Tag Info

New answers tagged

1

Yes, phones numbers are usually read this way. Note that in France, as French numbers have a fixed length, most ambiguities are not possible, except perhaps for numbers like +33 (0)1 73 50 60 15 that could also be +33 (0)1 60 13 50 75. In those cases, and in the context of variable length phone numbers, the intonation, or small pauses between numerals ...


0

Pour information Pour la prononciation en français il y a, à ma connaissance, trois styles selon le pays. En effet, on distingue le français en France, en Belgique et la Suisse. En France on prononce 70 par soixante-dix et 90 par quatre-vingt-dix. En Belgique on prononce 70 par septante et 90 par nonante. En Suisse, et c'est selon moi le plus logique, on ...


5

Essentially, by intonation and pauses. For “80, 16”, one would say: Quatre-vingt. [pause] Seize. with a rising intonation ar the end of “80”, whereas for “96”, one would say: Quatre-vingt-seize. in one go, with a rising intonation at the end of “96” (or falling if at the end of a list or sentence).


3

In lists of items containing commas, e.g. decimal numbers, you should use the semi-colon to avoid potential ambiguities. That said, the comma is not usually used without a decimal part. If you really wanted to specify “10 with two significant digits”, you can use 1,0⋅10¹. I don't think it's a real issue considering the narrow use case, though. The other ...


1

While quatre is invariable so you can only say quatre fichiers, an euphonic 's' sometimes appears in spoken French after an apocoped quatre (quat') like in the following expressions : les quat'z'arts (Ecole des Beaux-Arts) les quat'z'amis and the popular entre quat'z'yeux (face to face / one to one meeting) Note that the ...


0

Je pense que les réponses proposées sont complémentaires. Je m'explique : 1) Historiquement Le système en base 12 n'est pas très utilisé. Dans le passé, les Romains, malgré le décompte en base 10, utilisaient le système duodécimal pour représenter les fractions. Historiquement, le nombre 12 a été utilisé par de nombreux peuples. En latin par exemple, il ...


6

À l’exception de « vingt » et de « cent », qui peuvent être multipliés, les adjectifs numéraux cardinaux (quatre, cinq, huit, douze, etc.) sont invariables, même quand ils sont utilisés comme des noms : les cinq de cœur, les quarante voleurs, les sept péchés capitaux, etc. En ce qui concerne « un », on ne confondra pas le pronom indéfini, variable, ...


0

"Quatre" is a number and can't take any S. The only time you can add an "s" to a number is when you use "-", like in "quatre-vingts" (80).


9

« Ses un an » et « ses un ans » sont choquants grammaticalement à cause de la rupture entre le pluriel et le singulier. Le premier l'est quand même beaucoup moins, parce qu'il y a déjà une rupture entre « ses » et « un an » : on ne devrait pas avoir une telle juxtaposition entre l'adjectif possessif et l'article indéfini. En revanche, l'absence d'accord ...


1

Dans un contexte mathématique, il semblerait que le mot « trialité » soit utilisé. Je dois avouer que je ne l'ai jamais vu auparavant, mais ce n'est pas mon domaine… Un exemple trouvé sur internet : http://www.math.ethz.ch/~knus/talks/fri_mod.pdf Ce mot n'existe cependant pas dans le dictionnaire du CNRTL.


2

Une petite recherche web indique que ternarité est apparemment un usage réel en philosophie.


0

« Trinité » me semble tout-à-fait adapté.


3

Il ne s'agit pas du tout d'une spécificité française. La coexistence de plusieurs bases de numération incluant la numération duodécimale est attestée dans de nombreuses civilisations, à commencer par les Sumériens. On la retrouve chez les Égyptiens et les Romains. Douze est le nombre d'heures de la journée et de la nuit, le nombre de constellations du ...


3

Une réponse directement du journal Ca m'intéresse ! C'est l'héritage d'unités de mesures du Moyen Age, qui utilisaient la base 12. Longueur : pieds de 12 pouces ; poids : livre de 12 onces ; monnaies : sols à 12 deniers. A l'origine de ce choix, il y a la possibilité de compter jusqu'à 12 avec son pouce les 12 phalanges des 4 autres doigts de la main, et ...


3

Voici la réponse spécifique pour le Québec. Au niveau de la légalité, l'Association canadienne des paiements indique que: Lorsque vous faites un chèque, vous devez indiquer la date, le nom du bénéficiaire, le montant en mots ainsi que le montant en chiffres, et votre signature. La loi n’exige pas d’écrire le montant en mots, mais l’ACP recommande ...


4

La dénomination de chèque, insérée dans le texte même du titre et exprimée dans la langue employée pour la rédaction de ce titre ; Source : www.legifrance.gouv.fr La question est donc : est-ce que septante est un mot français ? Il est à noter pourtant que les mots septante, octante, nonante figurent dans toutes les éditions du ...


0

Pour ce que ça vaut : http://www.generation-nt.com/... C'est un forum, pas une source officielle. Cependant je crois que l'argument employé est valable, à savoir que l'écriture en lettres est là pour remplacer l'écriture numérique si celle-ci est illisible. La réponse serait donc oui. Par ailleurs il semblerait que septant et nonante soient des mots du ...


1

Il me semble qu'il ne devrait pas avoir de raison légale de refuser un tel chèque en France. La loi précise qu'un chèque doit être rédigé dans la même langue que le titre lui-même (ou l'une des langues pour les chèques bilingues) et septante, huitante et nonante sont des mots présents dans les dictionnaires français.



Top 50 recent answers are included