Tag Info

Hot answers tagged

5

Le problème c'est que dans ton exemple le premier devrait utiliser le subjonctif présent à la voix active (car à priori c'est un état de fait, donc non fluctuant). La phrase du second induit un « si tu me le proposais » sous-entendu. Donc au présent (sachant qu'il y a une version au passé et au futur possible également) ça donnerait : - Je ne suis pas ...


5

Une rapide recherche sur Wikipedia nous donne: Futur proche : [Le futur proche] permet d'exprimer un événement dont on perçoit les signes avant-coureurs au moment présent (ex : Il va pleuvoir.), et qui va donc souvent se réaliser dans un court délai (d'où l'adjectif proche). Futur simple : Son usage général [est une] action considérée comme à ...


3

Vous pouvez employer le futur simple comme le conditionnel ici. Comme l'a mentionné Laure dans son commentaire le contexte est déterminant: J'ai la conviction que cet exemple serait déterminant si l'usage du conditionnel révélait une condition. J'ai la conviction que cet exemple sera déterminant dans vos futurs choix. Toutefois, si je peux me permettre ...


3

Dans le dialogue que tu cites, le verbe intéresser dans la réponse peut être au conditionnel présent ou au futur suivant le contexte. Si l'évènement auquel se rapporte le dialogue est un évènement futur certain, le verbe est au futur de l'indicatif : — Je vais devoir accompagner ma femme qui veut acheter un collier. — Je ne suis pas sûr que tu sois ...


3

Pour prendre un autre exemple plus banal et sans nécéssité de contexte, on peut comparer: Ca m'étonnerait! Contre: Ca m'étonnera! La condition étant sous-entendue (par exemple: si mon patron était malade aujourd'hui), la forme conditionnelle est la plus logique. Utiliser un futur simple impliquerait qu'on est certain que la condition va se ...


3

Dans le langage quotidien, le futur simple: "je le ferai" est moins utilisé que le futur proche ou immédiat: "Je vais le faire". Dans un contexte aussi réduit, le sens reste le même. Le futur proche indique qu'une action sera faite à court terme. Ex: "Il fait frais. Je vais fermer les fenêtres". "Il est midi. Je vais déjeuner". Le futur simple indique ...


3

À mon avis aussi on préfère clairement « je vais le faire » ici, même si le contexte présenté est trop réduit pour vraiment permettre d'illustrer une différence. Un complément avec un exemple où l'on n'a pas vraiment le choix: [...]En somme, la nuance entre les deux formes réside dans le lien entre l'action future et le moment de parole, et non dans la ...


2

You use the word “offre”/offer in your question, but in your example (between spouses), I see the exchange more as a “request/order” followed by a positive “response/acquiescence” thereto than one of a “solicitation of an offer” followed by an “offer.” With this interpretation of your example in mind, I would agree with the other answers that “Moi, je vais ...


2

Je vais le faire est pour moi la formule de loin la plus idiomatique, à moins que ce ne soit explicitement dans un futur assez éloigné. On pourrait même utiliser le présent: Je m'en occupe serait possible.


1

Le futur proche est pour les cas où quelque chose doit se produire dans l'avenir imminent. Le futur simple est un temps plus général, on l'utilise quand quelque chose se passera dans un pas si proche avenir. Je crois que c'est similaire à « going to » et « will » en anglais, si vous ça aide. Ainsi, vous ne pouvez pas dire « il fera chaud » au lieu de « il ...



Only top voted, non community-wiki answers of a minimum length are eligible