée en français parlé, ou est-elle plus poétique ? C'est très utilisé, oui ! Quelques exemples : J'aurai fini mes devoirs ...


5

Parcourant la section sur les verbes irréguliers chez Grevisse, je ne vois rien d'aussi clair que pour pouvoir. Vouloir a deux formes à l'impératif (voulez et veuillez) et certains réservent la seconde au rôle de semi-auxiliaire de politesse, mais trouver des contre-exemples est aisé. On peut considérer que le verbe aller a deux formes pour certains temps, ...


5

Pour former le subjonctif présent : aux personnes du singulier, il faut prendre la racine donnée par la 3e personne du pluriel de l'indicatif présent et ajouter les terminaisons suivantes : -e, -es, -e. aux personnes du pluriel, on ajoute aux racines habituelles de l'indicatif les terminaisons suivantes : -ions, -iez, -ent. Exemple: Ils boivent → que ...


5

Le verbe s'accordant avec le sujet, on a bien doivent dans le cas que tu cites. J'ai mis en évidence les verbes avec leur sujet dans ces deux variantes : On comprend mieux l'effervescence que doivent subir ces hommes de science. On comprend mieux l'effervescence qui doit s'exercer sur ces hommes de science. La différence se situant bien sûr entre ...


5

The second translation (hated me/us) is correct. The 'me' and 'nous' are reflexive, which means me and us rather than I and we. As was said before, me isn't used to say 'I'. Also, you can know this translation is correct because of the ending (aient) on the verb détester. The subject is third person plural (celles), which means that it couldn't be either I ...


5

The first one is correct. Finding references on this is not easy but I'll give it a shot. The eigth version of the Dictionnaire de l'Académie states in its entry for “moi”: Il figure aussi dans certains tours particuliers, soit comme sujet, soit comme complément. C'est moi qui vous en réponds. Si c'était moi qui avais fait cela... ...



Only top voted, non community-wiki answers of a minimum length are eligible