Tag Info

Hot answers tagged

12

I am from Quebec. You are mishearing the characters. They are not saying "cinq pièces" but "cinq piasses". A piasse is a mispronunciation of "piastre", which derives from the Italian piastra, meaning "thin metal plate". The term was applied to currency pieces of the 16th century and the term started being used in New France. Over the years, the final -tre ...


7

« Tomber en amour » est une expression très utilisée au Québec. C'est un calque de l'anglais to fall in love. La même chose s'applique pour l'expression « être en amour », calque de to be in love. Les Clefs du français pratique de Termium, la banque de données terminologiques et linguistiques du gouvernement du Canada, contient la fiche suivante : Être ...


4

I don't know Quebecois French but I have found this post on Projet Babel confirming the use of pièce as slang for money in Quebec: Ici au Québec on dit des pièces (pas très original), et certaines personnes disent des bidous. There is an incredible number of slang words for money in French (I suppose it must be the case in most languages). On that page ...


4

Sur demande, voici une explication de l'emploi du terme « écouter » au Québec. Réponse originellement sous forme de commentaire adressé à la réponse de cl-r : « Durant les premières années de la télévision au Québec, les émission les plus populaires étaient des radio-feuilletons qui étaient contés au spectateur (Les Plouffe, par exemple). L'usage du terme ...


3

Words that are shared by the French used by Quebecois and Parisians are usually not spelled differently. Having answered the question, I will provide some other details that you may find helpful. Many of the differences in the usage of French words in this context are found in speech and pronunciation. There are however, other important differences. ...


3

s'il vous plaît and s'il te plaît are the shortest and most concise way to express "please" when you talk to someone. The simplest way to ask someone to speak English is probably : "S'il vous plaît... en anglais ?", which mean: "S'il vous plaît, pourriez-vous parler en anglais ?" or "Pourriez-vous parler en anglais s'il vous plaît ?". Be careful, "English, ...


3

Les pronoms interrogatifs que et quoi sont forts proches, ayant tout deux évolués à partir de quid. Au sujet de leur utilisation comme complément essentiel direct de verbes à l'infinitif, Grevisse note que le pronom est que d'ordinaire ; quoi paraît d'une langue plus familière mais s'impose quand l'infinitif est introduit par une préposition (Pour quoi ...


3

Sans en apporter la preuve académique (d'autres feront cela mieux que moi), je dirais que, en France en tout cas, que faire est d'un niveau de plus soutenu que quoi faire. Autant je dirais facilement à l'oral Je ne sais pas quoi faire... (plutôt que le très formel, et un peu vieux-jeu Je ne sais que faire...), autant je trouverais bizarre de lire Quoi faire ...


2

Il me semble que la raison est simplement intellectuelle. C'est comme quand on dit : Tu vois ce que je veux dire ? Ou bien Tu m'entends ? Quelqu'un de plutôt visuel dira regarder la télévision, tandis qu'une personne plutôt auditive dira plus écouter la télévision. Et comme il y a bien moins d'auditifs que de visuels ...


1

Comme Oxford réfère pour pea coat/pea jacket à : a short double-breasted overcoat of coarse woollen cloth, formerly worn by sailors. Donc on peut s'attarder en termes d'usage au sens du "overcoat" et c'est l'idée, plus générique, de pardessus et donc "pardessus imperméable" ou "pardessus pour la mer" devrait être compris.


1

Mon vieil Harrap's compact traduit : caban : nm nau[tical] (terme de marine) : peajacket, reefer (jacket). Vous aurez peut-être plus de chance de dégoter un caban dans les villes où la pêche côtière est active, où les traditions marines (voile en particulier) perdurent.


1

La radio a d'abord été écoutée. En France, elle a servi de vecteur à la résistance durant la seconde (en espérant qu'il n'y en aura pas de troisième) guerre mondiale ("Ici Londres ...."), les gens avaient l'oreille collée au poste caché aux yeux et aux oreilles des voisins pour ne pas être dénoncés. On imaginait le monde que l'on entendait. Puis la ...


1

In English, I've never heard somebody say they are listening to the TV if they are watching it too. I tend to have the TV on, but only listen to it whilst I'm doing web work, but I would still say "I'm watching tele." I'd say the verbs were chosen from radio being invented first, so people have always associated listening to radio and when viewing was ...



Only top voted, non community-wiki answers of a minimum length are eligible