New answers tagged

1

Cas n°1 : Nom composé de deux noms, deux adjectifs, ou d'un nom et d'un adjectif Le pluriel s'applique aux deux mots, sauf s'il y a une préposition, ou un nom dérivé d'un verbe. Exemples : des chefs-lieux, des basses-cours, des saules-pleureurs. Exceptions : des demi-portions, des pique-niques, des timbres-poste, des gardes-chasse, des années-lumière. Cas ...


0

La tournure est correcte: laisser quelque chose à quelqu'un pour [verbe à l'infinitif]. Cela signifie que l'action (forme à l'infinitif) va employer quelque chose comme complément de moyen: avec/au moyen de quelque chose (avec une casserole) La tournure laisser les églises aux fidèles pour fréquenter/visiter est incorrecte car ...


1

n'être + que = to only be, ce ne sont que des simple soldatsThese are just simple soldiers. It is the same as: Ils ne sont que des simples soldats Ce sont des [whatever plural noun] or C'est [whatever singular noun] is made into a question by writing: Est-ce que ce sont des simples soldats? or Sont-ils des simples soldats. In the singular: C'est un soldat ...


4

Les 6 formes sont correctes: en : pronom pour de la situation accolé au pronom relatif que (pour souvenir), avec inversion dans la relative Tu as dû bien t'en tirer, vu le souvenir qu'en ont gardé les hommes du président. de la situation accolé à souvenir, avec inversion dans la relative Tu as dû bien t'en tirer, vu le souvenir de la situation ...


2

There is no inversion. Meaning of Ce ne sont que de : Affirmative: C'est (une pomme, ...) , Ce sont (des pommes) => It is ... Negative: ne pas Ce ne sont pas (des pommes) => It is not ... Restrictive: ne que Ce ne sont que (des pommes) => It is only / just ... Partitive: Les soldats => Des soldats => Des soldats simples => Des ...


2

L'inversion n'est pas obligatoire, on pourrait tout aussi bien dire : Tu as dû bien t'en tirer, vu le souvenir que les hommes du président en ont gardé.


2

Les deux sont utilisables: un des / l'un des , une des, l'une des Il y a deux notions: un des = un parmi plusieurs l' (le) = celui-ci justement Grevisse, relayé par Etudes littéraires : Dans une construction avec « l’un », un a une valeur de pronom que le « l’ », toujours facultatif, peut renforcer. Le L’ de l’un a une vocation euphonique (et ...


-2

Le ''à'' avec son accent grave indique un rapport à quelque chose, un lieu, un objet, une idée etc...Je vais à Paris, je pense à ma maman, je joue à un jeu!


1

Je pense que l'on pourrait remplacer « l'un de nos amis » par « Le premier de nos amis ». Mais on ne dit jamais « Le un de nos amis » car il ne faut pas oublier que devant une voyelle ou un h muet l'élision (apostrophe) est de rigueur.


7

The verb vouloir can be followed by either a bare infinitive or a noun phrase. que voudriez-vous boire? que voudriez-vous manger? In these sentences, there is no preposition before "boire" and "manger" because they are the complement of the verb vouloir. Je voudrais quelque chose à boire. Je voudrais quelque chose à manger. In ...


0

En Français, il y a le pronom relatif. Il évite une répétition dans la même phrase ou la phrase suivante. Ex: '' As-tu fait ton travail ?----- Oui, je L'ai fait !---------Le *L'*est RELATIF au mot travail.---------Si ce pronom relatif est placé avant le verbe AVOIR ( pas pour le verbe ETRE) le complément s'accorde en genre (masculin ou féminin) et en nombre ...


-1

Aucun doute, il faut dire: '' De manière à ce que '' l'autre version s'utilise, mais en mauvais français


0

"tu as déjà été à Venise"? signifie es-tu déjà allé à Venise, puisqu'il s'agit d'une question. Et dans ce cas, les deux se disent. Sans point d'interrogation, il s'agirait d'une affirmation et on ne pourrait pas dire: ''As-tu déjà été à Venise''. Puisque, en Français la forme interrogative nécessite que l'on inverse le sujet et le verbe. Pour valider la ...


2

In the examples you gave, the first one is correct but can sound strange in French. We usually say "Tu y es allé?" or "tu as déjà été à Venise"? The difference between "j'ai été" and "je suis allé" is tricky. I wrote an article about that if you want to know more about this rule.


2

1 - De (telle) manière que → de (telle) sorte, de façon que. Il a agi de telle manière qu’il a échoué. [Le Robert]. 2 - de manière à ce que (+ conséquence voulue). Un portique disposé de manière à ce qu'on trouvât de l'ombre à toute heure (A. France). Les usages repérés par Ngram indiquent que la première expression "De manière que" était par ...


1

Here's a rule of thumb: French does not have the present perfect tense (have + passed participle: have gone, have seen, have had, etc. ) and it also doesn't have the continuous present perfect tense (have been + [verb] ing). So decide when your action took place. If it continues until the present, use present tense in French plus DEPUIS. If it is not longer ...


2

In spoken French, comment is often used to translate "how" : How blue? → bleu comment ? Le temps est très beau ! Très beau comment ? / C'est à dire ? How bad is the sauce? → Elle est mauvaise comment, la sauce ? How far did he run? → Il a couru jusqu'où ? / Jusqu'où a-t-il couru ?


1

All of those can be: [Jusqu'] à quel point le temps est beau? Oh, très beau! à quel point la sauce était mauvaise? Elle était franchement dégueulasse. à quel point bleu? [though it sounds a bit silly]...Oh, bleu très foncé except: Jusqu'où a-t-il ou est-ce qu'il a courru? Because how far is not like the other questions. The others are about the ...


1

Petit truc pour choisir entre infinitif et participe passé : remplacer ton verbe par un autre verbe qui se termine par -ir (partir, finir, devenir…) et de tester infinitif et participe passé. Cela permet de constater à l'oreille la bonne solution : Je pense que le logiciel va fini. Non, ça ne paraît pas correct Je pense que le logiciel va finir ...


2

Tu peux utiliser l'une des deux phrases "Je pense que le logiciel va marcher" ou bien "Je pense que cela/ça va marcher" où cela/ça fait référence au logiciel. Tu dois utiliser marcher à l'infinitif puisque tu as deux verbes (aller et marcher) qui se suivent donc le deuxième doit être impérativement à l'infinitif (marcher).


0

The past concern the action of remembering, precisely in "soit venu". You also can use the past for the fact that the Hinsfjall's shore is the first thing that came to your mind, but not with "était". You'd rather use "fut": Le rivage d'Hinsfjall fut le premier endroit agréable qui me soit venu à l'esprit. That way, the tense of the two verbs is close ...


1

If the event referred to is in the past, the writer is using the historical present in French, which is much more common than in English. That said, the sentence could also be: Le rivage d'Hinsfjall a été [was] le premier endroit agréable qui me soit venu à l'esprit. OR Le rivage d'Hinsfjall était [was] le premier endroit agréable qui me soit venu ...


2

"Aller" est un verbe plutôt imprécis... On clique sur un lien, on consulte une page après avoir cliqué sur un lien. En la circonstance, bien que mon propos excède la question, j'écrirai : "Je colle cependant le contenu pour vous éviter d'avoir à consulter la page originale."


1

Il y a deux actions qui conditionnent les temps: le constat agréable la réflexion (venir à l'esprit): Présent du constat , réflexion passée mais récente => passé composé: Dans cette expression, la réflexion a déjà eu lieu, mais le constat dure (le rivage est toujours agréable aujourd'hui). Le rivage d'Hinsfjall est le premier endroit agréable qui me ...


4

La deuxième, en corrigeant l'infinitif : Je colle quand même le contenu pour vous éviter d’avoir à aller sur le lien. « Pour éviter d'avoir » voudrait dire que c'est l'auteur de la phrase qui évite, pas le lecteur. « Pour vous éviter d'aller » n'indique pas que c'est l'obligation que l'on souhaite éviter.


0

avec pour intention et avec pour intention sont tous les deux corrects, mais sonnent mal. Comme indiqué plusieurs fois, dans l'intention est l'expression idoine. Avoir pour but, dans l'intention sont inversés. On dirait plutôt, avoir l'intention (la volonté de), dans le but de, avec pour objectif de, pour, afin de . de dans de deux à trois est inutile. ...


1

Concerning the first correction, #1 and #2 are acceptable, but the best wording is: Mon but est d'écrire de deux à trois textes chaque semaine, dans l'intention d'améliorer ... The second correction ("ma capacité à") is unneeded, however, because "être capable à faire" is incorrect: the right expression is "être capable de". Note that before an ...


2

Your re-phrasing is absolutely correct. But much less 1830-ish, so to speak. The first way of writing is just an old-school way of speaking, but your understanding is very good.


1

La question est pointilleuse et même pour un français natif, elle suggère une une réflexion appuyée sur l'utilisation de « se rencontrer ». La phrase « il se rencontre avec ses amis » peut être employée, elle est correcte et juste. Mais à l'usage, il faut mieux remplacer le verbe se rencontrer par « se voir » ou « se trouver » et ...


2

Le même dilemme se pose avec téléphone, mais les notions d'affixe ne sont pas disjointes de celle de radical : micro- est un préfixe, -scope est un suffixe, mais les deux correspondent aussi à la définition d'un radical (Partie essentielle du mot formé sur une racine, qui sert de base pour la construction d'autres mots, d'après l'atilf).


2

All phrases are OK. 1A, 2A are the most common and are equivalent: dans une chose pareille. dans des choses pareilles. 2B also exists, but is more stylish: dans de pareilles choses. 1B is correct but rare: dans une pareille chose.


7

This sentence could easily be translated with the same syntax in English: Dompter un djinn me doterait de pouvoirs immenses. Ce qui pourrait me servir, un de ces jours. Taming a djinn would give me great powers. Which could be useful one of these days. Then, it's up to your interpretation. "Which/ce qui" can cover the whole previous sentence (taming ...


1

Yes, 1A in plural becomes 2A, 1B in plural becomes 2B. So yes, but you may want to put the adjective first, as shown in the Bs, to emphasize the description aspect.


0

May I focus on your last paragraph which pursues a grammar book that explicates (and does not only present without explanation) the exception and rules (My question on Linguistics SE about this was deleted): I have a giant book of French grammar [...] without thinking about it. I only encountered the following exceptional grammar book today, to my joy ...


0

Quoique l'extrait de p 177 ne paraisse expliquer que « commencer » , remarquer son dernier paragraphe (où j'ai mis en gras une phrase qui prétend sa pertinence à « continuer »). Source: French prepositions à and de in infinitival complements, A pragma-semantic analysis (2008) by Lidia Fraczak, as part of Adpositions ; Pragmatic, semantic and syntactic ...


0

Ces extraits ci-dessous expliquent la nécessité de la préposition de après rêver. J'omets l'usage de > pour conserver la lisibilité. Source: pp 373-374, The semantics of ‘empty prepositions’ in French (1996) by Kemmer and Shyldkrot, as part of Cognitive Linguistics in the Redwoods: The Expansion of a New Paradigm in Linguistics edited by Eugene H. Casad. ...


0

Google a révéle ces articles de la Linguistique qui peuvent aider: Cognitive linguistics in the Redwoods: The expansion of a new paradigm in linguistics (1996) par Eugene H. Casad inclut : The semantics of ‘empty prepositions’ in French, par Suzanne E. Kemmer; Hava Bat-Zeev Shyldkrot, duquel les pp 347-348 disent :   One set of problems in French is ...


4

Vous avez tout à fait saisi la nuance : De nouveau s'emploie dans le cas d'une seconde fois. À nouveau, dans le cas d'une nouvelle fois (seconde) mais laisse entendre une manière différente ou sur une base différente. L'Académie fait une distinction entre : de nouveau : une fois de plus, à nouveau : de façon complètement différente. Ajout : Ce ...


3

In these sort of construction, the article will often reappear if the noun has an accompanying article (as pointed out by guillaume) or preposition phrase. However, since many manquer de+noun combinations are partially set phrases, this is an uncommon instance. The more set a phrase is, the harder it is to construct it with an article (manquer des occasions ...


1

For words that there's no way to measure the amount like love, water, patience , etc or in other words that you can't divide will require "de, du or de la" De: will be used for masculine nouns If you have a masculine noun + le: you'll have to use "de l'" if the next word starts with a vowel In case you have a feminine noun you'll use "de la" or "de l'" (for ...


6

The verb "manquer" can be used with "de" as described in the page you quote. [Quelqu'un] manque de [quelque chose] "courage", "résolution", "mémoire", "vivres" , etc. refer to uncountable notions or undefined amounts of countable things, as you could say "some courage" or "some money" in English. So you don't have to add an article between "de" and ...


4

"Should have" is something you didn't do, you would translate it this way : J'aurais dû partir plus tôt [pour être à l'heure à la réunion] "must have" is something you did, and had no choice, you would translate it this way : J'ai dû partir plus tôt [pour aller chercher ma fille à l'école] "would have" is something you didn't do, but you ...


4

Je ne sentais pas le coeur de refuser : incorrect. cela n'a aucun sens et grammaticalement c'est une construction impossible. Je ne me sentais pas le coeur de refuser = Je ne sentais pas que j'avais le coeur de refuser. C'est une construction du type: Sujet (je) verbe de perception (sentais) [sujet + structure à l'infinitif]. Où le sujet est moi => me , ...


2

You are feeling here the difference between the transitive and the intransitive form of "feel" for sentir (and not smell). In this context, intransitive, only the first form is correct. feel vi (+ adj: experience emotion) se sentir⇒ v pron. I did not feel courageous to refuse => « Je ne me sentais pas le cœur de refuser » Different from the transitive ...


6

Yes it is necessary as the second form doesn't make sense in French. Je ne me sentais pas le cœur de refuser. → I didn't feel like refusing Je ne sentais pas le cœur de refuser. → I wasn't smelling/feeling the "hearth of refusing" "se sentir le cœur de" is a French idiom. Removing the reflexive se breaks that idiom and its meaning.


2

The correct usage would be "C'est du mauvais français", not "de". "français" is here used as something quantifiable and definite (de le => du français, de la langue française, des mots en français, that you can touch and split like du pain), not something abstract like an adverb describing a manner (e.g. c'est de bonne heure = it's early, c'est de bonne ...


2

Il y a beaucoup d'emplois de l'infinitif, et moins des participes. Voici des principes généraux qui peuvent s'appliquer: Infinitif la présence de l'infinitif signifie l'acte porté par le verbe (nb: quelquefois, ce n'est pas un verbe d'action, mais d'état, mais le principe est le même). On peut normalement le remplacer par un substantif ou un groupe ...


0

Je ne sais pas si c'est ce que tu cherches mais pour les verbes du premier groupe (manger) tu remplaces par un verbe du troisième (mordre). Je voudrai manger une pomme -> Je voudrai mordre une pomme Infinitif J'ai mangé une pomme -> J'ai mordu une pomme Participe passé


1

Yes, you can do this and yes it means, in effect, the person with that quality. Similar to nicknaming someone "Ginger" or "Shorty". The grammatical term to describe this in french is a nominalized adjective or, alternatively, substantive adjective. The latter seems to be less used presently. L'adjectif substantif can be defined as «un adjectif qui ...


1

It's a rule in French, the construct "de le" doesn't exist and is replaced by "du". As opposed to the feminine for which it is "de la". Je mange de la glace. I eat ice cream Je mange du pain I eat bread Je me souviens de la mer. I remember the sea Je parle du français. I'm talking about French



Top 50 recent answers are included