Tag Info

Hot answers tagged

27

Il y a trois mots qui s'écrivent « plus ». Une particule négative, utilisée pour nier quelque chose qui était vrai dans le passé mais ne l'est pas maintenant. Je n'ai plus d'argent, je suis fauché. (I have no more money, I'm skint.) On ne prononce jamais le s (donc : [ply]), sauf pour faire la liaison ([plyz]). Je ne suis plus aussi rapide ...


23

We can separate 2 sorts of vowels : "a", "o", "u" are the strong vowels "e", "i", "y" are the weak vowels g + a strong vowel (a,o,u) will be pronounced g like in girl g + a weak vowel (e,i,y) will be pronounced j like in jerry You have the same rule for the "c" pronounciation c + a strong vowel (a,o,u) will be pronounced c like in car c + a weak ...


17

I think both pronunciations (with liaison and without liaison) are common. Personally I use both. With the liaison, the meaning is usually “Ce moment n'est pas encore arrivé”, that is “Not yet”. But I guess the usage varies, and the liaison could be omitted. However when encore is distinctively stressed (Pas Encore !), the liaison is necessarily omitted… ...


16

When tous is a pronoun you pronounce the s : Ils sont tous /tus/ là. À boire pour tous /tus/ ! When it is an adjective you don't pronounce the s : Je me lève à six heures tous /tu/ les jours. « Il m'a demandé une liste de tous /tu/ les participants. -Tous /tu/ les participants ? -Oui, tous /tus/. » Le s se prononce quand tous est employé ...


15

There is a difference. The "-ai" ending is a close-mid front unrounded vowel ([e]) which is similar to the North American way of saying "play" (but please bear in mind that comparing sounds from one language to another isn't very wise). In French, you'll find the same sound represented by an "é" (e acute). For example, both "grimpai" and "grimpé" are listed ...


15

It makes sense from a Chinese teacher. The pinyin t is stronger than the French t. But the pinyin d is somewhere between the French t and French d. I often hear the Chinese render the French t too softly. The difference between French t and d is less in the mouth than in the throat. The d sound makes use of the vocal folds, whilst the t sound does not. ...


14

J'imagine que la question porte sur la prononciation archaïque (ou plus exactement, en Ancien Français) de ces mots, et non pas la prononciation contemporaine (qui serait tout simplement la même que les autres mots en 'oi', à savoir [wa]). La prononciation de la diphtongue 'oi' a beaucoup évolué entre le français médiéval et nos jours (et évidemment, il ...


14

Nevertheless tu, tué and tout have all three different pronunciations. In International Phonetic Alphabet tu is /ty/ Sound tué is /tɥe/ Sound tout is /tu/ Sound For the records, sounds are from Wikimédia.


13

French pronunciation is more regular than English, even if the rules are complicated and do have exceptions. So natives and learners need pronunciation information less often than they do with English. Nonetheless most dictionaries do include phonetic transcriptions, so I'm a little puzzled why you feel a lack of those. (What doesn't exist for French is a ...


12

As a rule of thumb, you could pronounce (but not obligatorily) the liaison when meaning "not yet" : Il n'est pas [z] encore arrivé : he has not arrived yet Je n'ai pas [z] encore fini : I'm not done yet In these cases, the use of the liaison might sound a bit posher than without, but that quite depends on the tone too. However, you should not ...


12

Unless it's spelled Beauxhommès, I would intuitively not pronounce the final -s. However, note that there's no pronounciation rule for last names. Also, unlike English, if the original name doesn't have a final -s, putting one when referring to the family is not correct. The family of Dominique Dupont is Les Dupont, not Les Duponts, whereas Homer Simpson's ...


11

Il y a encore en français métropolitain contemporain une différence entre le "a" de patte et celui de pâte. Au delà de la simple longueur puisque selon moi pâte se prononce [pɑ:t]."manger des pâtes" ou [pɑt] "pâte à papier", il y a bien une différence de position de la langue. En effet, si on prononce pâtes, puis que l'on prononce ensuite "patte", on sent ...


11

If it is pronounced [oi] as I think, you just have to use a dieresis ¨ (tréma in French). It already exists in French, for instance my first name is Lo‌ï‌c, pronounced [loik], as opposed to Lo‌i‌c [lwak].


10

Je vis au Québec, et la distinction entre patte et pâte est clairement faite par la très grande majorité des Québécois. En fait, avant l'un de mes cours de phonétique au collégial, je n'avais jamais entendu que cette distinction tendait à disparaître dans certaines parties de la francophonie. La même constatation nous avait été faite à propos de brun et ...


10

Le a de pape est en effet court : le TLF donne la prononciation comme [pap] (ce qui contraste, par exemple, avec le a long de mare : [mɑ:ʀ]. En résumé : pape : courte et antérieure (antérieure = comme patte) mare : longue et postérieure (postérieure = comme pâte) La distinction entre antérieures et postérieures étant en train de disparaître du français ...


10

Je ne citerai pas d'autorité ici, je vais juste dire qu'il faut rendre à César ce qui appartient à César. Un français est à peine capable de prononcer Aille-ze'k Ézimeuve, et que dire alors de Mi'rahil Garbatch'of ou Dji/ang Ji\esh/i ? Étant donné qu'il est manifestement impossible de conserver en français la prononciation d'origine, tout ce que l'on peut ...


9

In English you can refer to it with the standard French way of pronouncing it: /pu'tin/ In Québécois French, however, we say /pu'tsɪn/. You might even hear it sound like “p'tine” /ptsɪn/ in rapid speech, but that would sound really sloppy. Although it's probably not as common as the familiar québécois pronunciation of petite – “p'tite” /ptsɪt/


9

That's indeed a very special feature. Usually, words are pronounced the same in their singular and plural forms. In rare cases the endings may change, but the writing changes too (like –ail / –aux or –al / –aux, or œil / yeux, ciel / cieux). Œuf is very peculiar, only the pronunciation changes significantly (just like you described). And bœuf happens to ...


9

Son [ɑ̃]1 : J'en voudrai dans un an. pansement tente tante an et en dans ces mots en principe se prononcent pareil. Je ne sais pas s'il existe des variantes régionales. Son [ɛ̃] : pain, pin, demain hein, teint, tient, tien ain, in, ein, et en après [j] en principe se prononcent [ɛ̃] mais les variantes régionales existent. Dans le ...


9

A general rule: use whatever is the easiest to pronounce. In the case of “Je vous ai vu”, I hope you will find [ʒə.vu.z‿e.vy] easier than [ʒə.vu.e.vy], because you would hardly be understood if you omit the liasion. In “Je voudrais acheter un billet” it doesn't matter much. Personally I use a very light liaison (something between a /z/ and an aspirated ...


9

Dropping liquids after consonants (e.g. in words that ends with -ble, -dre, -tre, -fle etc.) is an extremely common feature of everyday pronunciation in French (Grevisse 14th ed., §36c). Pronouncing many final schwas would be the primary reason for the recognition of these consonants and is generally considered either an affectation or a dialectal feature.


8

En phonétique, le trait significatif de distinction entre é [e] et è [ɛ] est appelé aperture. On appelle généralement l'aperture de [e] semi-fermée et celle de [ɛ] semi-ouverte. Pour plus de détails voir wikipedia:en et wikipédia:fr. Ces termes restent toutefois assez particuliers à la linguistique ne sont pas passés dans le langage courant. Quant au ...


8

The pronunciation of g is determined solely by the following letter (apart from a few recent imports). This is unrelated to g being the first letter of the word. G followed by e,i or y is a “soft G”, i.e. the [ʒ] sound (a voiced palato-alveolar sibilant). This sound is rarely present in English: words like “jerry” have a /dʒ/ sound. The French soft g, which ...


8

À la lecture de documents du 16e siècle, on voit que l'orthographe de l'époque était bien différente. Pas qu'elle ait eu plus de sens qu'aujourd'hui, mais elle était moins fixée. De façon assez amusante, les abréviations y étaient beaucoup plus courantes qu'aujourd’hui par exemple, y compris dans des textes formels, et l’on pouvait trouver un même mot ...


8

À part accentuer la différence entre la prononciation des sons [y] et [u] (ce qui n'est pas toujours facile pour un non-francophone), une autre façon pourrait être d'utiliser la forme en dessous de. Il n'existe pas de forme "en dessus de", et par conséquent, il est plus facile pour un francophone d'identifier immédiatement la différence entre au dessus et ...


8

L'orthographe de noms étrangers a différentes sources: une longue tradition (qui peut avoir sa source dans un des points suivants) l'orthographe de la langue source un approximation phonétique un système de translittération (c.-à.-d. une transformation mécanique de l'orthographe étrangère — souvent dans un alphabet étranger — en une orthographe en alphabet ...


8

Il y a malheureusement quelques exceptions. Pour les mots comme immédiat ou immatériel, le second m ne "compte pas" pour la règle. De même pour innovation et innocent par exemple. Un h après in- ne compte pas non-plus (et est généralement (toujours?) suivi d'une voyelle). Mais pour immangeable, immettable et immanquable, on prononce généralement avec le ...


8

La prononciation n'est pas la même pour le premier de-. Le e de Des amis sonne comme chez ou tes, ou comme on prononcerait dé /e/. C'est un son très ouvert. Celui de Deux amis par contre est plus comme celui de peu ou creux /ø/. C'est une sonorité plus fermée. La différence est suffisante pour qu'il n'y ait pas d’ambiguïté entre les deux. Si j'ai mal ...


8

My maths teachers and fellow students pronounce it in the expected way: /vɑ̃.dɛʁ.mɔ̃d/ (in IPA). This being said, this name is not of French origin, so this pronunciation may not be etymologically correct. It is not a common last name. For instance, geopatronyme.com references only two births between 1891 and 1990. (I make no guarantees about the ...


8

« Ils dirent » se prononce /il.diʁə/, mais la dernière lettre « t » est utilisée dans certains cas pour faire la liaison : « dirent-ils » se prononce /diʁə.t‿il/. À comparer avec le singulier, « il dit » se prononce /il.di/, et « dit-il » se prononce /di.t‿il/. La règle générale c'est que chaque fois que « en » est ajouté pour marquer un pluriel, il peut¹ ...



Only top voted, non community-wiki answers of a minimum length are eligible