Tag Info

Hot answers tagged

24

To the best of my knowledge, the l added in front of “on” generally does not have a particular grammatical purpose: it is purely euphonic, and a sign of polished language (it softens the otherwise familiar overtones of using "on"). It is more often added when “on” does not start a proposition, such as when introduced by a conjunction: Il faut que l'on y ...


23

Un moyen mnémotechnique est le suivant : en quand on dit de y quand on dit à Exemples : Je viens de l'école. J'en viens. Je vais à l'école. J'y vais.


19

La difficulté vient principalement de l'homonymie entre le pronom personnel leur, le pronom possessif leur et le déterminant¹ leur. Le pronom personnel leur ne s'accorde pas² Le déterminant et le pronom possessif leur s'accordent en nombre avec l'élément dont il est la tête³ dans le cas du déterminant, avec son objet (le possédé) dans le cas du pronom En ...


19

Voir le dictionnaire de l'Académie L'adjectif attribut se rapportant à On s'accorde au masculin singulier. Il arrive toutefois que l'accord se fasse, par syllepse, avec le sens, lorsque On renvoie à un sujet dont on connaît le genre et le nombre. Comme on est contents de se retrouver si nombreux !


17

In French we are not as surprised if “une personne” relates to a man and if “quelqu'un” is a woman. (Yet feminine words like “personne” which may easily refer to a man are quite rare, currently I can just think of “sentinelle”, “estafette”, “recrue”, “ordonnance”, all four from the military vocabulary BTW, “personnalité”, “victime” and “connaissance”; there ...


16

Je recommande la lecture de ce petit article sur « on » et « l'on ». On y trouve la réponse à la question, l'origine de cette construction, et les cas dans lesquels il convient de l'employer. Petit extrait choisi : Le l apostrophe de l'on n'est pas à l'origine une consonne euphonique, mais l'article défini : l'on était synonyme de l'homme en général. ...


15

Que s'utilise avec un verbe transitif : Tu m'as donné un livre. Je lis le livre que tu m'as donné. Dont s'utilise avec un verbe intransitif : Tu m'as parlé d'un livre. Je lis le livre dont tu m'as parlé.


14

The suffixes ci (see point III) and là (II) are used to reenforce the demonstrative adjective (ce, cette). Their meaning is similar to the one of this (-ci) and that (-là) in English. Note that it's optional, so that ce chat is perfectly valid. Usually it implies this cat rather than that cat, which is why you'll less often see the -ci ending than the -là ...


14

Joubarc is right, you don't actually need to; in fact, many Quebeckers don't use it in formal situations (though I have never met one who does not use it otherwise). Of course, it should never be used in most texts. If you do wish to use it for any reason, this “tu” actually replaces “est-ce que”, but is placed after the conjugated verb. You can use it with ...


14

Notre and votre, like mon/ma, ton/ta, son/sa and leur are singular forms of the possessive adjectives: Notre maison, votre liberté. Nos and vos are plural, like mes, tes, ses, leurs. Nos pieds, vos souhaits. Additionally, le(s) nôtre(s), and le(s) vôtre(s) are the corresponding pronouns. Like le(s) mien(s), le(s) tien(s), le(s) sien(s), le(s) ...


13

When I was at school, we were told to start letters with Cher Monsieur if we didn't know the gender of the person we were writing to. At the time, I believe the rule was to assume masculine until proven otherwise. This behaviour mimics the fact that a mixed plural is always masculine too (Paul et Marie sont grands whereas Paul est grand and Marie est ...


13

En français on appelle cela "l'énallage", and in english "enallage" (that's convenient!). In fact, the action corresponding to moving from "nous" to "on" is a particular form of enallage, which is the action of transforming a grammar form into another one.


13

Ta is generally used for feminine nouns and ton for masculine nouns… but before a vowel sound, ta is never used. In French hiatuses are commonly avoided by resorting to elisions or other grammatical artifices. Thus, “ton image”, pronounced /tɔ̃.n‿i.maʒə/, just like “ton idée”, “ton ubiquité”, “ton histoire”… Similarly the possessive articles ma and sa ...


13

The simple answer is "because it is the rule". The rule says that object pronouns are always placed before the verb except in imperative affirmative sentences. J'aime la France. → Je l'aime. J'entends les oiseaux. → Je les entends. An easy lesson on the subject on Bonjour de France.


12

Le Dictionnaire historique de la langue française (sld Alain Rey), 1992, nous en apprend un peu plus : ON pron. pers. indéf., d'abord om (842) puis hom, hum (1050) et enfin on (XIIIe s.) est issu du nominatif latin homo (dont l'accusatif hominem a donné homme) en position atone. À basse époque, homo est relevé dans quelques exemples comme sujet ...


12

Le journaliste a vraisemblablement fait une confusion entre ces deux structures possibles : Combien de Français sont concernés par cette réforme ? et Les Français sont-ils concernés par cette réforme ? Une autre possibilité correcte aurait été : Combien y a-t-il de Français concernés par cette réforme ?


12

Le site dont tu donnes la référence donne la réponse, la façon d'écrire correcte est : "nulle part", dans tous les cas. Dans google, il y a autant de nul part car il y a beaucoup de personnes ne sachant pas écrire correctement le français :) Dans ton exemple : Cette personne arrive de nulle part.


12

Nous savons tous means "We all know" and you pronounce the final "s". Nous savons tout means "We know everything" and you do not pronounce the final "t".


12

In the general case, I'd say every noun has a gender : as you mention, une tasse is feminine, and un café is masculine, and all is fine. When it comes to the object you're talking about, since it wasn't already mentionned, it's totally up to you to introduce new items in the conversation. You can hang that someone un café or une tasse de café, it's your ...


12

Le Dictionnaire historique de la langue française (sous la dir. d'A. Rey, ed. Le Robert) dit aussi que l'accent a simplement été ajouté pour le différencier de ou en 1539.


12

Tout d'abord, les deux expressions sont correctes. « Allons-y » exprime un mouvement. Le -y est ici utilisé pour mentionner un lieu. De plus, le locuteur est inclus dans l'action, il se rend quelque part avec d'autres personnes. On peut remplacer facilement le -y par n'importe quel lieu : Allons à la gare. On peut rajouter le point d'exclamation comme ...


12

The best way to say it is: Ce sont des enfants. This is called a tour présentatif : Utilisation du pronom neutre ce suivi du verbe être accordé en nombre avec « des enfants ». You can get more informations here: Grammaire française by M. Breckx Ed. De Boeck, 1996, on google books (section 2.1.2.3 “La phrase à présentatif”). They explain it using “Ce ...


12

As a side note to the answer given by Laurent, even a French native speaker sometimes needs to think about the inverse sentence "Tu m'as donné un livre" to deduce the correct insertion of "que" w.r.t "dont". In the second sentence "Tu m'as parlé d'un livre", mind the "d'" (or "de" depending on the case), that will lead you to the insertion of "dont". Not ...


11

Les deux phrases sont correctes. Elles ne suivent pas la même construction, mais elles ont ici des sens très voisins. La différence n'est pas liée à un accord de genre. Dans « celle qui est expliquée », celle est un pronom démonstratif qui fait référence à un antécédent féminin singulier qui apparaît un peu avant dans le texte, ici la transformation. On ...


11

Ce elle est un pronom de reprise. Il est obligatoire dans l'interrogation globale (La configure de maman est-elle la meilleure ?) mais on a ici une interrogation partielle qui porte sur le sujet; dans ce cas la reprise est un usage minoritaire mais constant et ancien (Grevisse donne une page d'exemples et je ne résiste pas à l'envie de citer celui-ci : ...


11

Yes, it is possible and very common. You must put y before en. Exemple: Des bonnes questions sur StackExchange, j'y en ai vues. y stands for "StackExchange". en stands for "bonnes questions". Modern usage in France tends to omit the y altogether.


11

Normalement, dans une phrase interrogative il y a inversion du sujet. Comment devient-il agréable ? Quand le sujet est complexe, on devrait avoir *Comment devient un lieu agréable ? qui ne se dit pas. On laisse le sujet en place, et on utilise un pronom de reprise : Comment un lieu devient-il agréable ? L'absence du pronom de reprise n'est ...


11

This answer will be about the pronouns, but note that ce -- cet, cette -- is also a demonstrative adjective and as such will be followed by a noun and that ça should not be confused with çà which is an old synonym of ici. Ça is an alternative form of cela; they can replace each other in most if not all contexts, but ça tend to be used more often (but not ...


11

On utilise "plus personne" pour souligner une évolution dans le temps, tandis que "personne" est juste une négation sans référence temporelle. C'est en effet équivalent à "personne + ne + verbe conjugué + plus" (le sens est le même). Plus personne ne parle araméen de nos jours. C'est bien une langue morte. En 2100, plus personne ne mourra du ...


10

En première approximation duquel (de qui quand l'antécédent est une personne, de quoi quand l'antécédent est un pronom neutre) et dont sont presque interchangeables : dont n'est pas un pronom interrogatif, est obligatoire quand l'antécédent est ce, cela ou rien et ne peut dépendre d'un complément introduit par une proposition (Le prochain à la réputation de ...



Only top voted, non community-wiki answers of a minimum length are eligible