Tag Info

New answers tagged

0

Have you checked the Wiktionary ? There is a dedicated entry for "Coup de blues". And it means : Moment pendant lequel on éprouve de la mélancolie, une tristesse passagère un peu floue. Be careful the plurial is : Coups de blues


-3

Vachement (énormément) Drôlement ( étrangement )


-3

It is having a down day or like missing someone deeply


0

That idiom means to feel slightly depressed and is linked to the English "to have the blues" from the African-American music.


5

Un coup de blues = A small amount of blues. It's a phrase meaning a little bit down. Essentially it's "feeling a little bit blue", with the same use as in English.


1

C'est une définition ancienne et qui ne se retrouve plus dans l'usage quotidien. Aujourd'hui, "déterminer", aurait plutot le sens de "trouver", "d'identifier", "définir". Par contre,on retrouve ce sens ancien de déterminer dans certains mots formes sur la meme racine: indéterminé, se dit d'une qualité inconnue, mais aussi qui ne peut pas etre connue (et ...


2

Here's a rough paraphrase based on my interpretion of the definition: Donner/attribuer une certaine qualité ou une certaine façon d’être à quelque chose qui n’a pas en soi(-même) cette qualité ou façon d’être [plus que d’autres qualités ou façons d’être]. (or said otherwise to use the word « inhérent » for the notion of « en soi-même » (in [and of] ...


1

Other answers are ok, underlining "déterminer" phylosophical part and usage but I want to paraphrase as you asked it. Donner une certaine qualité, une certaine façon d'être, à ce qui de soi-même n'a pas plutôt celle-là qu'une autre. « Donner une certaine qualité » = To give a feature, a quality « une certaine façon d'être, » = a special way of being « ...


3

Donner une certaine qualité, une certaine façon d'être, à ce qui de soi-même n'a pas plutôt celle-là qu'une autre. Pas toujours, mais souvent, donner qqc. à qqn./qqc. L'objet indirect est introduit par « à » dans ce cas. Donc ici donner qqc. à qqc. qui (~indépendamment) n'a pas, de préférence, une certaine qualité, une certaine façon d'être; bien, ...


3

"En termes de Philosophie," seems key. This is (or was) a very narrow usage of the word, and as a native speaker, I hardly understand the given definition (because the philosophy is hard to decipher). The way I understand it, it resembles "convince" (convaincre, pousser à, inciter for a living object, rendre, transformer, faire, for an inanimate thing). In ...


4

Bel et bien is used to strenghten an assertion when there was an uncertainty about the fact, I believe "actually" is the closest English translation and perhaps na realidade in Portuguese. Elle s'est bel et bien échappée. (We didn't think she will do it but) she actually escaped. On a bel et bien obtenu son assentiment. (We thought we wouldn't ...


4

Il s'agit au départ littéralement de la pourriture et de l'odeur; de rance (rancidus) - rancir (devenir rance; souvent pron. avec se) - ranci (mais Baudel. pour le substantif d'ambiance en 1867). Rancune est une transformation de rancure sous l'influence d'amertume, et c'est à l'origine la colère puis, avec atténuation, le sens de souvenir précis avec idée ...


3

La rancidité (inconnu au petit Robert) est liée à une altération d'un corps gras, une huile rance. La rancœur est lié au ressentiment ; elle reflète une désillusion liée à une situation, à une épreuve ; elle donne un goût de cendre dans la bouche, d'impuissance inacceptable, contre laquelle on ne peut plus rien. La rancune est une rancœur ...


2

Cette strophe relate l'ordination d'une personne dans le français du XVème siècle (une explication de la cérémonie apparemment de cette époque ici). « Bailler » a ici une définition désuette au sens de « donner » et la mitre désigne aujourd'hui la coiffe des évêques. Il n'y avait bien sûr pas encore d'évêques lors de la passion du Christ, il faudrait donc ...


1

Outre les différents sens répertoriés par Shlubu, il me paraît utile de signaler cet emploi également très courant : se taper, avec deux sens différents (voire opposés), là encore argotiquement. Sens "positif", généralement en relation avec la nourriture : s'offrir (un plaisir), ou s'autoriser (un excès). On s'est tapé un sacré gueuleton. Je me suis ...


1

En complément, directement au dictionnaire : Rentre-dedans, subst. masc. a) Boxe. ,,Corps-à-corps`` (Esn. 1966). b) Pop. Faire du rentre-dedans. Faire des avances pressantes. Synon. pop. gringue. Il me fait du rentre-dedans. Avec ça, plaisant, bien élevé, et puis il avait de la conversation (J. Galtier-Boissière, La Bonne vie, 1925, p. 24 ds ...


2

C'est une expression familière signifiant le fait de tenter de séduire ou de draguer avec ostentation, voire avec brusquerie ou agression. Exemple : Toute la soirée, cette femme lui a fait du rentre-dedans. On peut également flatter ostensiblement quelqu'un dans le but d'obtenir un certain intérêt personnel et pas juste la séduction. Exemple : Je n'ai pas ...


2

On dit "taper le {vitesse}" ou bien "taper du {vitesse}". Exemple : Ma voiture tape le 220 à l'heure. C'est à dire la vitesse qu'elle peut atteindre et c'est valable pour tout moyen de transport (automobile, moto, etc)


7

Tous ces sens sont complètement différents: 1. Synonyme argotique d'aller, d'atteindre ou d'être capable d'atteindre Nous « tapions » un gentil petit 90 signifie que nous conduisions à cette vitesse et que nous l'estimions telle une vitesse de croisière. Ta Bugatti, on sait qu'elle tape du 130, signifie que ce véhicule a la capacité d'atteindre cette ...


3

Je pense que taper fait ici référence à l'aiguille des vitesses qui approche la barre des 90 km/h. Cette expression figurée veut dire qu'on tape une vitesse plutôt que de taper un objet. Un avion de chasse ça tape bien du 2000 km/h ! - Jean-Mi, PMU


5

Faut and faire here correspond to should and do. You are mistaken that quel translates what (the correct pronoun is usually que or quoi). It in fact corresponds to which. Il here serves as a dummy subject, because falloir is an impersonal verb in french. It gives you trouble because although the English sentence is an accurate and idiomatic translation, the ...


1

"kiffer" for us is "to like" but you can't use it all the time. It used to be used mainly by teenager, but now it's used by more or less everybody. It is a very familiar word/expression. You can't say that to everyone, you should use it just with friends and family. As a french girl, I use it all the time. The real word to "to like" is "aimer". So for ...



Top 50 recent answers are included