New answers tagged

1

La bonne expression est : La seule chose dont on doit se soucier, c'est... l'argent. Elle vient de la contraction de quoi (qui est incorrect). Les autres propositions sont incorrectes. La construction se fait en prenant la construction directe, et en regardant la préposition : On doit se soucier de l'argent. Puis en inversant: de (quoi, qui) ...


7

This sentence could easily be translated with the same syntax in English: Dompter un djinn me doterait de pouvoirs immenses. Ce qui pourrait me servir, un de ces jours. Taming a djinn would give me great powers. Which could be useful one of these days. Then, it's up to your interpretation. "Which/ce qui" can cover the whole previous sentence (taming ...


3

En français actuel, les deux phrases sont incorrectes. La deuxième totalement. À noter qu'en ancien français, certaines inversions étaient possibles, et certains mots omis (ce fait, ...) La première devrait être corrigée ainsi: Ce contre quoi ils se battent, c'est la répression. Cette forme est du type: Ce (pronom) + relative (qui précise ce), c'est ...


6

Il manque deux mots à cette phrase: Ce contre quoi ils se battent, c'est la répression. L'autre proposition n'a pas de sens. Ce qu'ils battent contre, c'est la répression.


0

I thought to add a summary to the other excellent answer in English. The key problem was my neglect of the subject-verb inversion in the relative clause. To wit, I thought that 1. l'objet qu'est le soleil meant the incorrect 1.1, rather than the correct 1.2. ✘ 1.1. 'the object that IS the sun' ✘ ✓ 1.2. 'the object that the sun IS'.✓ In 1.1, ...



Top 50 recent answers are included