Tag Info

New answers tagged

2

Je trouve les propositions d'Édouard avisées. Mais je pense que la traduction directe n'est pas impossible non plus. Arrive l'été, nous verrons les résultats. Il y a cependant une part de souhait qui n'est peut-être plus présente dans le subjonctif anglais, l'expression étant maintenant figée.


6

Je trouve bien plus à propos d’employer « venu » plutôt qu’« arrivé » dans ce contexte. Nous verrons les résultats l’été venu. J’aime moins L’été venu, nous verrons les résultats. Ou, tout simplement, Nous verrons les résultats à l’été. Je préfère (sans grande justification) « à l’été » à « en été » dans ce cas précis. « En été » me laisse ...


1

Mais la phrase L'été arrivé, on verra les résultats n'a pas (à mon avis) le même sens du tout de la phrase juste après, parce que arrivé indique dans ce contexte que l'été est déjà arrivé. Dans l'expression anglaise, le mot come et utilisé comme un type de futur. Est-ce qu'une expression équivalente existe en français? C'est à cet endroit que tu ...


5

C'est essentiellement une question de goût, aucun n'est réellement choquant. Mais je préfère dans ce cas utiliser le présent Stendhal représente lui-même dans son œuvre… Aristote la (le?) transforme de l'individu à la communauté. Dans son Politique, Aristote examine le lien entre la société et la vertu personnelle. qui place le propos sur le ...


0

Pour dire qu’une personne est morte, le présent est parfaitement acceptable car il a valeur de vérité générale. Ce présent est utilisé pour des choses qui sont vraies tout le temps, (vérités scientifiques, faits passés et définitifs).


8

Le présent de l'indicatif s'emploie  : pour exprimer une action qui est en train de se dérouler (présent d'actuel) : Il pleut. pour exprimer un fait toujours vrai, (présent permanent) : Paul Gauguin est un peintre postimpressionniste. c'est la valeur qu'il a dans les proverbes : Qui veut voyager loin, ménage sa monture. pour ...


4

The historical present is a weird tradition of French history writing. There's really not much more to say about it. You find it in English too, but I believe it is far, far more widespread in French encyclopedic and history prose.



Top 50 recent answers are included