Tag Info

Hot answers tagged

11

En anglais (there is/are) et en italien (c'è/ci sono), l'expression est construite sur le verbe être et signifie « ici est … ». Il est logique d'accorder le verbe avec son sujet réel qui est l'entité présentée. En français (il y a) et en allemand (es gibt, lit. « il donne »), la construction est différente : l'entité présentée est l'objet d'un verbe qui ...


9

Rule of thumb: ça quand il s'agit de quelque chose en particulier, il quand il s'agit d'un état ou d'une situation générale Ça suffit ! Ça ne mange pas de pain Ça craint Ça va barder Ça dépend Ça tombe dru. Font tous référence à quelque chose de précis, ou à la situation très locale ("ça va barder", ici, précisément, c'est pas une généralité pour toute ...


7

Time of the day and days of the week do not work the same way: Time of the day: Il est tard. On y va ! means that we'd better go as it is late and we are running late. - Il est applies to the time it is now and this is perfectly correct. C'est tard. On y va ! sounds strange. Concerning the time of the day C'est is not expected to apply to the time it is ...


7

De façon générale: il est un pronom personnel ; il est toujours sujet cela désigne une chose ou une idée ; ça peut être sujet ou COD Locutions Dans les locutions, ils sont souvent interchangeables, et il est plus littéraire que ça. Pour les usages exclusifs de l'un ou l'autre, voir leurs définitions respectives (il ça) locutions impersonnelles avec ...


6

Pour Langue-fr.net et l'Académie Française avec « se passer » ce qui et ce qu'il se disent et sont admis tous les deux. Grevisse est plus nuancé et dit que avec se passer on met généralement qui. Je résume ci-dessous ce que j'ai lu dans Grevisse (deuxième édition, 1975). L'l de il s'étant, dès le moyen français, amuï devant une initiale consonantique, il ...


5

Grevisse encore. Au lieu de il, la langue parlée populaire et familière emploie parfois ça avec des verbes essentiellement impersonnels exprimant des phénomènes météorologiques, surtout si le phénomène a une intensité particulière. Plutôt que Proust ou Aragon cités par Grevisse, je vais citer H. Dès Car ça pleut ça pleut ça pleut Car ça pleut ça ...


4

Il est can either be designating someone (therefore meaning “he is”, rather than “it is”, as is c'est), or on the contrary be a construct in which there is no subject (as in Il est tard, or Il est possible que …, etc.). In the latter cases, you can distinguish the cases when c'est refers to a neutral subject (“it is”, really ; e.g. c'est tard will mean ...


3

In usual -but not bad- language,you could use both, but in order to be precise it depends if you have knowledge of the time when you say the sentence. You have time on mind: Il est tard on y va. is a more pragmatic sentence. You take knowledge of the time at the moment: C'est tard on y va. could be said. Something is pointed by the "C'" (an object) on ...


3

Il est tard, C'est tard, even Il se fait tard, are all synonyms, and the only difference is the language level (Il se fait tard being the most formal one). As for your second question, both C'est lundi and On est lundi are correct. Il est lundi is not.


2

When this applies to a person (masculine), 'il est' is the only option. When this applies to a concept / idea where there can be a confusion with a person, 'c'est ' is the correct choice: 'c'est malheureux' and 'il est malheureux' do have different meanings, and can lead to confusion, when one is talking\writing about a person. Out of this ambiguitous ...


2

Your understanding is absolutely correct. Regarding the construction, it is quite common in litterature or formal speeches. Camus could have written lorsqu'une bizarre petite femme est entrée but the level would have been less litterary. Technically speaking, I would say this construction is "dummy subject (il) + verb (entre) + real subject (une femme)", ...


1

j'aurais tendance à pencher pour « ce qui se passe », car si on pose la question: « qu'est-ce qui se passe ? » la réponse est « ce ». qui faisant référence à une personne, c'est plutôt incohérent Non, le qui ne fait pas référence à une personne, mais à une situation, une chose inconnue sur laquelle on s'interroge. Au final, je n'ai pas de sources pour ...


1

D'après le wiktionnaire, y avoir est une locution verbale impersonnelle dont le sujet est toujours il. Par ailleurs, il n'existe pas non plus de féminin (elle y a est inconnu en fançais).



Only top voted, non community-wiki answers of a minimum length are eligible