New answers tagged

3

En poésie, en général, on prononce le E muet si le mot suivant commence par un son consonne (y compris un H aspiré), et on ne le prononce pas si le mot suivant commence par un son voyelle. La présence de ponctuation à l'intérieur du vers ne change pas cette règle générale. En fin de vers, on ne prononce pas le E muet — il ne compte pas dans le nombre de ...


3

En poésie, et uniquement dans ce contexte, tout mot se terminant par un e habituellement muet comme ici l'adjectif éternelle se prononce éternelleu quand il est suivi d'une syllabe commençant par une consonne ou un h aspiré, mais uniquement dans ce cas. S'il est suivi par une syllabe commençant par une voyelle, le e final ne sera jamais prononcé. La présence ...



Top 50 recent answers are included