Tag Info

Hot answers tagged

25

The attachment of O and E (or of other letters) is called a typographic ligature. Ligatures were often used in ancient languages (such Latin and ancient Greek) to mark a diphthong or sometimes simply to make writing easier in pre-press times. In modern French, the œ ligature is linguistic as opposed to aesthetic. It bears an important linguistic role, ...


12

J'ai trouvé un article intéressant sur ce sujet. Comme il se situe dans un forum, je me permets de citer entièrement la réponse car elle peut être amenée à disparaître. Il est difficile de déterminer précisément une date de disparition du S en forme de F (ou S long) et de l’esperluette (ou de la perluette) en imprimerie. L’esperluette est à l’origine ...


10

Le Petit Robert 1993 donne cæcum, nævus, présidium (variante præsidium), ténia (variante tænia), ex æquo, curriculum vitæ, et et cætera sur un pied d'égalité avec et cetera. Il mentionne aussi cæsium comme variante de césium. Voici la liste des mots qui commencent par ae ou une variante diacritique, à l'exclusion de la racine aéro- : aède, aèdès ou aedes, ...


4

Si on part de l'observation que les mots les plus courant ayant un « æ » ont aussi une orthographe alternative avec un « é » à la place de celui-ci, si tu veux éviter la ligature, je te suggère de la remplacer par un « é ». Ça évitera au moins les prononciations incorrectes (« æ » tout comme « œ » se prononce normalement [e] — sauf pour « œ » quand il est ...


4

D'un point de vue de puriste, æ et œ représentent un seul son, ae et oe deux. On prononce vité, donc la première orthographe s'impose. De même "cœur" n'est pas prononcé "co-eur". L'usage tend cependant à simplifier cela, sauf dans les langues scandinaves, en particulier en français et en anglais, surtout depuis l'ère de la dactylographie puis des claviers ...


3

Essentially, the "oe" together tells you how that vowel is to be pronounced, as in the word "œuvre". Think of it as an extra vowel that has it's own distinct spoken sound (pronunciation). I remember learning this in elementary school. Hope that helps.


2

Je pense qu'il faut préciser de quelle type d'écriture on parle. Il est probable que l'usage de la ligature s'est raréfié avec l'écriture au clavier. Autant faire une ligature quand on écrit au stylo peut être spontané, autant la faire au clavier est beaucoup moins spontané, impossible au clavier de machine à écrire mécanique (français du moins) et difficile ...


2

D'un point de vue purement pratique (et qui ne répond donc qu'à la première moitié de la question, en laissant l'Académie de côté), oui, c'est tout à fait acceptable pour un texte tapé sur un clavier d’ordinateur et non mis en page. Par exemple : Cela serait choquant dans un document de type Word, car les logiciels de traitement de texte sont capables de ...


1

Je ne dirais pas que son usage a disparu, j'en vois encore, mais effectivement son usage est moins répandu, et n'est pas utilisé dans une phrase. Je pense que c'est parce que c'est une forme d'abréviation, et dans une phrase littéraire, on évite les abréviations. Cela rejoint un peu la question Utilisation de la barre oblique (slash) pour une alternative : ...


1

Je pense que cette remarque dans l'article cité de Wikipédia explique en grande partie la cause : Son utilisation en français est essentiellement circonscrite à un usage commercial et publicitaire, pour les raisons sociales. L’esperluette est ainsi parfois appelée « et commercial ». L'esperluette est aujourd'hui plus considérée comme une illustration ...



Only top voted, non community-wiki answers of a minimum length are eligible