Tag Info

Hot answers tagged

20

Alors qu'il n'apparait pas dans le dictionnaire de l'Académie, un article Wikipédia y est consacré. La partie étymologie est intéressante (voir l'article pour la version complète) : Le terme addiction est d'étymologie latine, ad-dicere « dire à ». Dans la civilisation romaine, les esclaves n'avaient pas de nom propre et étaient dits à leur Pater ...


16

L'Académie Française recommande d'éviter l'emploi de "malgré que" comme subordonnant de concession. Cet emploi relève généralement d'une confusion entre conjonction de subordination et préposition. On préférera employer la conjonction de subordination "bien que" : Bien qu'il ait beaucoup travaillé, il a raté son examen. Ou encore la conjonction de ...


15

Quelquefois s'applique à un évènement discret, tandis que parfois peut s'appliquer à un évènement discret (ponctuel) ou à un phénomène continu. « Il porte parfois une cravate », mais « je l'ai quelquefois vu porter une cravate » (parfois est possible mais moins courant). Lorsqu'il s'agit d'un évènement ponctuel, on peut aussi dire quelques fois¹ (rare) ou ...


14

« M. » est l'abréviation usuelle de « monsieur » en français. « Mr » est une abréviation bien formée de « monsieur » en français qui a été en concurrence avec « M. » (voir l'entrée du Littré en lien qui donne « Mr » comme exemple d'abréviation ; Grevisse ne condamne « Mr. » qu'à cause du point qui serait un usage anglais, il ne cite simplement pas « Mr ») ...


13

D'abord, il y a une expression figée qui utilise « malgré que » de manière consensuelle : « malgré que j'en aie » (que tu en aies, etc.). Cette expression signifie « en dépit de moi », « malgré moi ». Elle est vieillie ; de nos jours, il faut la considérer comme très soutenue et potentiellement incomprise. En dehors de ce cas, les dictionnaires prescriptifs ...


12

Je vais juste citer Wikipédia, qui reporte l'usage que j'ai rencontré le plus couramment : On abrège monsieur par M. et non Mr ni Mr., qui sont l’abréviation de l’anglais mister. On écrit en revanche Dr et Mgr (monseigneur) parce que dans leur cas ce r final se prononce. L’abréviation de messieurs est MM., madame s’abrège Mme et mademoiselle en ...


11

La Banque de dépannage linguistique de l'Office québécois de la langue française propose l'utilisation de la majuscule en raison du caractère propre de cette technologie. Une partie de l'article : Internet est généralement considéré comme un nom propre; c'est la dénomination d'une réalité unique. Il ne s'agit pas d'une marque de commerce ni d'un ...


11

Il y a des effets de mode sur des mots ou des expressions, en effet. Le mot sociétal en est un autre, et on l'utilise souvent là où on parlerait plutôt d'un problème "banalement" social, mais le mot sonne plus recherché. La problématique a néanmoins un aspect différent du problème, puisque la problématique est le cadre dans le quel se pose le problème (le ...


10

Je ne citerai pas d'autorité ici, je vais juste dire qu'il faut rendre à César ce qui appartient à César. Un français est à peine capable de prononcer Aille-ze'k Ézimeuve, et que dire alors de Mi'rahil Garbatch'of ou Dji/ang Ji\esh/i ? Étant donné qu'il est manifestement impossible de conserver en français la prononciation d'origine, tout ce que l'on peut ...


10

La réforme de l'orthographe de 1990 en fait même la forme officielle. 4 Tréma : dans les mots suivants, on place le tréma sur la voyelle qui doit être prononcée : aigüe (et dérivés, comme suraigüe, etc.), ambigüe, exigüe, contigüe, ambigüité, exigüité, contigüité, cigüe. Ces mots appliquent ainsi la règle générale : le tréma indique qu’une lettre (u) ...


10

Des fois relève du langage familier, tandis que parfois et quelquefois sont tout à fait corrects et peuvent être utilisés même dans des cas formels. Ainsi, ces deux échanges sont d'un niveau correct : — Cela s'est-il déjà produit ? — Oui, cela s'est produit quelques fois. — Cela se produit-il souvent ? — Oui, cela se produit parfois, ...


10

Le Petit Robert 1993 donne cæcum, nævus, présidium (variante præsidium), ténia (variante tænia), ex æquo, curriculum vitæ, et et cætera sur un pied d'égalité avec et cetera. Il mentionne aussi cæsium comme variante de césium. Voici la liste des mots qui commencent par ae ou une variante diacritique, à l'exclusion de la racine aéro- : aède, aèdès ou aedes, ...


10

It means indeed that his wishes or prayers were granted. Une étude des Écritures prouve que [les prières de] Paul [ont] a été exaucé[es]. D'après le dictionnaire de l'Académie 4e édition : EXAUCER. v.a. Écouter favorablement une prière, & accorder ce qu'on demande. Dieu exauce les prières des humbles. Le Ciel a exaucé nos vœux. [alt p. 483] Il se ...


9

Selon Le lexique des règles typographiques en usage à l'imprimerie nationale : (édition 2002) Monsieur, madame, mademoiselle Ces trois termes, qui sont des titres de civilité, suivent des règles d'emploi particulières : 1- Ils s'abrègent au singulier comme au pluriel, devant le nom, le prénom ou le titre des personnes dont on parle ou qu'on désigne : ...


8

Je suis assez vieux pour avoir appris la différence entre un internet qui est une interconnexion de réseaux et Internet (avec la majuscule) qui est le nom d'un internet particulier. Intranet a remplacé le nom commun internet, même s'il y a des nuances. Pour Internet, certains utilisent l'Internet, mais il me semble que c'est d'autant plus rare que la ...


7

Non, ce n'est pas une tournure correcte - voir http://www.synapse-fr.com/manuels/MALGRE.htm Il vaut mieux dire : "bien qu'il ait beaucoup travaillé, il a raté son examen" et, à la rigueur, "malgré le fait qu'il ait beaucoup travaillé, il a raté son examen".


7

L'exemple de l'Académie semble pointer vers l'internet : Un ordinateur connecté à l'internet. La page wikipédia sur le sujet précise d'ailleurs que : Une publication au Journal officiel de la République française indique qu'il faut utiliser le mot « internet » comme un nom commun, c'est-à-dire sans majuscule. Par contre, l'usage du nom propre ...


7

If you're going to write some form of it, use “s'il vous plaît ”. Abbreviating it would appear like authoritative rudeness in full text (unlike in formulas like “Tournez SVP” near the bottom of the page, for instance). Now, depending on how you phrase it, it can easily seem you're begging for someone's will, which may not be what you want to express. ...


7

Le complément circonstanciel de but le plus correct est : à des fins d'intégration, de vérification et de validation Son sens est celui de la phrase suivante : à des fins d'intégration, à des fins de vérification et à des fins de validation dans laquelle on omet de répéter la locution prépositionnelle à des fins de. Toutefois, l'usage courant ...


7

TL;DR : this is not a standard pronunciation. Even @Gilles can't picture anyone pronouncing [tʃ] or [ts]1. In Français Standard, it should be [sɛtyn], [tʃ] is a common variant in Cajun French and in varieties of rural France, especially in informal speech. Québécois and Acadien use [ts], which is quite close and may be related. As for why, I am not really ...


6

Ca va dépendre de ta définition de 'doit' :) Très tôt# pendant mon apprentissage du français, j'ai compris qu'il fallait franciser les noms propres quand on parle (ou quand on écoute) si on veut avoir une chance d'être compris (ou de comprendre). #C'était quelqu'un qui me demandait si j'aimais 'Feelco Leens'...


6

Je pense qu'il faut garder une attitude ouverte et pragmatique… D'autant plus que je dois faire plein d'erreurs de prononciation ! Comme tout le monde, vu qu'on ne connaît pas toutes les langues du monde. Je préférerais qu'on garde la prononciation originelle, quand on la connaît, mais l'usage, et l'ignorance, prévalent souvent. Certains noms sont souvent ...


6

Afin de trouver un point de comparaison : on dit presque toujours « f de x » ou « une fonction de x », plutôt qu'« f d'x » ou « une fonction d'x ». (Et on n'écrit pas ce dernier non plus). Par ailleurs, en français courant, la contraction ne se fait quasiment jamais non plus : Je pense donc qu'il n'y a pas lieu de faire la liaison avec dans. Et il y a un ...


6

Les sons [h] et [ʔ] n'existent pas en français. La seule prononciation correcte (au moins dans le dialecte « standard » de France) est la première. En fait, le « h » aspiré ou non ne se prononce jamais, il ne fait que modifier les règles de sandhi (élision, liaison).


6

Pour citer le Centre national des Ressources Textuelles et Lexicales : La prép. à est facultative pour introduire l'indication de la limite considérée; l'usage tend à l'omettre. D'ici demain/à demain; d'ici janvier/à janvier, d'ici le 13/au 13... Par conséquent, les deux formes sont valides, mais l'usage courant aura souvent tendance à omettre la ...


5

D'après Jean-Pierre Lacroux (voir le site consacré à son ouvrage Orthotypographie « l’emploi d’Internet sans article traduit une adhésion, consciente ou inconsciente, à l’idéologie marchande ». Il soutient l'usage de « l'Internet » (majuscule et article) arguant qu'elle « semble mieux exprimer la nature initiale de ce réseau et une tentative de ...


4

Si on part de l'observation que les mots les plus courant ayant un « æ » ont aussi une orthographe alternative avec un « é » à la place de celui-ci, si tu veux éviter la ligature, je te suggère de la remplacer par un « é ». Ça évitera au moins les prononciations incorrectes (« æ » tout comme « œ » se prononce normalement [e] — sauf pour « œ » quand il est ...


4

Pour ce qui est des institutions de normalisation de la langue française, les principales, historiquement et encore aujourd'hui, sont l'Académie française et l'Office québécois de la langue française. Cependant, des organismes dont ce n'est pas la vocation officielle y participent aussi de fait : éditeurs de dictionnaires, de grammaires, divers ministères ...


4

Redondance utile possible : lisible, précis. Enfin, je veux dire : la redondance peut être utile, car elle peut rendre la phrase plus lisible ou plus précise. Le mot comme a beaucoup de sens : il peut introduire une comparaison, une cause, ou une alternative. J'aime bien me promener dans les parcs, comme m'allonger sur ma chaise-longue dans mon jardin. ...


3

En note du tableau des consonnes du français (tableau qui ne comporte ni [h] ni [ʔ]), on trouve chez Grevisse : Remarque -- On ne trouve pas dans ce tableau de son qui corresponde à la lettre h. […] Il n'y a un son réel que dans des emplois excessif [p.e. hop ! ou encore en insistant sur des mots comme hideux ou même des mots qui ne commencent pas par un ...



Only top voted, non community-wiki answers of a minimum length are eligible