New answers tagged

-1

Le problème vient de la préposition à . Question difficile de répondre : incorrect, car le verbe répondre n'est pas transitif. le à devient le pronom relatif à laquelle en inversant la construction, avec une proposition relative complète, comme proposée par jlliagre: Question à laquelle il est difficile de répondre. En omettant il est, on peut ...


0

En effet, on a compris intuitivement que dans un cas on a un verbe utilisé de manière transitive directe (manger + objet direct), et dans l'autre, en transitif indirect (répondre à + une question ; par opposition à ne rien répondre, répondre oui, non : l'emploi transitif direct). La nuance est importante avec l'infinitif complément d'adjectifs tels que ...


1

Petit truc pour choisir entre infinitif et participe passé : remplacer ton verbe par un autre verbe qui se termine par -ir (partir, finir, devenir…) et de tester infinitif et participe passé. Cela permet de constater à l'oreille la bonne solution : Je pense que le logiciel va fini. Non, ça ne paraît pas correct Je pense que le logiciel va finir ...


2

Tu peux utiliser l'une des deux phrases "Je pense que le logiciel va marcher" ou bien "Je pense que cela/ça va marcher" où cela/ça fait référence au logiciel. Tu dois utiliser marcher à l'infinitif puisque tu as deux verbes (aller et marcher) qui se suivent donc le deuxième doit être impérativement à l'infinitif (marcher).


7

While I would write : Question difficile à poser Je n'ai rien à répondre Il m'est difficile de répondre I would definitely avoid question difficile à répondre which hurts my ears by using this established form: Question à laquelle il est difficile de répondre or simply the shorter: Question difficile


-1

Yes it is correct. In this case, the à is not associated to the verb, that is it's not a reorganization of a different construction already containing the word. Rather that preposition is associated specifically with the the adjectival construction, it's the same principle that the preposition de in the expression il est difficile de never changes.


2

"Aller" est un verbe plutôt imprécis... On clique sur un lien, on consulte une page après avoir cliqué sur un lien. En la circonstance, bien que mon propos excède la question, j'écrirai : "Je colle cependant le contenu pour vous éviter d'avoir à consulter la page originale."


4

La deuxième, en corrigeant l'infinitif : Je colle quand même le contenu pour vous éviter d’avoir à aller sur le lien. « Pour éviter d'avoir » voudrait dire que c'est l'auteur de la phrase qui évite, pas le lecteur. « Pour vous éviter d'aller » n'indique pas que c'est l'obligation que l'on souhaite éviter.


6

Je ne t'ai pas vue prendre cette photo ! est la bonne solution. Ici le verbe avoir s'accorde avec le COD placé avant car il est aussi sujet réel de la proposition infinitive. Bref, ce n'est pas le sujet. Pour vous aider, le verbe « voir » est déjà conjugué au passé composé, le verbe suivant (ici prendre) sera donc à l'infinitif.


1

La formulation correcte (langage courant) est: Je ne t'ai pas vue prendre cette photo! ou plus familièrement (à l'oral): Je t'ai pas vue prendre cette photo!


0

For linguistic studies that try to answer this question, please see my other longer answer. Here I summarise only the conclusion of one of the papers, which should significantly assist all French L2 learners. I do not use blockquotes to conserve readability. Source: p 189, French prepositions à and de in infinitival complements, A pragma-semantic analysis ...


2

Il y a beaucoup d'emplois de l'infinitif, et moins des participes. Voici des principes généraux qui peuvent s'appliquer: Infinitif la présence de l'infinitif signifie l'acte porté par le verbe (nb: quelquefois, ce n'est pas un verbe d'action, mais d'état, mais le principe est le même). On peut normalement le remplacer par un substantif ou un groupe ...


0

Je ne sais pas si c'est ce que tu cherches mais pour les verbes du premier groupe (manger) tu remplaces par un verbe du troisième (mordre). Je voudrai manger une pomme -> Je voudrai mordre une pomme Infinitif J'ai mangé une pomme -> J'ai mordu une pomme Participe passé


2

Titles of books/articles/films (but especially news headlines) don’t always follow grammar “rules,” and the two titles you mention might be examples of this, with “[Peut-on] and/or [Comment]” ellipted: “Peut-on/comment enseigner la vertu?” “Comment pouvoir enseigner la vertu?” In scholarly articles like these, however, ellipted notions are often ...


2

As you may know, in french, proposition can be devoid of a finite verb (it is named "elliptique", and it is often associated to an independant proposition [see below]). The first title corresponds to a proposition which is : Infinitive, it expresses an order, a defense, an exclamation, an interrogation or an affirmation; Independant, because it isn't ...



Top 50 recent answers are included