Tag Info

New answers tagged

3

Le glissement /d/ → /t/ fait partie de ce qu'on appelle en linguistique le « relâchement articulatoire », ou loi du moindre effort1 : ce qui est difficile à articuler est automatiquement simplifié quand c'est possible et que le sens est conservé. Dans Un grand homme [œ̃.ɡʁɑ̃.tɔm] nous sommes face à un phénomène d'amuïssement d'une consonne ...


1

Les liaisons suivant un «d» se font comme s'il s'agissait d'un «t», de même que les liaisons suivant un «s» ou un «x» se font avec un «z».


0

Certains mots comme petit se termine par une cosonne muette. Parfois à l'oral cette consonne est en relation avec la voyelle (ou au h muet) qui débute le mot suivant. c'est ce qui s'appele une liaison. Petit enfant, se dit : Peti tenfant On a trois types de liaisons : Obligatoire, Interdite et facultative. (plein d'exemples sur le net) Dans ton cas ...


5

Having difficulty pronouncing the letter R is rather common. The [ʁ] sound can be pronounced differently not only in different countries but inside a country as well (as for example in the UK, or in France). More over it is difficult to differentiate the [ʁ] sound from the [l] sound. When learning to speak, French native babies will have difficulty ...


3

A native speaker would understand you if you said "Je quoi que j'ai du mal à prononcer les R.", but he would make a quizzical face while listening to you, to say the least


4

In this case, only the distinction between articles le (pronounced /lə/) and les (pronounced /le/ or /lɛ/) marks the difference. In most cases, the added s does not change the pronunciation, but sometimes a liaison between an adjective and the noun may change: un grand espace /œ̃.ɡʁɑ̃.(t‿)ɛs.pas/ de grands espaces /də.gʁɑ̃.z‿ɛs.pas/ la grande ère ...


5

D'après Wikipédia à E caduc: Les régions où la langue d'oc est parlée prononcent plus fortement l'e caduc que celles du Nord à cause de la conservation de l'accent tonique dans ces régions. Ainsi, le Nord de la France prononce le mot poêle /pwal/, sans le distinguer phonétiquement du mot poil. Au contraire, les Occitans prononcent /ˈpwa.lə/. Il s'agit ...


2

La règle pour /o/~/ɔ/ n'est pas parfaite: on dit bien hôtel avec /o/ mais hôpital avec /ɔ/ (c'est un mot qui aurait gagné à être corrigé avec la réforme de 1990), et l'accent québécois de l'ouest dit généralement poteau avec deux /o/. Je crois que normalement on ne modifie pas la prononciation de [o~ɔ],(1) mais on le fait généralement dans le cas de [e~ɛ] ...


1

I had a lot of trouble to explain how to pronounce this to my Chinese friend. I went with the following explanation: First you have 3 nasalized vowels sound: an, on and in each one derived from the vowels a, o and è respectively. (en actually pronounce very similarly to an, I would not do the distinction as beginner) To pronounce the n sound you let air go ...


1

Actually to pronounce "enfant" you can put your tongue completely into sleeping mode. Don't try to pronounce any "hard n" or "m" or other consonant except for for the "f". Other than that, what the comments under your post says is right, pronounce it like the little word "en". Other examples of the pronunciation of both "en" and "ant" can be found in ...


5

Il n'y a aucune différence, les deux sont prononcés de manière rigoureusement identique. C'est vrai quel que soit le niveau de langue (au moins en France ; je pense que c'est le cas dans tous les dialectes du français mais je ne peux pas l'affirmer avec certitude). Le seul moyen de distinguer « il mange » de « ils mangent » à l'oral est de faire une ...


2

Rien de vraiment satisfaisant mais un début en attendant mieux : Sur LanguageGuide, à la rubrique prononciation, on trouve un début de rapprochement en paires minimales de certains sons voyelles dans les deux listes proposées. 1 et 2. Ainsi que dans la liste des nasales. Par contre pas d'opposition sur les paires minimales en ce qui concerne les ...


2

Quelques autres mots où le « j » conserve comme dans « jasser » sa prononciation originale germanique : jodler : vocaliser à la manière des tyroliens jonkheer : titre nobilaire néerlandais jungien: relatif au psychanalyste Karl Gustav Jung


3

Jasser c'est jouer au jeu de jass. Le jass /jas/ est un jeu de cartes d'origine germanique très populaire en Suisse alémanique et qu'on trouve aussi sous ce nom là dans certaines régions germanophones (Liechtenstein, Bavière, Alsace). En allemand, et dans la plupart des langues d'origine germanique la lettre « J » se prononce /j/ (comme le « y » dans ...


0

Le verbe jasser vient du nom du jeu de cartes Jass (jeu de cartes très populaire en Suisse, qui se prononce d'ailleurs yass). Ce mot vient de l'allemand est dans cette langue le j se prononce comme un y (en français). De là, tout le monde prononce jasser à la façon de yasser. Je n'ai pas d'autres exemples, mais il existe certainement d'autres mots provenant ...


3

Liaison in French is a complex phenomenon. It is not systematic. The general idea is that a liaison is only made when there is a tight connection between the two words, and not made when the two words are perceived as belonging to separate parts of the sentence. There are many intermediate cases where it is optional. In these cases, the liaison tends to be ...


1

There's no standard spelling as far as proper names are concerned. Proper names were used orally well before the majority of the population could read and write and when they started to be taken down by clerks for official records (for the État Civil in France in the 16th century) original families with that name had already dispersed all over the country ...


3

Dans tous les cas où les verbes s'écrivent de la même façon au présent de l'indicatif et au subjonctif, ils se prononcent exactement de la même façon. Il n'y a aucune distinction.


1

Les mêmes règles de prononciation s'appliquent. Personnellement, je divise mentalement le mot en "sous-mots" (non forcément en morphèmes). Par exemple, si je dois prononcer le mot inconstitutionnellement, je le diviserai mentalement en in, constitutionnel et ement. Mais cette division ne doit pas pouvoir s'entendre l'oral.


8

Il y a deux facteurs qui entrent en jeu pour définir la vitesse d'une langue. La vitesse avec laquelle les syllabes sont énoncées influence la perception qu'on peut avoir de la vitesse de cette langue. Ce facteur est déterminant lorsqu'on ne comprend pas ce qui est dit. Plus les syllabes s'égrènent vite, plus les locuteurs semblent parler rapidement. Ce ...


1

Il y a pas mal de variations dans l'utilisation de [e] et [ε], en fonction du contexte et des accents. D'aucuns ont pu même dire que [e] et [ɛ] sont des variantes libres du phonème /e/, sauf à la finale. Quant à très et près, les voyelles sont en position finales. Mais la prononciation que j'utilise (en accord avec les dictionnaires que j'ai consultés), ...


4

Pour ce qui est de "près" et de "très", on utilise la prononciation usuelle du "è". Pour ce qui est d'autres termes, c'est l'usage, donc une règle bête et méchante. En revanche, certains régionalismes ont tendance à changer certaines prononciations (les "é" deviennent "è" ou inversement", un "o" fermé devient un "o" ouvert...) et il n'y a pour cela aucune ...


5

On prononce [gz] dans les mots commençant par ex- suivi d'une voyelle, ainsi que dans leurs composés. On prononce aussi [gz] dans les mots construits sur le préfixe hexa-. Avec le préfixe sexa-, on trouve les deux prononciations. examiner = [ɛɡzamine] exercer = [ɛɡzɛʁse] exiger = [ɛɡziʒe] exonérer = [ɛɡzɔneʁe] exulter = [ɛɡzylte] hexagone = [ɛɡzagon] ...



Top 50 recent answers are included