New answers tagged

8

Il est clair que votre première proposition, « plurindividuel », qui se lirait \plyʁɛ̃dividɥɛl\ et non \plyʁiɛ̃dividɥɛl\, est incorrecte. Par ailleurs, le Dictionnaire de l'Académie française et l'office québécois de la langue française recommandent de souder le préfixe « pluri- » au mot qu'il modifie, sans autre forme de jugement, sans doute du fait de la ...


1

I would say "Lexique des règles typographiques en usage à l'Imprimerie nationale" what are some book, magazine or journal publishers that are known to pay special attention to good typography and typesetting? "Le journal officiel" or any official public document that is marked "cerfa" for "Centre d'enregistrement et de révision des formulaires ...


3

Le seul vrai problème que je remarque est l'orthographe du mot "bien-être". Depuis une réforme relativement récente, la graphie "bienêtre" est recommandée. L'ancienne graphie "bien-être" est toujours acceptable mais pas "bien être". Cela mis à part les phrases me semblent grammaticalement correctes. La phrase 4 fait très lyrique et ne serait pas à ...


1

Ces cinq phrases sont grammaticalement correctes. La 4 est celle qui sonne le mieux, cependant je l'aurais écrit ainsi : Des fruits enivrants de douceur et de bien-être (en enlevant le s à douceur, donc) « Douceur », ici, n'est pas quantifiable : on dit « de la douceur » et non pas - du moins pas dans ce contexte - « une douceur ». Autrement dit, les ...


0

(4) is preferable to (5). In (1) and (4) enivrant is an adjective and should bear the agreement of the plural. In (2) and (3) enivrant is the present participle of enivrer, the transitive verb, and therefore does not wear the mark of the plural. It's the presence of "le palais" (the verb's object) that makes it so.



Top 50 recent answers are included