Hot answers tagged

8

Je pense que le mot "il" se réfère au "regard préoccupé" qui "faisait pointus" les yeux d'Andrée. Le regard que le narrateur voit passer dans les yeux d'Andrée donne à ses yeux une apparence pointue. La phrase est tournée à l'envers pour donner un effet de style, j'imagine. Si on la tourne dans l'autre sens ça donne : [...] je vis passer un regard ...


4

I'm not a good english speaker, but i'm French, so i can tell you my opinion ;) All your suggests are right, but the first one is more straightforward. Except as i would prefer: "Je vais prendre l'air. À moins que ça soit interdit, ça aussi ?" The second is a little bit complicated and not very used in everyday language. On the contrary, the third is not ...


4

There is no future tense for the subjunctive in French. You use it when you wish something. In "Bette is hitting on Tex so that he will give her good grades." Bette isn't given good grades yet but she hopes she will. If you want to say that she actually has good grades because she is hitting on Tex you should say something like: Bette drague Tex, ainsi ...


3

This motto would translate to something akin to : May Concorde bring men closer. It loses a bit of meaning in the translation though : in French, Concorde also designates Concordia, the Roman goddess of agreement and peace. To elaborate on your sub-questions : There is no missing clause to indicate it's a command or prayer. The sentence is complete ...


3

A sentence starting with "Que" seems to be an equivalent to "May". You can find the same construction in Star Wars : Que la force soit avec toi May the force be with you Here: Que Concorde rapproche les hommes May Concorde allow people to get closer The problem here is to translate "rapprocher"... It litteraly means "make people be closer"...


3

Both sentences are correct, but they aren't synonyms. The nuances are the same as their literal English translations. Je ne pense pas qu'il ait compris. The second clause is negated: it's a hypothetical. Thus we use the subjunctive mood. Je pense qu'il n'a pas compris. The second clause is not a hypothetical. There is some doubt regarding its ...


3

L'indicatif convient si on veut marquer une plus grande certitude, et en particulier, parce que l'action se déroule dans le futur. Il est possible qu'il y ait une grève demain et (si c'est le cas / dans ce cas) j'imagine qu'il y aura des embouteillages. Si l'ensemble est très hypothétique (même la seconde partie), on peut garder, subjonctif => ...


3

Ce n'est pas tant que qui demande le subjonctif (son verbe est rêve ici) ; c'est que qui sert d'impératif de la troisième personne : que jamais personne s'endorme = "let/may no one ever fall asleep again." C'est comme qu'il pleuve ! = "let it rain!"


3

The verb is s'attendre à and not attendre. Construction with s'attendre à is : "s'attendre à ce que* + verb in the subjunctive". You are right, pour cannot be used here. "Exist" is exister in French. We can't use être in this case. Your sentence expresses regret. French uses the infinitive of the verb (and not a conjugated verb) in interrogative ...


2

La question qui se pose ici est le mode à utiliser, avec un choix entre l'indicatif présent (je connais) et le subjonctif présent (je connaisse) La règle générale pour l'emploi du subjonctif est que le verbe est mis en doute (action incertaine). Lorsque la chose est sûre, on emploiera de préférence l'indicatif. Cette règle n'est toutefois pas une règle ...


2

If spoken French, the first person plural is fading out. You'll more likely hear: On ne devait pas porter d'uniforme. (Uniform forbidden) ("ne devait" is often pronounced "n'devait", the "ne" might even be dropped in lazy French - "On devait pas...") On n'avait pas besoin de porter un uniforme. (Uniform not needed) On n'était pas obligés de porter un ...


2

According to the existing answers and commentaries, the answer to that question highly depends on who answers. Given that I don't agree with all I've read, I publish my own point of view. My answer is that all 3 forms are correct when speaking. If you write, I recommand you to use the second form, which is the most correct and formal in my opinion. ...


2

Si la subordonnée introduite par tel que est une subordonnée de comparaison, l'emploi de l'indicatif est nécessaire dans celle-ci. Dans ce cas tel que exprime la similitude ou introduit un exemple, tel que je viens de l'écrire. En revanche, si la subordonnée introduite est une subordonnée de conséquence, c'est le subjonctif qui est requis dans la ...


2

The first sentence is incorrect. Indeed, the "que" word, where it is placed, implies a subjonctif verb. As in the first sentence, you used the imparfait de l'indicatif, it is incorrect. In your second sentence, you used the imparfait du subjoncif. This is grammatically correct. Yet, if with indicatif mode, imparfait is used very often, it is almost never ...


2

Il ne renvoie pas à Andrée, mais à l'état des yeux d'Andrée, comme s'il y avait des pointes (des clous fins et piquants, et non deux pieux affûtés) dans son regard. Pointus : tapissé de pointes, comme le tapis d'un yogi de bandes dessinées. Le s de pointus accorde pointu à yeux, s'il s'agit d'une erreur typographique, c'est à l'état. En aucun cas ...


2

Il s'agit d'un ne explétif. Le ne dit explétif se rencontre dans des propositions (phrases) subordonnées introduites par la conjonction que (mot subordonnant) ou par une locution conjonctive comportant que. Le ne explétif « est appelé par des mots qui régissent, en règle générale, l’emploi du subjonctif (sauf pour les subordonnées de comparaison) ...


2

Je crois que tu devrais faire comme ça. Je crois que tu devrais prendre des vacances. Je crois que tu devrais aller le voir. are totally correct Je crois que tu doives is not french at all


1

je pense que grammaticalement, seule la première est correcte. Maintenant en "parlé oral quotidien", on maltraite souvent la grammaire, en particulier le subjonctif.


1

Both sentences are correct, but don't exactly carry the same idea. Here, "pense" means "believe". "I don't believe" means I'm not sure. "I believe he has not" is a stronger statement.


1

All 1, 2 and 3 are all correct. Personal opinion: In spoken language, I would use 1 or 2, indifferently (2 sounds better, but 1 is shorter). In written language, I think I will systematically use 2. Concerning 2: after "à moins que", the "ne" (ne explétif) is usual. It is because "à moins que" indicates that the fact in the main sentence ("Je vais prendre ...


1

La seconde est la bonne forme, la première est incorrecte. La règle dépasse les mathématiques: phrase d'action + tel que (dans le sens de but) => subjonctif dans la seconde phrase. Ce lien fournit tout une série d'exemples: http://www.bertrandboutin.ca/Folder_151_Grammaire/C_b_emploi_subj.htm On peut garder le même sens en remplaçant tel que par afin que,...


1

La première sonne faux. Certains énoncés mathématiques peuvent être écrits comme ça, mais c'est une erreur. La seconde est correcte, et est la forme qui doit être utilisée: on prend y tel que x soit égal à 5 Explications (par Vincent G): Si la subordonnée introduite par tel que est une subordonnée de comparaison, l'emploi de l'indicatif est ...


1

I suppose I should have done this quick research before posting a question. Apparently, the replacement is permissible because, according to the sources below, the replacement of imperfect subjective with present subjective is always permissible. I might add that French subjunctives, then, seem to behave differently from English or German subjunctives but ...


1

1 , 2 and 3 are correct. ce is less frequent. more frequent is: à moins que cela (ne) soit interdit. you can use them interchangeably. 2 is more stylish. 3: sauf si is more frequent in everyday speaking.


1

The question seems to be a good one, but on careful inspection of the English "present" subjunctive example, we see that it really means the same thing as the future example, and the phrase "so that he gives" is an idiomatic way of saying "so that he will give". In English, we often use the present tense to express a future event, even in the indicative ...


1

Il n'existe pas en français... sauf chez Les Inconnus : « il faut que tu arriveras à laminer tes rancoeurs dialectiques »…


1

Think of it this way: «Je pensais que vous étiez aimable» is correct. «Vous êtes ce que je pensais que vous étiez» is just as correct.


1

Pour moi s'étonner et s'endormir sont au subjonctif car on a ici la construction (bizarrement absente du TLFi) rêver que + subj. signifiant souhaiter, espérer (dans le sens voir en songe, rêver que est suivit de l'indicatif).


1

Here are two possibilities: Nous n'avons pas dû porter l'uniforme. Nous n'étions pas obligés de porter l'uniforme.


1

Ce n'est pas que qui indique le mode(1) qui doit suivre, mais ce qui précède que. C'est le superlatif la fille la plus jolie qui demande le subjonctif, et le manque d'une construction particulière dans l'autre phrase qui permet l'indicatif. (1) Je connais = présent de l'indicatif, je connaisse = présent du subjonctif. Ce sont des modes plutôt que des temps....



Only top voted, non community-wiki answers of a minimum length are eligible