New answers tagged

0

Il est vrai que l' ortografe d'aujourdui n'est pas facile à apprendre. Pourtant elle est la marque de notre civilisation qui a pioché dans le Grec et le Latin pour s'exprimer. Mais, si on prend la peine de décomposer les mots en ''Racine'', Préfixe'' et Suffixe'', pour peu que l'on se souvienne de quelques bribes de Latin et de Grec, on arrive non seulement ...


5

Quel est le découpage syllabique, à l'écrit et à l'oral, du mot o(i)gnon ? Oi-gnon/o-gnon à l'écrit. /ɔ.ɲõ/ à l'oral. Le g dans ce mot est-il une consonne ambisyllabique ? Ce g est purement orthographique et n'a aucun impact sur la phonologie. Attention à ne pas prendre l'orthographe d'un mot pour sa représentation phonologie dans la lexique ! ...


1

pour moi ça se prononce en 2 syllabes o-nion et le o se prononce exactement comme dans "eau". (cela dit les prononciations, surtout des voyelles, changent pas mal selon les coins de France :-) )


8

La nouvelle orthographe ne change rien à la prononciation, Elle élimine certains problèmes liés à l'évolution de la typographie depuis Gutenberg, De nombreuses incohérences sont ainsi éliminées, Elle ne touche pas l'étymologie. De toutes façons : Elle fait couler beaucoup d'encre, et ramène les souvenirs des anciens qui ont passé le Certificat d'Études ...


2

Si il venait à casser les disques. (Vian) Comme si il ne savait pas dicter un acte. (Stendhal) Leur choix ne repose sur aucune justification1 apparente que la liberté. Par ailleurs, même si en français moderne il y a élision avec si devant le pronom il/ils, il faut toujours se poser des questions, par exemple sur le registre (populaire) désiré... Y ...


2

The spelling is very correct, it didn't change since when this famous sentence was coined by Descartes in 1637 (later cogito ergo sum in 1644). The typography matches what was used it that time, only the final s has its current shape while the other ones are using the now obsolete long variant.


2

Comme on l'a dit, Larousse donne adverbe et adj. invariable « O.K. » ou « okay ». Le TLFi donne « O.K. » en majuscule, loc. adv., et mentionne « okay » en référant à Bonheur d'occasion (G. Roy, éd. Pascal, 1945 ; l'éd. de 2009 de Boréal utilise « O.K. » uniquement !) Le LBU14 utilise « O. K. » (aux §§ 190 et 1108). Au DHLF/Rey, on note « O. K. » avec ...


3

Il n'y a pas de questions à se poser : lorsque si est suivi par "il" ou "ils", il est toujours remplacé par s'. On appelle cette règle l'élision. Ici, la phrase correcte est donc : Comme s'il l'avait toujours su


2

L'étymologie O.K. (venant de all correct => all correct => OK) semble partagée également là: wikipedia qui cite Alain Rey propose également: En 1840, le terme a été utilisé par des partisans de Martin Van Buren, élu à la présidence des États-Unis en 1837, et surnommé « Old Kinderhook » (« le vieux de Kinderhook ») du nom de son village natal. Un ...


2

L'étymologie réelle de cette expression porte encore confusion à ce que j'ai pu lire en complément des sources que tu cites. Il semble que le dictionnaire français considère l'origine comme étant "oll korrect", en ce cas O.K. serait l'orthographe juste puisque l'on fait un sigle de cette expression (différence sigle/acronyme). Comme W.C. dans le temps. ...


-1

Si on recherche la fréquence des variantes dans Google ngram c'est evident que, malgré les argumentations excellents par rapport à l'Oklahoma et l'étymologie, «OK» est la forme le plus commune. Le 9é dictionnaire de l'Académie française n'a pas les mots «O.K.», «ok», «o.k.», «OK» ni «okay». On peut trouver d' autres locutions pour exprimer les sens ...


2

Il y a beaucoup d'emplois de l'infinitif, et moins des participes. Voici des principes généraux qui peuvent s'appliquer: Infinitif la présence de l'infinitif signifie l'acte porté par le verbe (nb: quelquefois, ce n'est pas un verbe d'action, mais d'état, mais le principe est le même). On peut normalement le remplacer par un substantif ou un groupe ...


0

Je ne sais pas si c'est ce que tu cherches mais pour les verbes du premier groupe (manger) tu remplaces par un verbe du troisième (mordre). Je voudrai manger une pomme -> Je voudrai mordre une pomme Infinitif J'ai mangé une pomme -> J'ai mordu une pomme Participe passé



Top 50 recent answers are included