Tag Info

New answers tagged

1

Au Québec, lorsqu on se trompe on est dans le champ.


2

Que penses-tu de l'expression suivante : Il ne faut pas pousser mémé dans les orties ! Elle exprime que l'autre exagère, qu'il se trompe. Source sur expressio.fr


4

Est-ce que est le seul valable pour la forme interrogative : le que renvoyant à une situtation venant après l'interrogation. Est-ce qu'il pleut ? Est-ce que est la tournure réservée à l'interrogation directe, c'est-à-dire au cas où l'on pose directement une question sans la rapporter, sans la faire dépendre d'un autre verbe, d'un autre terme. ...


1

Peut-être au Canada français mais fort probablement uniquement au Québec, inexistant au corpus livres de Google, techniquement plus restreint, et pouvant engendrer une certaine confusion ailleurs - la variante régionale: vendre/donner le « punch ». À défaut de pouvoir en documenter l'origine exacte1 (exemple en contexte), on peut inférer d'un fragment ...


1

Your first imperative (substituting “vendez” for “vends” to reduce false, first person indicative positives) gets close to 2,600 hits on Google, which arguably confirms my feeling that it is perfectly fine. For your second imperative, with “du film” added, the seven google hits with “du” alone added (and back to using “vends”), however, all involve “du ...


5

Comme dans la définition du TLFi, vendre la mèche se suffit à lui-même Ne vends pas la mèche ! Pour prononcer cette phrase, il faut savoir de quoi il s'agit, de quel secret il est question. "Ne vends pas la mèche du film !" doit pouvoir se dire mais n'est pas d'usage ; ce serait un pléonasme de circonstance, car il est bien entendu que l'on ...



Top 50 recent answers are included