Tag Info

Hot answers tagged

23

I think the closest translation of “that is” would be “c’est-à-dire”, which litterally means “that is to say”. It can be shortened to “c-à-d” or “c.a.d.” “Autrement dit” and “en d’autres termes” also both exactly mean “in other words”.


21

Au cas où. Grammatically, one should complete with the situation where it would be useful, but it is very common not to expand it. Un seul de ces machins suffit normalement, mais j'en ai acheté un deuxième, au cas où…


17

Libre à … de … est une une formule adverbale figée qui correspond à la construction est libre de + infinitif Donc le pluriel de libre à lui est : Libre à eux Cet article donne la position de plusieurs dictionnaires, et notamment l'explication de Grevisse : la « formule averbale figée Libre à … de … » est invariable car elle correspond à la ...


12

S'en aller is, to be specific, a relic. It belongs to the same family of verbs as s'envoler, s'enfuir, emporter, enlever, and a few others. Like these verbs, s'en aller (as well as s'en revenir, s'en retourner, s'en venir) has some features of fusion (notably that, as you both note, en is meaningless and can in fact be accompanied of a de-preceded object), ...


11

Ces locutions sont parfois interchangeables, mais il y a quelques cas typiques où l'une de ces expressions ne pourrait pas être remplacée par une autre. Par contre est couramment¹ utilisé pour introduire un fait qui va en sens contraire. Par exemple pour préciser qu'une hypothèse émise n'est pas applicable à un cas particulier ou voisin : Il est ...


11

L'expression « a voté » ne se trouve à ma connaissance dans aucun texte réglementaire. On pourra s'en convaincre en lisant le code électoral, ou les instructions du ministère de l'intérieur (qui résument les articles ayant trait au déroulement du scrutin et les circulaires afférentes). (Le code électoral ne couvre pas les élections présidentielles ni les ...


10

Espèce est féminin. L'emploi familier de « un espèce de » où l'accord se fait avec le nom masculin qui suit est considéré comme fautif quoique fréquent à l'oral. La règle. Ce qu'en dit l'Association des Journalistes. C'est aussi la position de l'Académie française. Le dictionnaire historique de la langue française atteste l'emploi de cette tournure dès ...


7

C'est libre à eux. L'adjectif libre ne qualifie pas le pronom lui ou eux, et ne s'accorde donc pas.


7

Par contre est utilisé pour indiquer un contraste, e.g. J'aime les chats. Par contre, mon frère les déteste. En revanche est similaire mais un peu moins fort, pour indiquer un autre fait. En anglais on utiliserait le terme « on the other hand » ; e.g. Les socialistes pensent que trop d'argent est mauvais pour la société. En revanche, les ...


7

Il n'y a pas de grosse différence d'utilisation ou de sens entre ces deux termes, ils sont d'ailleurs souvent considérés comme synonymes. Cependant, on peut parfois employer l'un plutôt que l'autre pour des raisons de style ou lorsqu'ils font partie d'une expression. Par exemple, dans l'expression suivante, j'aurais tendance à dire : Sa façon d'être. ...


7

"Part" est toujours féminin. Le mot signifie non seulement portion, mais aussi participation : "Vous n'avez point encor [sic, licence poétique] de part à nos misères" (Corneille), "Le hasard et la force ont beaucoup de part au succès" (Fénelon). "à part entière" se dénoue donc comme "dont la participation est entière, n'est pas restreinte pour un motif ...


6

Pour citer le Centre national des Ressources Textuelles et Lexicales : La prép. à est facultative pour introduire l'indication de la limite considérée; l'usage tend à l'omettre. D'ici demain/à demain; d'ici janvier/à janvier, d'ici le 13/au 13... Par conséquent, les deux formes sont valides, mais l'usage courant aura souvent tendance à omettre la ...


6

Le Dictionnaire historique de la langue Française comme le Dictionnaire culturel en langue française (les deux dirigés par Aain Rey) donnent comme origine de la locution « l'échapper belle » : « manquer une balle qui était belle, c'est à dire rattrapable ». Pas de précision sur de quelle sorte de balle il s'agit, mais on peut penser, vu la date de ...


6

Dans cette expression, échapper est bien un verbe, et on retrouve l'expression l'échapper belle dans sa définition. L'étymologie d'échapper trace l'origine de l'expression à 1640, sans vraiment expliquer le rôle de belle dans l'expression. Une autre réponse indique que bel(le) signifiait à l'époque bien.


6

First, en is not only a preposition like in: Il parle en mangeant. Il arrive en France. it is also a personal pronoun. In the following example, it refers to an indefinite amount of something: Du chocolat, j'en mange beaucoup. Or it can be an adverbial pronoun. For example to refer to a place: L'aéroport ? Justement, j'en viens. But it's ...


6

Il faut se pencher sur l'histoire des mots raison et ratio qui sont des doublets. Et sur les différents sens que le mot raison a pris à travers les siècles. Trop nombreux pour qu'on les passe tous en revue ici, je vais tenter d'en aborder quelques uns et en particulier ce qui peut éclairer la question posée. Sources de ce qui suit, Dictionnaire historique ...


6

Il s'agit d'un jeu de mots avec l'expression "prendre ses jambes à son cou" qui veut dire s'enfuir rapidement. Ici, le remplacement de "jambes" par "larmes" implique que la personne s'est enfuie rapidement à cause de sa tristesse, ce que les autres vers confirment en ajoutant que la personne s'est "enfui[e] sans dire un mot" pour "noyer [s]on coeur dans un ...


5

« Libre » ne se rapporte pas à « lui » (comme le ferait un adjectif), donc je dirais « libre à eux ».


5

Excepté dans le langage parlé ou informel, espèce est censé être employé au féminin. Par contre, en lisant l'article correspondant sur Wikipédia, on se rend compte que l'orthographe de l'expression entière diffère selon le sens qu'il faut lui attribuer (biologique ou non) : En français usuel, on écrit « Le bonobo est une espèce de singe » (une sorte de ...


5

Le Bon Usage (§ 431 a.) est un peu plus nuancé que Laure ne le dit.. Essentiellement, l'accord du verbe dont le sujet est le groupe nominal espèce de + nom (ainsi que de certains compléments selon la syntaxe de la phrase) se fait généralement avec le complément du nom plutôt qu'avec espèce. Notons aussi qu'espèce, genre, manière, sorte, etc. sont toujours ...


5

« Faute de » signifie pourtant bien « for lack of ». On pourrait traduire littéralement par « for lack of living in a monarchy » (qui est compréhensible même si ce n'est pas vraiment idiomatique). Je trouve la construction un peu bizarre ici, même si elle est grammaticalement correcte : j'aurais plutôt écrit « à défaut de vivre en monarchie », dont le sens ...


5

Compromission me semble convenir à la description donnée. Extrait du TFLi : − Spéc., péj. Action de transiger avec sa conscience ou ses principes en acceptant certains accommodements avec d'autres personnes pour son intérêt personnel (son ambition, ses passions ou sa tranquillité). Avec une tournure moins « diplomatique », on peut utiliser : ...


4

Redondance utile possible : lisible, précis. Enfin, je veux dire : la redondance peut être utile, car elle peut rendre la phrase plus lisible ou plus précise. Le mot comme a beaucoup de sens : il peut introduire une comparaison, une cause, ou une alternative. J'aime bien me promener dans les parcs, comme m'allonger sur ma chaise-longue dans mon jardin. ...


4

On peut essayer de les différencier en fonction du verbe adjoint : Façon est lié à l'action de faire, et s'emploie de préférence avec un verbe d'action. Manière en est la forme : manière d'agir de se conduire, de vivre, d'être. Il s'emploie de préférence avec un verbe d'état qui induit un effet sur autrui. La meilleure façon d'marcher c'est encore la ...


4

Il y a plusieurs manières d'analyser grammaticalement le mot autre(s). Il peut avoir la même valeur que les autres branches de la disjonction, ce qui conduit à l'accorder avec ces autres branches. Je vais apprendre du vocabulaire, des textes, ou autre(s). Je vais apprendre du vocabulaire, de la grammaire, ou autre. Je vais apprendre des textes, des ...


4

« Compris » signifie ici qu'un élément ou un sous-ensemble fait partie d’un ensemble plus grand. Le pronom y renvoie à l'ensemble. Dans l'exemple que tu cites, l'antécédent de y est « [les] naissances des enfants royaux ». Le pronom y traduit l'omission d'un complément indirect ou circonstanciel (voir le Trésor de la langue française y² II.A ; la locution ...


3

Il s'agit d'un usage du langage courant dans lequel un nom prend une valeur d'adjectif. « Un espèce de » n'est pas le seul exemple : Putain c'est trop con Ce putain d'camion Mais qu'est-ce qu'y foutait là dans Putain de camion de Renaud


3

L'entrée du petit Robert : DE PAR (Altération de part) : De la part de, au nom de ... De par le roi.De par la Loi. Et voici le sens qu'il propose pour part référencé dans de par : PART: 842 de suo part "de son côté" latin pars partis : Ce qui revient à quelqu'un Avoir la meilleure part. La part du pauvre. ... cela ...


3

à savoir is the French equivalent of Latin's 'id est'


3

On ne peut pas traduire not at all par « pas de tout » car cette dernière expression signifie not of everything. Les deux formes ne sont pas interchangeables, on dit Je n'en veux pas [du tout] = Je ne veux rien. mais Je ne veux pas de tout = J'en veux une partie. Dans la première phrase, « du tout » est optionnel. Il sert juste à renforcer le « ...



Only top voted, non community-wiki answers of a minimum length are eligible