New answers tagged

1

On dit généralement "vous venez de France ?" lorsque quelqu'un vient d'arriver et que vous vouliez lui demander d'où il vient. Si c'est pour demander son origine, il vaut mieux dire comme dans la réponse de jlliagre "vous êtes français ?" ou "Vous êtes de la France ?"


1

When french are using an english word, they first use it like english would do, then they try to make it french. Generally by adding -er after the verb to make it a first group verb and make it easy for everyone. For example with "stop" (un stop, stoppeur, stoppeuse, stopper) or "bluff" (un bluff, bluffeur, bluffeuse, bluffer). We can see that it feel ...


8

« Venir de France » et « être de France » ne sont pas idiomatiques. On dit simplement: — Vous êtes Français ?


0

In my mind it translates better as "Lots of luck!" It implies that whatever if you want to do, your chances will be slim. You can also simply say, "Courage!" Like, "Not much hope, but keep trying.".


0

Les traductions littérales Placez l'enfant sur vos genoux ou Placez l'enfant sur vos cuisses ne sont pas tout à fait correctes à l'oral en français (même si ce serait compris par tous). Une phrase comme suit serait plus correcte : Asseyez l'enfant sur vos genoux.


1

En Belgique et en France en tout cas, on dit « s'asseoir sur les genoux de quelqu'un ». À ne pas confondre avec « se mettre à genoux » qui consiste à mettre ses genoux au sol.


0

On dit « sur vos genoux » normalement.


2

There are two homonyms spelled clin. One is common and only used in the clin d'œil / clin d'yeux expressions. It comes from cligner. The other one is quite rare and belongs in the ship building and similar vocabulary and means some kind of overlapping tiles. It comes from the Dutch klinken, meaning riveter/boulonner (to rivet/to bolt).


3

Larousse also says "Biseau formé à l'extrémité de chacune des douelles du tonneau". Which is "Bevel formed at the end of each of the cask staves". I just learned it as I answer.


1

I believe it has to do with the verb cligner [des yeux] (to blink), which then gives the noun clin. As @MorganFR pointed out, it is possible that it could refer to something else in a specific field (such as boat building).


2

Pour commencer, on ne peut pas mélanger passé composé et passé simple, à part pour un effet de style dans certains cas spécifiques, par exemple un passage du texte qui serait un rappel historique, ou en tout cas un récit séparé ("en 1765, Lavoisier montra que... et par nos travaux, nous avons montré que..."). Mais mis à part ce genre d'effet de style, la ...


-1

C'est une expression mettant en doute la crédibilité de l'assertion venant ensuite. La phrase : A croire qu'il devient sourd... Pourrait être reformulée ainsi : Je doute qu'il devient sourd...


4

"à croire que XXX" means that the guy talking is so suprised that he could have come to believe that XXX. XXX is something that would explain the situation, but which is not likely at all. It is a not serious hypothesis, often a hyperbole or a joke. Here an example: Tu es déjà au bureau alors qu'il n'est même pas 7h, à croire que tu es resté ici toute ...


4

Les deux sont correctes et ont le même sens. Le langage est plus soutenu dans la première forme et fait plus littéraire et plus crédible pour quelqu'un ayant fait la seconde guerre mondiale.


3

Selon http://www.wordreference.com/fren/à%20croire%20que, ça me paraît signifier: You would think... It's hard to believe... Étant donnés les faits, c'est possible que l'expression démontre l'incrédulité qui s'oppose à la croyance populaire, ou d'une croyance étonnante. Voici des examples: À croire qu'il ne tromperait jamais sa femme, malgré ...


-4

à croire que ... = il faut croire que ... = on peut croire que ... / On peut penser que ... = Il est probable que ...


0

CROIRE QUE : Considérer comme vraisemblable, probable1. À croire que peut être remplacé ici par il est vraisemblable que, ou il probable que. Complément Dans un autre contexte, on pourrait positiver la 'vraisemblable probabilité'... ou la nier, « J'aime à croire que » => espérer, souhaiter1, Tout porte à croire que c'est vrai (... que c'est ...


1

Les 2 sont des compliments: C'est du bon travail = compliment sur la qualité du travail effectué (bien fait). On peut faire du bon travail, mais de manière rustre, pataude. C'est du beau travail = compliment à connotation esthétique = c'est élégant, cela a de l'allure, etc. Nettement plus subjectif. En général, c'est aussi du bon travail. C'est du beau ! ...


2

Le préfixe re- a plusieurs sens. Le sens le plus courant est « faire à nouveau », mais il y en a d'autres, en particulier celui d'un mouvement en sens inverse. Par exemple, un retour, c'est un déplacement vers le point de départ, pas la répétition d'un déplacement. Le seul sens qui soit productif en français moderne est « à nouveau », mais on trouve d'autres ...


2

Si du peut être employé avec ironie, un ne peut pas l'être : C'est un beau travail C'est un bon match ... n'ont pas de sens ironique. Un et du ne portent pas les mêmes possibilités d'intonation De même beau et bon ne sont pas interchangeables : C'est un bon match, car le score est nul, on a mal joué sans perdre de point au classement face à un ...


6

Les deux mots sont plutôt interchangeables, mais tu peux y voir une nuance : C'est du beau travail Se rapporte plus à un travail impressionnant, qui attire l'attention. C'est du bon travail Attire l'attention sur la qualité du travail plus que sur le côté spectaculaire de ce travail. Néanmoins, personne ne t'en voudra d'interchanger les deux ...


1

I never heard "corné" before… (native French from Belgium) Personally, I'd say: J'ai plié le coin de la page pour/afin d'indiquer où j'en étais arrivé. (or "de marquer") J'ai plié le coin de la page pour/afin d'indiquer à quelle page j'étais arrivé. (more literal) Or something along these lines.


2

Amener/ramener/emmener/remmener s'appliquent principalement aux êtres capables de se déplacer. L'idée originale est que le meneur se trouve devant une ou plusieurs personnes ou des animaux et qu'il les dirige, souvent avec autorité. Apporter/rapporter/emporter/remporter s'appliquent au contraire plutôt à un objet inanimé que le porteur soulève et déplace. ...


6

J'ai corné la page pour marquer ou en suis-je "ou en suis-je" n'est pas correct, il faut dire "où j'en [suis/étais]" Dire "où j'en étais" sous entend que vous vous êtes arrêté(e) de lire, on marque l’arrêt de l'action. Dire "où j'en suis" sous-entend que vous n'avez pas fini de lire le livre, donc que vous êtes encore dans l'histoire du livre. Ceci ...


0

Dans les expressions familières qui suivent, ces mots sont interchangeables. Ce sont alors des nuances que l'on peut interpréter différemment, mais qui ne changent rien au sens de la phrase. Le r insiste sur l'importance que l'on veut donner au verbe. Le voilà qui la ramène ! ... « Le voilà qui amène sa gueule »" (et qui l'ouvre) en se donnant ...


2

On peut généraliser le concept d'amener qui se réfère à une personne : J'ai amené Claude à penser que le ciel est bleu J'ai amené Paul à cette soirée. Les personnes ont changé de position géographique ou d'opinion. Tandis que J'ai apporté du vin à cette soirée J'ai apporté mon chien Mais on n'« apporte » pas sa copine : on l'« amène ». ...


0

J'ai eu sommeil is fine but ennuyant is no more use in that acception in France (see http://bdl.oqlf.gouv.qc.ca/bdl/gabarit_bdl.asp?id=2410 ) : j'ai eu sommeil pendant le cours parce que le prof était ennuyeux. or better, to emphasize the fact the teacher was really boring: j'ai eu sommeil pendant le cours tellement le prof était ennuyeux. If you ...


0

Many possibilities. J'ai eu du mal à rester éveillé (parce que le prof était ennuyant). Seems the best to me. There is the idea that you felt sleepy but you didn't actually sleep. J'ai eu sommeil pendant le cours parce que le prof était ennuyant. Is grammatically correct but is strange as "avoir sommeil" suggest that you are tired more than ...


0

Yes, you can say : "J'ai eu sommeil pendant le cours parce que le prof était ennuyant" It's the same than : "I was sleepy because ..."


1

As Anne Aunyme said, "soudain" can be either an adverb or an adjective, meanwhile "soudainement" is the adverb constructed with "soudain" taken as adjective. In the case of both adverbs, we use them differently: "Soudain" is the equivalent of "tout à coup" , which "soudainement" is not: In fact, we use "soudain" generally at the beginning of a ...


1

Cela dépend des cas: Je fais ça (ou fais cela qui est plus soutenu) est la forme très courante, pour remplacer : n'importe quelle action concrète: Je casse des briques. affirmation : Tu racontes des histoires ? oui, je fais ça. Cela s'emploie moins naturellement (mais c'est acceptable et compréhensible) pour: des pensées ou actions non concrètes : Tu ...



Top 50 recent answers are included