New answers tagged

7

Le premier trait de prononciation est décrit comme "à la fin de certains groupes, la voyelle finale peut-être suivie d’un bruit de « friction »" dans [1], s'agissant d'un trait attribuable au français de la partie Nord de la France, spécifiquement Paris. D'après [2], le deuxième trait se décrit comme "la palatalisation et l’affrication de /t/ et /d/ devant ...



Top 50 recent answers are included