Tag Info

Hot answers tagged

12

I am from Quebec. You are mishearing the characters. They are not saying "cinq pièces" but "cinq piasses". A piasse is a mispronunciation of "piastre", which derives from the Italian piastra, meaning "thin metal plate". The term was applied to currency pieces of the 16th century and the term started being used in New France. Over the years, the final -tre ...


11

Quelques exemples amusants : Ne parles pas de tes gosses (qui désigne là-bas les testicules), pour parler de tes enfants, utilise flos (ou simplement enfants ;) ) ne t'offusque pas si on te demande si tu as vu un bibite (c'est un insecte) Chauffer une voiture signifie conduire une voiture Si on te dis que tu es épais, tu peux te vexer, en gros on te ...


10

Je crois que cette expression viens de Les Fourberies de Scapin, de Molière. À la deuxième scène, on peut lire ceci : GÉRONTE: Ne saurais-tu trouver quelque moyen pour me tirer de peine? SCAPIN: J'en imagine bien un ; mais je courrais risque, moi, de me faire assommer. GÉRONTE: Eh ! Scapin, montre-toi serviteur zélé. Ne m'abandonne pas, je te ...


10

Joubarc is right, you don't actually need to; in fact, many Quebeckers don't use it in formal situations (though I have never met one who does not use it otherwise). Of course, it should never be used in most texts. If you do wish to use it for any reason, this “tu” actually replaces “est-ce que”, but is placed after the conjugated verb. You can use it with ...


9

Comme Gilles l'indique, « guidounage » vient de « guidoune », qui signifie généralement racoleuse, qui recherche des faveurs, et même exhibitionniste. Dans un certain sens, « tramp » pourrait être un bon équivalent anglais. Guidouner/guidounage est l'action d'être une guidoune, se rabaisser pour obtenir ce que l'on veut, si je puis dire.


9

J'ai entendu la même allégation plusieurs fois, mais je dirais que les deux variétés ont évolué de façon différente. En visionnant un vidéo d'une allocution de Jean Lesage en 1960, je peux dire qu'il y a eu une évolution de la prononciation au Québec au cours des cinquante dernières années, alors je ne vois pas comment on aurait pu conserver le même français ...


9

Ce n'est pas purement canadien, ne serait-ce que par le contre-exemple que constitue cet usage dans la chanson de Brel Il peut pleuvoir : [...] Et aux gens qui s'en viennent Et aux gens qui s'en vont Jour et nuit tournez en rond Et aux gens qui s'en viennent Et aux gens qui s'en vont Moi je crie à pleins poumons [...] ...


9

Wikipedia ne mentionne aucune différence de sens au Québec. En français, un milliard vaut mille millions, soit 109 (préfixe giga) Un billion vaut mille milliards, soit 1012 (préfixe téra). A noter que le TLFi mentionne que billion est un vieux synonyme de milliard, mais l'exemple datant de 1935 est sans doute plutôt du à une mauvaise traduction de ...


8

Je pense que les sacres ont été fortement utilisés en France par le passé. En témoignent des expressions vieillies telles que "boudiou" ou "sacrebleu". Il est possible que la plus grande laïcisation de la société française à la suite de la révolution ait un rôle à jouer dans l'abandon progressif de ces jurons.


8

La référence est probablement Le Dictionnaire historique du français québécois : monographies lexicographiques des québécismes (DHFQ). Il a été écrit par l'équipe du TLFQ. Je crains qu'il ne soit un peu daté maintenant. Un compte-rendu de lecture du dictionnaire est disponible ici.


7

Quebecer here, and I can't think of a significant one except that it can be found in a use similar to "so" before greeting: "Pis, ça va?" ("So, how's it going?"), and "et" alone is found in numbers (*vingt pis un does not occur). You may encounter "et pis", though, which is kind of another variation (and will also be the informal pronunciation for "et puis" ...


7

Au Québec, peu de gens seront vexés de se faire tutoyer. Le vouvoiement est plutôt utilisé dans un contexte très très formel comme une entrevue, lorsqu'on rencontre un supérieur pour la première fois, dans une communication avec un client, etc. Même dans un contexte académique, on tutoie assez rapidement un professeur. Si tu as besoin d'information d'un ...


7

Un juron pour avoir une valeur exutoire doit être transgressif et choquant. Le religieux est une source évidente de possibilités de transgression, les autres étant le sexe et les excréments. L'utilisation de juron religieux est bien présente hors du Québec (j'ai l'impression que tous ceux de mon père était de ce type). L’hypothèse de Raphink me semble donc ...


7

They are not interchangeable in France : "CP" does not mean "Case Postale" or "Casier Postal" but "Code Postal". It is a 5-digits code indicating places where mails have to go in the country. For further informations about it, you can refer to Wikipedia : http://en.wikipedia.org/wiki/Postal_codes_in_France "BP", which means "Boîte Postale", is just a ...


7

Dans des cas comme celui-ci, songé ne fait pas référence à un songe ou un rêve (ou même à l'anglais « song »), mais plutôt à la définition de penser, réfléchir longuement du verge songer. Très utilisé au Québec, le Multidictionnaire de la langue française de Marie-Éva de Villers le caractérise en fait d'impropriété dans son sens habituellement utilisé de ...


7

« Tomber en amour » est une expression très utilisée au Québec. C'est un calque de l'anglais to fall in love. La même chose s'applique pour l'expression « être en amour », calque de to be in love. Les Clefs du français pratique de Termium, la banque de données terminologiques et linguistiques du gouvernement du Canada, contient la fiche suivante : Être ...


6

Malheureusement je n'ai pas trouvé non plus l'étymologie de piton. Cet article wikipédia offre une liste de mots ou expressions québécoises avec leurs équivalents en Europe avec des exemples. Il y a aussi une liste d'anglicismes ou de mots qui proviennent de l'ancien français. Mise à part la deuxième liste qui décrit brièvement l'origine des termes, tu ...


6

Mon avis (et je suis Français) : « certains », ça englobe une quantité indéterminée de personnes (que l'on aura généralement tendance à supposer faible¹) qui répondent le plus souvent à un ou différents critères particuliers. « plusieurs » qui est d'habitude limité à une petite poignée, serait ici un euphémisme qui veut dire « beaucoup »². — 1. Mais ...


5

Je n'ai jamais rencontré cet usage en France. On dira plutôt : [Je crois qu'] à un certain âge (20-30 ans) certains Québécois utilisent le tutoiement poli. Donc quelque chose de proche de ce qui est suggéré dans cette question. On utilise « plusieurs », mais plutôt pour dénombrer. Pas pour indiquer l'existence de quelque chose sans le dénombrer. ...


5

La définition B du pronom plusieurs peut être utilisée d'une manière similaire. La phrase d'origine deviendrait alors: Au Québec, plusieurs utilisent un tutoiement poli. Si en Europe cette signification est à priori moins utilisée, peut-être est-ce le contraire au Québec où elle a en plus migré du pronom vers l'adjectif. Sinon, je rejoins Stéphane, en ...


5

Case postale and boîte postale are synonyms and are both correct. What is similar but improper in that sense is casier postal. Le Petit Robert lists case postale as a regionalism, so it is probably better to use boîte postale in France, but it is used elsewhere. For example, Canada Post recommends using case postale, but both are accepted.


4

"autres" is meant to emphasize the difference between "nous" and the other people. For my intuitive knowledge (and thus maybe wrong), this marks a clear difference between the subject group and the rest of the world. "Nous autres, on sait faire la cuisine": suggests that the non-cited implicit group does not know how to cook, for example. The meaning is ...


4

Je sais que ce n'est pas pareil, mais en tant qu'Américain apprenant le français j'ai amélioré mon accent en écoutant une dictée que je récitais en même temps. En notant la différence de prononciation j'essaie de me corriger. Tu peux même enregistrer ta propre voix pour pouvoir mieux entendre les différences. Bien sûr tout ça prend beaucoup de temps.


4

Personnellement, je crois que le contexte d'une auberge de jeunesse, ou probablement une personne d'un âge relativement jeune, avec un contexte social assez amical justifierait ton expérience. Je crois qu'à un certain âge (20-30 ans) il y a plusieurs Québécois qui utilisent un tutoiement poli. Sans être nécessairement lié à votre expérience, je crois que ...


4

Le Grand dictionnaire terminologique définit billion comme Mille milliards, soit le chiffre 1 suivi de 12 zéros (1012). C'est donc bien l'échelle longue en français, même au Québec. Une note signale une confusion possible avec l'anglais américain billion¹. La Banque de données terminologique du gouvernement du Canada (TERMIUM Plus) définit quant à ...


4

S'agissant de « s'arrêter » plutôt que d'« arrêter », la tournure impérative adéquate serait « arrêtez-vous ». Un peu long, non ? D'ailleurs, vu l'importance du panneau en question, mieux vaut s'assurer qu'un maximum de gens (même étrangers) le comprennent ; et cela a sûrement pesé en faveur de l'adoption du mot « stop ». Je fais aussi remarquer qu'on voit ...


4

Sur demande, voici une explication de l'emploi du terme « écouter » au Québec. Réponse originellement sous forme de commentaire adressé à la réponse de cl-r : « Durant les premières années de la télévision au Québec, les émission les plus populaires étaient des radio-feuilletons qui étaient contés au spectateur (Les Plouffe, par exemple). L'usage du terme ...


4

I don't know Quebecois French but I have found this post on Projet Babel confirming the use of pièce as slang for money in Quebec: Ici au Québec on dit des pièces (pas très original), et certaines personnes disent des bidous. There is an incredible number of slang words for money in French (I suppose it must be the case in most languages). On that page ...


3

Je pense que la signification de « STOP » sur les panneaux a évolué avec le temps. Si on peut supposer qu'à l'origine (en 1915) il était voulu comme un ordre, le fait que le mot a été utilisé de plus en plus pour dénommer le panneau lui-même (« stop sign ») a certainement contribué a dénaturer la valeur impérative du mot. Dès lors, lorsqu'il a fallu ...


3

« Cracher dans des langues » n'est pas une expression. Ça ne veut rien dire du tout. Ce n'est d'ailleurs pas ce que Céline Dion dit dans cet extrait. Elle dit : Parce que deux jumeaux qui crient à [la] journée longue, là, et pis qu'écoutent « I am a gummy bear, I am a gummy bear », « Peanut Butter Jelly, Peanut Butter Jelly » [...] Bref, elle explique ...



Only top voted, non community-wiki answers of a minimum length are eligible