Tag Info

Hot answers tagged

25

Wikipedia résume la situation actuelle et a des articles plus détaillés sur les manières d'épeler 70, 80 et 90. Historiquement, il y a eu des va-et-vient. Les Romains comptaient par dizaines, mais les Celtes et les Normands par vingtaines. Au Moyen Âge, en France, le système vicésimal (compte par 20) est plus utilisé que le système décimal (par 10) ; on ...


15

En français de France (et probablement de quelques autres pays aussi), l'usage veut que l'on emploie "an" lorsqu'il s'agit d'un total (par ex. précédé par "il y a X ans" ou "dans X ans") et "année" lorsque l'on s'intéresse au "contenu" de la période en question ("durant cette année", "pendant l'année", "au cours de l'année" etc.). Par conséquent, il est ...


14

Il semblerait qu'être de piquet soit une expression suisse. Pour un emploi professionnel (France) on utilisera être d'astreinte, ce qui signifie que l'on doit pouvoir se rendre sur son lieu de travail dans les délais convenus. (Lien pratique vers les suggestions de linguee pour ce qui concerne l'anglais.)


13

Septante : En Suisse, au Val d'Aoste, en Belgique, dans certains pays d'Afrique : au Zaïre et au Rwanda issus de la colonisation Belge et dans certaines régions françaises (Franche-Comté chez les frontaliers Franco-Suisses) Huitante : on le trouve localement en Suisse, dans les cantons de Vaud, Valais, Fribourg et dans le Val d'Aoste. Nonante : en Suisse ...


13

L'expression « messieurs-dames » est très fréquemment utilisée. Elle est plutôt informelle tout en étant courtoise. Son équivalent formel est « Mesdames, mesdemoiselles, messieurs, bonjour [ou bienvenue, etc.] ». C'est par ces mots que commencent souvent les discours politiques ou encore certaines émissions télévisées. Il existe également une version d'un ...


12

En France, on utilisera "Sur place ou à emporter?". Je pense que la même expression est utilisée en Belgique aussi. Cependant, en Suisse romande, beaucoup de monde utilise "Sur place ou à l'emporter?" (noter le l' avant emporter)


11

Un dialecte n'est pas obligatoirement lié au territoire, le terme peut s'appliquer à une façon de parler d'un groupe de gens liés par leur métier, leurs aspirations, etc. Même si le terme de dialecte est parfois employé pour désigner les langues régionales ce n'est pas le terme qu'emploient les linguistes et les politiques qui parlent de langues ...


10

Le statut de la langue française (et des parlers dit "régionaux") est avant tout un problème politique en France. Depuis à peu près 5 siècles, la nation française se définit principalement sur une unité de territoire et de langue. Néanmoins, d'un point de vue linguistique, la hiérarchisation des langues historiques du territoire français est tout à fait ...


9

Ce n'est pas purement canadien, ne serait-ce que par le contre-exemple que constitue cet usage dans la chanson de Brel Il peut pleuvoir : [...] Et aux gens qui s'en viennent Et aux gens qui s'en vont Jour et nuit tournez en rond Et aux gens qui s'en viennent Et aux gens qui s'en vont Moi je crie à pleins poumons [...] ...


9

Je fais le choix entre ans et années après septante et nonante (mon dialecte n'utilise pas huitante ou octante) exactement suivant les mêmes critères qu'après soixante. Et je prononce septant'ans, nonant'ans tout comme je prononce soixant'ans. Voir Brel, les Flamandes Si elles dansent c'est qu'elles ont septante ans Qu'à septante ans il est bon de ...


9

Pour moi (français) payer comptant met l'accent sur payer quelque chose « immédiatement et dans sa totalité » (qui semble confirmé par l'academie). Le fait que le moyen de paiement choisi soit du liquide ou non n'importe pas vraiment. Si l'on veut exprimer que le paiement est fait avec des pièces et des billets, « payer en liquide » ou « payer en espèces » ...


9

L'aire géographique dans laquelle sont remplacés les pronoms impersonnels (mais également personnels, "Y faut le faire" pour "Il faut le faire") par "y", ressemble trait pour trait, à l'aire géographique du francoprovençal (ou arpitan ou romand), langue dans laquelle le pronom "il" se prononce "i" devant les consonnes. L'aire serait donc ...


9

Il semble que c'est un raccourci pour l'expression sans autre forme de procès (variante : sans autre formalité), raccourci qui n'est effectivement employé qu'en Suisse.


9

Je ne connaissais pas le mot et ne l'ai jamais entendu en France. Ma propre recherche sur google m'a montré que, comme dit Joubarc, le mot est d'usage très courant en Belgique : dites les mômans : à quel âge avez-vous acheté le premier pot? Mila semble de plus en plus intéressée par les binoches et veut s'y installer Philippe Geluck est né en 1954 à ...


9

Réaction du Français qui a seulement lu le titre et qui s'apprête déjà à actionner le bouton « edit » : mais il a voulu écrire « amender » ou « agencer » ? Pour info, sans le mot « rendez-vous » j'aurais été incapable de comprendre la question… Il ne me reste plus qu'à noter ça dans cahietter l'usage de ce mot étrange.


9

"Binoches" est une aphérèse de "cabinoches", forme plaisante de "cabinets", où la terminaison "-et" a été remplacée par la terminaison (elle aussi plaisante) "-oche". On trouve cette dernière dans des mots comme "cinoche" (pour "cinéma"), "valoche" (pour "valise") ou "téloche" (pour "télévision"). Cela dit, il semble bien que "binoche(s)" ne soit utilisé ...


8

Bon, je n'ai pas d'idée de la raison qui a conduit à cette évolution, mais l'évolution existe clairement et est attestée par un Google ngram1 de “bel après-midi” vs “belle après-midi” : Le masculin prend clairement une pente ascendante au tournant du XXe siècle, pour dominer désormais le féminin dans la langue écrite. Je n'ai pas vraiment d'idée de ...


8

Je (français) ne connais pas ce mot, et je ne l'aurais pas forcément compris dans le sens que tu décris : j'aurais plutôt pensé au sens de « décider la date d'un rendez-vous ». Quand je cherche sur Google, je vois des usages des deux sens, qui m'ont tous l'air de provenir de Suisse (et beaucoup de résultats parasites, ce qui laisse penser que le mot est très ...


8

Comme indiqué par cl-r dans sa réponse, être de piquet serait effectivement un régionalisme suisse, comme semblent le confirmer les rares références modernes sur le net. Être de garde est une variante possible, même si selon les métiers (médecine en particulier) cela implique d'être sur son lieu de travail. Pour ce qui est de la traduction en anglais, on ...


7

Il y a deux aspects dans ta construction. La suppression du ne et l'inversion du pronom avec le verbe. La forme la plus standard est « Ne le fais pas ! » Une forme orale courante (je ne la qualifierais pas d'incorrecte, simplement d'orale et de familière) est « Le fais pas ! » Ton « Fais-le pas ! » place le pronom à la même position que dans la tournure de ...


7

La différence est dans le nombre. Je perçoit généralement plusieurs comme étant plus grand que certains. Dans cet exemple, j'ai l'impression que plusieurs implique une majorité connaissant personnellement cette quantité.


7

Official pronunciation: [o ʁə.vwaʁ] — see le wiktionnaire Global: the e in revoir is often omitted as in au r'voir, so revoir is closer to [rvwar] Belgium: a lot of people shorten the au and thus pronounce [ɔ] instead of [o] Orléans: au is sometimes pronounced [ɑ̃]


7

En France, on demande le plus souvent "Sur place ou à emporter ?". Mais s'en tenir à "(Consommez-vous) sur place ?" est également très bien compris. Je ne connais pas de régionalismes particuliers.


6

Oui, cela existe, même si c'est plus rare que les emprunts lexicaux. On en trouve d'autant plus qu'on s'éloigne de régions où le français domine. On rencontre dans certains coins de la Belgique des structures calquées sur le flamand. Par exemple, à Bruxelles : « Voici Pierre, son ami. » (« Daar komt Piet zijn vriend »). Le français acadien est assez teinté ...


6

En France on parle d'espèces pour ce que tu décris. Voici un lien sur la définition de paiement en espèces sur le site officiel de l'administration française. Emploi de paiement en espèces dans un texte de loi français. La définition de Stéphane Gimenez sur le paiement comptant est confirmée par le TLF et en France un paiement au comptant n'est pas ...


6

Jamais entendu en Belgique non plus. Pour décider de la date d'un rendez-vous, on le planifie ; pour le noter dans son agenda, on le… note dans son agenda. Edit: Agender va être dans Le Petit Robert 2014 - pas encore le TLF mais je suppose que c'est un pas en avant...


6

Mon avis (et je suis Français) : « certains », ça englobe une quantité indéterminée de personnes (que l'on aura généralement tendance à supposer faible¹) qui répondent le plus souvent à un ou différents critères particuliers. « plusieurs » qui est d'habitude limité à une petite poignée, serait ici un euphémisme qui veut dire « beaucoup »². — 1. Mais ...


6

C'est une formule classique pour s'adresser une assemblée qui se compose d'hommes et de femmes. C'est une version moins formelle que Mesdames, Messieurs, … et elle n'est utilisée que pour les performances orales (discours, salutations, …). À l'écrit, on se contentera de la version formelle.


5

La Belgique utilise septante et nonante, mais rarement octante. Les quelques amis que j'ai en Belgique les utilisent systématiquement (note: septante, nonante). Il m'est arrivé de rencontrer ces deux mots au Luxembourg quelques fois aussi. Et contrairement à ce que beaucoup pensent en France, nous n'utilisons pas septante et nonante en Moselle :P


5

Je suis Québécoise et je n'avais jamais entendu ce mot auparavant. Il n'apparaît pas dans la plupart de mes ressources (sauf dans le dictionnaire du programme Antidote, où il apparaît avec la mention « Suisse »). Cependant, j'avais compris ce qu'il voulait dire.



Only top voted, non community-wiki answers of a minimum length are eligible