Tag Info

Hot answers tagged

7

In English you is used as subject and object personal pronoun but in French we use different words accordingly. Tu is always subject: Tu parles. Où vas-tu ? Que manges-tu ? Te is always object: Direct object: Je te vois. Je t'aime. (note the elision in front of the vowel) Te plaît-il ? Or indirect object: Je te donne un livre. ...


6

La négation ne ... pas encadre le verbe : Ce n' est pas encore huit heures. Il n' est pas content. En langage familier, surtout à l'oral, il arrive qu'on omette le ne. Il est conseillé de ne pas faire ça à l'écrit, sauf si on veut imiter le langage parlé : C'est pas encore huit heures. Il est pas content. Dans n'est-ce pas l'inversion du verbe est ...


5

Il n'est plus aussi jeune qu'il ne l'était. In this sentence ne … plus expresses “not anymore” (it's the most natural translation for the now), and aussi … que expresses “as … as”. In the last part of the sentence, ne is a ne explétif (i.e. not a real negation) which is commonly found in comparison bases (this particular expletive ne is considered ...


4

Despite the extremely "purply" nature of this particular sentence, this is the exact same use of Si as in the sentence Il était si bête qu'il croyait que la lune était en fromage: "There was no booby so naive that they weren't spending day and night calculating crazy trajectories." I think "too naive to spend [...]" would also be an accurate translation, ...


4

She also goes to school. Elle va aussi à l'école (en plus d'autres choses qu'elle fait). She goes to school, also. Elle aussi va à l'école (tout comme toi!). or, alternatively: Elle aussi, elle va à l'école. which further reduces the ambiguity. The easiest way to denote the difference, of course, is to add more details and remove all doubt ...


4

Dire que le subjonctif est utilisé dans certains cas pour parler de sentiments personnels est vrai mais insuffisant. Je dirais plutôt que le subjonctif est le mode de l'interprétation : c'est le mode qu'on utilise pour apprécier la réalisation ou les possibilités que l'action se réalise. Il est mécontent que vous nous quittiez si vite. C'est ...


4

La terre est plate, c'est un fait. Elle est plate au moment où tu en parles et on ne peut rien y faire, tu ne souhaites rien d'elle (qu'elle change par exemple) cela n'influe pas sur tes émotions non plus. Tandis que dans ton second exemple, "Il est mécontent que vous nous quittiez si vite", un sentiment est transmis, "Il est mécontent" ! Il se passe ...


4

Le pronom réfléchi ou réflexif des verbes pronominaux s'accorde avec la personne, même à l'infinitif. Je veux me coucher. Tu n'arrivais pas à te décider. Il a fait attention à ne pas se blesser. Nous voulons nous rencontrer. Vous devez vous entraider. Ils estiment s'en être bien sortis. Dans l'exemple donné il faut donc dire : ...


4

I am french so I hope my English won't be bad. Well, in french "toi" is used when you refer directly to the person you are talking to, whereas "tu" is always followed by a verb. Voilà!


4

Les grammaires n'utilisent pas toutes les mêmes termes, mais ce qui compte, c'est de comprendre les concepts. Et encore: les locuteurs natifs appliquent les concepts intuitivement, sans forcément les comprendre. Wikipédia résume ce cas dans l'article syntagme — un syntagme est un fragment de phrase qui forme une unité grammaticale cohérente. Un syntagme ...


3

Dans cette phrase, si (devant un adjectif ou un adverbe) est un adverbe d'intensité avec pour sens : à ce point, à un tel degré. Les synonymes sont alors : aussi, tellement. ... et il n'était si mince marchand, si naïf « booby » ... ... et il n'était de marchand mince (pauvre, réalisant peu de ventes) à ce point, de « booby » tellement naïf ... ...


2

Il faut en premier lieu comprendre les phénomènes d'élision et de contraction qui sont à l'œuvre et qui sont indépendants du rôle ou de la nature du mot « de » dans la phrase : « de » s'élide en « d' » devant un son voyelle. « de » suivi de l'article défini masculin « le » se contracte toujours en « du », sauf devant un son voyelle où l'élision est ...


1

Si je ne m'abuse, « l'école » est un groupe nominal et « à l'école » est un groupe prépositionnel, « vais à l'école » un groupe verbal et « Je vais à l'école » une phrase. C'est un arbre, voir Phrase structure (grammar) sur Wikipedia.


1

Réponse officieuse, il semblerait qu'il y ait deux définitions du groupe nominal, 'ce qui vient avant le verbe' et 'un groupe de mots centrés autour d'un nom'. La première permet les pronoms et un peu les verbes ('Rire est le propre de l'homme', avec rire pour 'l'acte de rire'). La deuxième, apparemment plus courante, n'autorise pas les pronoms car elle est ...


1

Dans votre exemple J'ai peur qu'il pense que son interlocuteur [avoir] pour dessein de l'énerver, il convient de décortiquer les propositions et de trouver qui est subordonné à qui. La partie "qu'il pense que son interlocuteur [avoir] pour dessein de l'énerver" est subordonnée à "j'ai peur", et demande donc un subjonctif, comme vous le disiez. Ce ...



Only top voted, non community-wiki answers of a minimum length are eligible