Tag Info

Hot answers tagged

16

Le sujet de la phrase est « qui veut », c'est la même chose par exemple dans : Qui vole un œuf, vole un bœuf Où le sujet est « qui vole un œuf ». Par contre, le rejet du sujet en fin de phrase est plus étonnant, mais s'explique ici parce qu'il serait ambigu si placé au début de la phrase (vu qu'on ne sait pas encore ce qu'il veut). Mais c'est une ...


8

Both (histoire de / histoire que) have the same meaning, but they aren't grammatically equivalent. It's an exact duplicate (meaning and grammar) of afin de / afin que, meaning pour / pour que. histoire de + [verb at infinitive form] (histoire de rigoler) histoire que + [proposition containing a conjugated verb (subjonctive)] (histoire qu'on rigole) And ...


8

Il me semble que les registres de langage des deux phrases sont équivalents, la position de l'adverbe n'y change rien. On rencontre en revanche plus souvent la forme : Nous en avons longuement parlé. D'une manière générale, la position de l'adverbe (avant ou après le verbe) apporte parfois une nuance de sens, rarement de registre.


8

No, as far as I know, there is no such construct in French. However, you have other options for emphasis besides variations of intonation Using an adverb Usually beaucoup or others amplifiers énormément, terriblement, absolument… As in — Tu aimes les rollmops ? — Oui, beaucoup. One can also drop the oui in these cases — Tu aimes les rollmops ? ...


6

Warning: I’m not a native English speaker, nor am I a professional translator. I’m pretty sure your French is better than my English, so don’t take my proposed translations at face value. That French sentence is indeed quite poorly written. In particular, the “à imposant” doesn’t mean anything. Moreover, if one understands it as “imposant” or as “en ...


6

Il y a and depuis have different meanings. Depuis refers to a situation that has been true since a certain time in the past (past continuous), whereas il y a refers to a specific time in the past (past perfect). There is a similar distinction in English: depuis = since, il y a = ago. Depuis une semaine, il n'a pas neigé. It hasn't snowed for a week. ...


6

Personnellement j'y vois une différence de sens, pas une différence de registre. Nous en avons longtemps parlé, signifierait (selon moi) que le sujet a été maintes fois abordé au cours d'une période de temps assez longue. Nous en avons parlé longtemps ferait plutôt référence à une discussion particulière qui aurait duré longtemps, sans être interrompue. ...


5

Je ne crois pas qu'il y ait un terme défini. Le Trésor de la Langue Française précise que de est dans ce cas utilisé après un subst. qualificatif antéposé à valeur adjectivale expressive. C'est un gallicisme (une particularité de la langue française) où de est utilisé pour introduire un attribut du sujet. (voir aussi What is the use of “de” here?) Ce rôle ...


4

Dans les exemples cités, il s'agit simplement de subordonnées circonstancielles. Le complément circonstanciel est un élément qui peut changer de place dans la phrase. En français (comme en anglais) on parle d'élément cataphorique: les éléments en gras dans les exemples donnés sont explicités dans la proposition principale.


4

On appelle ce type d'usage expressions phatiques, en référence à la fonction phatique du langage. La référence en la matière est la description de Jakobson Il y a des messages qui servent essentiellement à établir, prolonger, ou interrompre la communication, à vérifier que le circuit fonctionne ("Allô, vous m'entendez ?"), à attirer l'attention de ...


4

On pourrait dire que la prétérition est en quelque sorte la figure de style inverse. Je n'ai pas besoin de vous rappeler que vous me devez de l'argent. Malheureusement, prétérition n'a pas d'antonymes. Pour d'autress exemples écrits de formules similaires à la sienne, il ne faut pas chercher plus loin que la Bible, avec ses « en vérité, je vous le ...


4

De est ici article partitif (et d'ailleurs on pourrait tout aussi bien employer l'article indéfini dans l'exemple que tu cites, comme le fait remarquer Stéphane Gimenez). En français la règle générale est de mettre un article devant le substantif sauf cas particuliers ou effet de style recherché. Le terme grammatical pour parler de l'absence d'article est ...


3

Cette construction n'est pas tautologique ! Pour expliquer cette phrase de la forme Je vous dis X, deux voies d'explication n'ont pas encore été évoquées : D'une part, ça peut être une forme stylistique accentuant le propos par le moyen d'une redondance volontaire (Et moi je vous dis que c'est impossible!). On peut même y voir la forme canonique de ...


3

Voici mon explication : Les tournures de ce genre ont pour but de mettre l'accent sur les mots décrivant le sujet de la phrase, plutôt que sur le sujet lui-même. En employant la tournure « mon imbécile de frère » plutôt que « mon frère imbécile », imbécile devient alors le mot « central » de la phrase et donne un impact plus fort au qualificatif du sujet, ...


2

De par est une locution prépositionnelle qui a plusieurs sens (voir l'entrée « par³ (de) », ainsi que « de¹ I.A.2 « Par ext. » »). En français moderne, on la rencontre dans le sens de « du fait de », « à cause de », avec une nuance qu'il s'agit d'une cause intrinsèque, d'une condition nécessaire. Un autre sens, vieilli, qui est probablement ...


2

« De par » est une expression désuète, altération de « de la part de ». Cela signifie « du fait de », « à cause de », « par la volonté de ». On ne l'emploierait pas de nos jours, sauf pour produire un effet très particulier, mais il n'est pas étonnant de l'entendre dans un film qui se passe au Moyen-Âge. Ça fait « couleur locale » même si bien sûr le film ...


2

Il s'avère qu'il existe des tournures introduites par un adverbe quantifieur négatif ou restrictif qui permettent des constructions à article zéro. « Rarement soldat fut plus froussard. »


2

It seems to me that we have what Grevisse described as pseudo-propositions (Le Bon Usage, 12ième édition, §1067): Lorsque des sous-phrases sont coordonnées d'une manière implicite, il y a entre elles une liaison logique. La langue semble ne pas se satisfaire de cette absence de lien visible, et elle tend à le marquer au moyen de la conjonction que, ce ...


2

This is an unusual sentence construction. It is recognizable, but at least in France sounds somewhat affected, even in writing (I don't know if it's any different in Québec). I understand the meaning, but I don't know the name of this construction. The meaning is roughly equivalent to Dès que nous allons à l'extérieur, nous redoutons de n'être pas entendus ...


2

I think that's the usual¹ contraction of the seldom found form “alors que”, meaning² “while”. From the Wiktionary : Alors que : (Vieilli) Synonyme de lorsque, dans le sens de au moment de. Alors que je mangeais, le téléphone a sonné. So this sentence could be rephrased into : Nous redoutons de n'être pas entendus alors que nous allons à ...


1

histoire de and histoire que get the same meaning as afin que (in order to). For your second sentence, “tu me donne la paix” means “tu me fiches la paix”. You can find the meaning of this expression in a previous answer.


1

Seule Histoire de + infinitif , expression familière pour marquer le but, l'intention. est mentionnée dans le Robert. La virgule après histoire : « Histoire, que tu es lente et cruelle ! » change tout le sens. Je ne suis pas certain que le subjonctif après histoire que soit admis par l'académie : une recherche rapide avec « histoire que subjonctif » ...



Only top voted, non community-wiki answers of a minimum length are eligible