Tag Info

Hot answers tagged

10

This sentence uses more big words and subordinate pile-up than needed for the job. It is sadly typical of writing about pedagogy in France. First, TS is terminale S (scientifique), i.e. the last year of high school with a science curriculum. Now let's start breaking down the sentence: (Solliciter (de ses élèves de TS) (la narration (de leur ...


8

Penser de exprime une opinion : — Que penses-tu de ce livre ? — J'en pense qu'il est fantastique, je l'aime beaucoup. (où "j'en pense" signifie "je pense de ce livre") ou encore — Que penses-tu d'aller déjeuner ? — Je meurs de faim, allons-y ! Penser à exprime le fait d'avoir des pensées pour quelque chose ou quelqu'un — Je suis content ...


8

Pour can be used for different things, but in the case you are talking about, it means in order to. When you say "He is going to do the laundry", you don't mean "He is going in order to do the laundry". You mean he is going to do it, in the future. That's why we don't use pour in that case, and we translate with future by saying "Il va faire". But when you ...


8

The construction "noun à verb" signifies that noun is used to perform the action denoted by verb. This is the use you cited. For example: Machine à laver. It can also mean that verb is intended to be performed with noun as direct object. J'ai des choses à dire. = Il y a des choses que je dois dire. As-tu des vêtements à laver? = As-tu des ...


7

L'infinitif est la forme qui convient le mieux pour l'énonciation de règles ou d'instructions. En particulier il n'est utilisé qu'à l'écrit¹. Exemples typiques : Instructions dans la notice d'utilisation d'un appareil Instructions dans une recette de cuisine Une liste de choses à faire ou ne pas faire dans un mémo Interdictions dans un règlement ou sur ...


7

I think this is actually a question about English rather than French. In English, "to" is used for a lot of different uses. While it is used to build infinitives, like "to play", I do not believe that I am going to play. is "I am going" followed by a "to" infinitive, but rather that the verb is "to be going to", followed by another verb, without its ...


6

This à is a preposition and is not part of the verb form. This sentence is based on the construction “être [un certain nombre] à” like in: Ils sont 3 sur 4 à regarder la télé plus de trois heures par jour. Ils sont plus de la moitié à regretter son départ. This preposition is then followed by a verb in infinitive form. In French an infinitive can be ...


6

En l'occurrence, aller est un nom variable : on peut dire des allers. Mon Robert 2007 n'inclut pas ce nom composé, car il le traite comme une locution plutôt qu'un seul mot. Le Grand Dictionnaire terminologique (de l'Office québécois de la langue française), inclut la note qui suit : Certains auteurs considèrent les locutions aller-retour et aller et ...


6

In the first sentence, the important observation is that the sheep crossed the road. What was seen is the crossing. The fact that I've seen sheep is (mostly) irrelevant. In the second sentence, the relevant is that the police spotted him. What was seen is him. The last part of the sentence merely specifies the conditions, but they are considered less ...


5

Sortir possède dans le TLF une entrée spécifique pour le substantif, et ce n'est pas le cas de tous les autres verbes. Je pense que ça répond aux deux questions : C'est du bon français, bien que peut-être un peu vieillot. Ce n'est possible qu'avec certains verbes. Note: Manger admet aussi une substantivation mais sa définition correspond plutôt à de la ...


5

La question est épineuse, mais dans ce cas précis, la différence est négligeable. En général, ce n'est pas forcément le cas. Le TLF a une note un peu absconse à ce sujet II A.− Devoir + inf. a une valeur modale; devoir explicite une nécessité plus ou moins pressante à laquelle sont soumis et l'agent d'un procès et le procès lui-même (à la différence de ...


5

Quelquefois il a aperçu les gens qui lui font du mal. Cette phrase signifie qu'il a vu les gens qui, habituellement, font du mal, mais pas nécessairement à cet instant où il les aperçoit. Quelquefois il a aperçu les gens lui faire du mal. Cette phrase signifie qu'il a vu les gens en train de lui faire du mal [au moment même où il les voit]


4

En gros, ni signifie et dans une négation. On peut l'utiliser avec des groupes nominaux, des verbes non conjugués (infinitif, participe), des adjectifs, des adverbes, mais pas avec des propositions complètes. Je ne l'ai pas vu arriver ni repartir. = Je ne l'ai pas vu arriver, et je ne l'ai pas vu repartir non plus. Je n'ai pas de chat ni de chien. = Je ...


4

Falloir is for necessities, needs. Devoir is for obligations, duties. Obviously the difference between the two is sometimes just a difference of point of view and you may soften or explain an order by presenting it as responding to a need, or you may increase the chances that a need is fulfilled by giving to someone the duty to answer it.


4

“Être ou ne pas être, telle est la question” Generally speaking In French, the negation of infinitive verb is different than for other tenses. The negative form of “tu es” is “tu n’es pas”, not “tu ne pas es”. With infinitive, however, the “ne pas” is collected before the verb: the negative for of “être” is “ne pas être”, not “n’être pas”. Exceptions ...


4

I think you read too much in the fact that the normal verb "to go" is translated by "aller" while quasimodal "going to" is translated by using "aller" as an auxiliary. There may be a deep linguistic reason, but in day to day life, it's easier to consider quasimodal usage as totally independent of normal one. Let's have a look at another example: She used ...


3

It is to be understand like "Playing cards" that designated the cards themselves rather than the action of playing the cards. The "préposition à" is used to explain the destination (or goal) of the noun it follows. So "carte à jouer" means "cards that are used for playing" In English you can be playing cards with playing cards. (A bit redundant of course) ...


3

Mazet confond complètement deux constructions distinctes, ce qui change, ce n'est pas la construction relative, mais plutôt la nature du complément d'objet direct. Dans le cas d'une relative avec qui, le complément, ce sont les personnes. Ils les a vues, c'est tout, et qui n'introduit rien d'autre qu'une relative déterminative définissant les gens qui ont ...


3

Basically "à" can be seen as the English equivalent for "to". At the same time "de" is used with certain verbs e.g. avoir besoin de (to need), envie de (to want)...actually more in the sense of "for" generally. When both à and de are used in a sentence, à comes before the first verb and "de" before the second one. But try to see the different usage here: ...


3

It is conjugated. In the infinitive form. Okay, that was a bit tongue in the cheek, but it is true. Devoir takes (in this sense) an infinitive proposition, which is often just a verb in the infinitive Je dois partir Je dois manger but can also be a complete propostion Je dois partir en voiture manger à la Tour d'Argent avec Paul Erdős, qui vient ...


3

En effet : "Tu me sembles de bien connaître …" sonne faux, tu devrais dire, "Tu me sembles bien connaître". "Je serais très heureux d'encore vous aider !" Sérieusement : c'est compréhensible, mais de cette manière, on pourrait penser que tu insistes sur le mot 'encore'. "Je serais très heureux de vous aider encore !" C'est mieux, ça fait plus poli, mais ...


2

The first sentence is incorrect, but on account of de having no business being there whatsoever. Sembler is a verb that does not take a preposition before the following infinitive (it functions much like an English modal in that regard). The second sentence is not incorrect, but strikes as a strongly elevated or even dated literary style. It is common for ...


2

Ici la forme correcte de la phrase est "Ces montres sont garanties de ne pas s'arrêter avant deux ans." Garanties au pluriel car le sujet de la phrase est "Ces montres". Et l'utilisation du "de" pour accorder car ici garanties est utilisé comme l'action d'être garanties. Ex : De quelle fonctionnalités ces montres sont-elles garanties ? De ne pas s'arrêter ...


1

Je ne vois aucune raison qui pousserait à ne pas accorder. Ces montres sont garanties deux ans. Ces montres sont garanties contre les vices cachés. Ces montres sont garanties inusables. Ces montres sont garanties ne pas s'user. Elles étaient garanties résister aux vents jusqu'à 200 kilomètres à l'heure. (Heather Graham, trad. Pierre Vandeplanque) La ...


1

The first one is not correct. It should be: trouver une place pour sauvegarder les fichiers.(I would even say "Trouver de la place pour sauvegarder les fichiers) or trouver une place pour la sauvegarde des fichiers. Direct-object pronouns (le, la, les, me, te, vous, nous) always come before verbs. So it's gonna be: les rétrécir (it's better to say ...


1

The first item is almost correct. You need a definite article article though: Trouver une place pour la sauvegarde des fichiers. In the second item les is the appropriate pronoun, but it should come before the verb: Les rétrécir. The same applies to the last item. Also you need y (not lui) to specify a place. Les y déplacer.


1

L'accord du participe suivi d'un infinitif est passablement complexe, particulièrement les kafkaïennes règles "traditionnelles" concernant l'accord de laissé suivi d'un infinitif. Personnellement, je me fais un plaisir de suivre la nouvelle orthographe dans ce cas, qui traite tout bonnement le participe passé de laisser comme invariable (le verbe faire était ...


1

Prenons les phrases « J’ai vu démolir la vieille prison » ou « Je ferai livrer ce colis »1. Le verbe conjugué n’a pas d’objet et a pour complément un verbe à l’infinitif. Ledit verbe à l’infinitif possède, quant à lui, un complément d’objet. Si l’on désire remplacer ce complément d’objet par un pronom, celui-ci se placera devant le verbe conjugué. J’ai ...


1

In your example you have a subject for the verb comprendre so you need to conjugate it personne n'y comprend rien. You could have written in another sentence personne ne comprend rien à cela which is a sort of expanded way to say the same thing. It is not an occurrence of the idiom c'est à n'y rien comprendre, it is only the use of the verb comprendre and ...



Only top voted, non community-wiki answers of a minimum length are eligible