Tag Info

Hot answers tagged

8

Je ne comprends pas la phrase : *j'espère que tu puisses venir. où je ne trouve pas l'emploi du subjonctif justifié. Après espérer, comme après tous les verbes « d'opinion ou de perception » on met dans la subordonnée introduite par que : L'indicatif toutes les fois que l'on considère la réalité d'un fait ; le conditionnel quand on exprime un ...


5

Dire que le subjonctif est utilisé dans certains cas pour parler de sentiments personnels est vrai mais insuffisant. Je dirais plutôt que le subjonctif est le mode de l'interprétation : c'est le mode qu'on utilise pour apprécier la réalisation ou les possibilités que l'action se réalise. Il est mécontent que vous nous quittiez si vite. C'est ...


4

Dans tous les cas où les verbes s'écrivent de la même façon au présent de l'indicatif et au subjonctif, ils se prononcent exactement de la même façon. Il n'y a aucune distinction.


4

Le subjonctif passé. Bien que les réformes religieuses et politiques d’Akhénaton aient été imprévisibles pendant le règne d’Amenhotep III, la période d’Amarna est inextricablement liée à celui-ci. (J'ai remplacé « impondérable » qui signifie « dont l'effet n'est pas calculable ni prévisible mais peut être déterminant » et est donc inapplicable ici, ...


4

La terre est plate, c'est un fait. Elle est plate au moment où tu en parles et on ne peut rien y faire, tu ne souhaites rien d'elle (qu'elle change par exemple) cela n'influe pas sur tes émotions non plus. Tandis que dans ton second exemple, "Il est mécontent que vous nous quittiez si vite", un sentiment est transmis, "Il est mécontent" ! Il se passe ...


3

In this case the difference is to be sought in the author's point of view. In French the subjunctive can be used, as it is the case here, to express a hypothesis, a light doubt, or to distantiate oneself from an expressed point of view or opinion. A stronger doubt can sometimes be expressed through the use of the "Conditionnel" (cf the German language with ...


3

The difference is subtle and I am not even sure all native speakers would make the distinction. In the first sentence, the indicative is sufficient since you do not express the hypothesis that he did or did not go: it merely underlines that the evidences brought forward prove nothing. On the contrary, what is expressed in the second sentence is the heart ...


3

A ma connaissance, cette forme peut être utilisée dans n'importe quelle proposition : principale, relative, conjonctive, etc. Elle dénote une insistance sur le sujet, qui doit être mis en relation avec le contexte pour la comprendre. Je sais que Pierre, c'est un imbécile. Il me semble que la réunion, c'est demain. Il ne faut pas réveiller votre ...


3

On peut éviter l'emploi du subjonctif tout en gardant le même sens. Voici ma proposition: "Malgré l'impossibilité de prévoir les réformes religieuses et politiques d'Akhénaton, pendant le règne d'Amenhotep III, la période d’Amarna est inextricablement liée à celui-ci".


2

En principe, il y a une différence de sens. Le fait que L satisfasse (*) implique le théorème. Si L satisfait (*), alors le théorème est vérifié. Cette formulation n'implique rien quant au fait que L satisfasse ou non (*). Cette phrase énonce juste une implication. Le fait que L satisfait (*) implique le théorème. On sait déjà que L satisfait ...


1

Naturellement j'utilise le subjonctif pour indiquer que l'intérêt de ma phrase se trouve dans proposition principale (ici il s'agit de l'implication, et implicitement de l'obtention d'une preuve pour le théorème): Nous avons prouvé que L satisfait X, or le fait que L satisfasse X implique le théorème. Je pense que ton professeur a écrit sa phrase dans ...


1

I’m not sure if you wanted to avoid only the subjunctive imperfect, or the imperfect altogether, but if the “simple” imperfect (de l'indicatif) (or past historic) is acceptable, you could perhaps also consider the following (please note also that, as in the other answers, I question somewhat your use of ’impondérables” and I would also agree that you might ...


1

À mon avis, le subjonctif s'entend relativement souvent après espérer que, même s'il est proscrit par les livres de référence. La raison en est que son sens se rapproche beaucoup d'un verbe de volonté comme désirer ou souhaiter. D'ailleurs, d'autres langues romanes telles que l'espagnol utilisent normalement le subjonctif après ce verbe pour cette raison-là. ...


1

La position de l'Académie Française est d'éviter le subjonctif avec "après que", malgré les précédents cités, entre autres, dans cet article. C'est une discussion en cours de débat et, même au sein des immortels, il n'est pas clos, car, même avec cette recommandation, les académiciens avouent qu'eux-mêmes cèdent parfois à la tentation subjonctive; par ...


1

Tu peux toujours utiliser le présent du subjonctif: Bien que les réformes religieuses et politiques d’Akhénaton soient impondérables


1

I agree with cl-r that although “j’ai peur que ça, ce soit ma chaise” is correct when writing, it would not be heard/used orally. (Some might even argue that “j’ai peur que” would permit/require the “ne expletive” or the "non-negative ne" in formal usage giving: “j’ai peur que ça, ce NE soit ma chaise” to mean the same positive idea [i.e., “I’m afraid that’s ...


1

ça c'est ma chaise, ça c'est mes livres comme pour c'est eux, le verbe être devient 'invariant' : au lieu d'être naturellement rattaché aux objets qu'il désigne, il est rattaché à l'idée du sujet qu'il désigne, il les englobe dans un groupe. "J'ai peur que ça, ce soit ma chaise" pour un français correct, avec de multiples intonations possibles. À ...


1

The subjunctive is used to express the uncertainty of a fact or the wish or just possibility that it were so (or otherwise). So, "Il y a une preuve absolue que Marco Polo n'a pas effectué son voyage" does not call for the subjunctive as an absolute proof makes a certainty. And, even if negated, a certainty remains a certainty. A proof may exist or not, but ...



Only top voted, non community-wiki answers of a minimum length are eligible