Tag Info

New answers tagged

1

Ce n'est pas parce qu'il a le mot bien, qu'il a un rapport. Bienveillant a absolument le même comportement grammatical qu'aurait "veillant" seul si cet adjectif existait. Ce serait comme dire que malpoli est un comparatif. "Il faudrait inventer meilleurveillant.": non, car le fait qu'il y ait "bien" dans le mot, c'est comme le préfixe "mal" dans malpoli. ...


0

Quelques observations sur l'étymologie ÉTYMOL. ET HIST. − Ca 1175 subst. « ami » (Benoit, Ducs de Normandie, éd. C. Fahlin, 6427); 1267-68 adj. (Brunet Latin, Trésor, 80 dans T.-L.). Composé de bien*, adv., et de voillant, veillant, part. prés. a. fr. du verbe vouloir*, d'après le lat. class. bene volens. [ Trésor de la langue française ...


0

Il y a plusieurs réponses possibles pour nuancer les réactions possibles que l'instinct de fuite dû au déni peuvent emprunter. En prenant ce rôle critiquable 'je' pourrait affirmer que lorsque 'on' 'me' demande de 'me' justifier : JE suis vaniteux, prétentieux, car je crois ou j'imagine vrai ce qui ne correspond pas à ce qui est perçu par les autres ; ...


3

Selon Larousse Les deux formes sont correctes. Coordinateur est d'emploi courant alors que coordonnateur est d'usage administratif ou technique. C'est surtout une différence d'usage.


0

Bienveillant et malveillant sont des adjectifs intuitivement perçus comme des comparatifs en eux-mêmes. Plus pire, davantage mieux... sont rayés du vocabulaire des premiers mots que les enfants prononcent. Bien que plus bienveillant soit utilisé, c'est une formule soutenue et vieillie ; pour éviter ce qui semble, à l'oreille une tautologie (et qui gène le ...


2

Coordonnateur et coordinateur sont synonymes et représentent un agent qui coordonne une action dans un groupe. Dans l'aviation "un agent chargé d'établir l'occupation des aires de trafic", est un coordonnateur, mais les deux mots sont employés indifféremment dans les offres d'emploi pour les autres activités.


4

Je ne crois pas avoir déjà rencontré mieux veillant (nGram non plus), et serais d'avis que le trouble apparent à "entendre" la séquence interdite plus bien n'est qu'une nuisance mineure... Il faut se résoudre à utiliser plus bienveillant, me semble-t-il. En revanche, ce raisonnement ne tient que pour des mots comme bienveillant ou bienheureux qui sont d'un ...


1

One meaning (7th) of dans in your dictionary explains it well : dans prép (indique le but de l'action) (purpose) in prep Les hommes politiques devraient agir dans l'intérêt général. Politicians are supposed to act in the public interest. So I would translate "Dans le but de" by "In the aim of" And "Avec le but de" by "With ...


1

Sans savoir répondre à la question en soi car je ne pense à aucun substantif ou même adjectif précis, je pense qu'on peut aussi parler d'état victimaire. Mes recherches m'ont également amené à regarder du côté de la victimisation et de l'apitoiement sur soi, mais qui semblent impliquer qu'il y ait une réelle victime, donc sans notion de mauvaise foi. ...


1

Word-by-word translation does not always work, especially when faced with idioms. Usage indeed favours "dans le but de" over "avec le but de". Why is it constructed this way? I have no idea and cannot find the origin. Something about your Ngram is interesting though: the expression began to really be used in the XIXth Century. We may relate this to sports. ...


2

On dirait quelqu'un qui n'assume pas la responsabilité de ses erreurs, alors le plus adapté me semble être irresponsable. Orgueilleux vient aussi à l'esprit. Quelqu'un qui se croit supérieur aux autres peut facilement leur remettre toujours la faute dessus. C'est une explication, mais ça n'est pas forcément la bonne (discussion).


6

En général, on aura tendance à parler de mauvaise foi je pense. On dira alors que cette personne fait preuve de mauvaise foi. Le principe de la mauvaise foi, c'est d'utiliser des arguments fallacieux, ou de jouer sur les faiblesses de l'argumentation adverse, pour retourner les torts sur l'autre plutôt que sur soi. Plus simplement, ça peut se rapporter ...


1

As a complement to this other answer, where we're presented with the influence of "to be supposed to" on "être supposé de"; in the DHLF we also have: ♦ Le passif être supposé s'emploie avec l'infinitif, pour « être censé », par influence de l'anglais. Être supposé de (et infinitif) existe en français du Québec. [ Dictionnaire historique de la ...


9

The difference is that, while it is used (especially in Québec), "Je suis supposé faire quelque chose" is a a calque of the English phrase. Orally, there is not really any difference between the two, but for proper written French, you should use "Je suis censé faire quelque chose" or "Je dois faire quelque chose". Être supposé de On peut remplacer ...


1

J'aurais dit aussi polymathe ("mathêma": la connaissance), mais c'est un terme qu'on ne voit pas très souvent, et qu'on entend encore moins souvent, il n'est pas très répandu. Dans la presse, en général, on parlera d'un "touche-à-tout de génie", d'une personne qui a "plusieurs casquettes", qui ne "manque pas de cordes à son arc", ou même avec humour d'un ...


0

C'est effectivement un anglicisme. En bon français, on dirait "marquer des points". La raison pour laquelle il est inclus dans le wiktionnaire est l'usage je pense, certainement très utilisé dans les commentaires sportifs. Le wiktionnaire n'est pas un dictionnaire du français, au vrai sens du terme (ce qui doit ou non figurer dans un dictionnaire de ...


1

Une façon plus correcte serait: "Serait-il possible de revenir te voir?" Mais c'est un niveau de langue très soutenu (langue écrite). Avec des amis, on dira plutôt, "Est-ce que je pourrais revenir te voir?". D'une manière très informelle on dira: Est-ce que je pourrais repasser?" (sous-entendu "repasser par là pour te voir") Oublie l'emploi de "visiter", ...


1

I agree that "rencontrer" is a good translation of "to meet" in your context. In your example, "Visiter" would have the additional meaning of going to the place where the person is located (at his/her home), often because the person can't move (e.g. a doctor or a patient at the hospital). "visiter quelqu'un" is correct, but it will often sound strange ...


1

Il y a “classer,” peut-être pas pour attribuer les « scores/notes » individus, mais pour « [a]ttribuer officiellement un rang, une place, selon le mérite ou la valeur, le rang étant exprimé ou suggéré par le contexte. Classer un élève, un candidat. » (définition II.-A. à CNRTL) Et puis classement pour la procédure.


9

A common informal oral translation would be: Est-ce qu'on peut se revoir ? Otherwise: Puis-je vous revoir ? Puis-je vous rencontrer de nouveau ? With "est-il possible", a quite formal way can be: Est-il possible que nous nous rencontrions de nouveau.


3

Dans le lien académique de votre question vous avez la réponse : Marquer [le résultat], [le score] s'il s'agit de sport. Marquer est le résultat de l'attribution d'un score, sinon : L'arbitre ou le correcteur donne le score ou le résultat. Synonyme possible : Après avoir été attribué par l'arbitre/le correcteur le score/résultat a été ...


9

Généralement. Il s'agit de « noter », dans le sens de donner une appréciation accompagnée de la note chiffrée et incidemment de « corriger », « [e]n partic., dans le domaine de l'enseignement. Relever les écarts en vue de noter et faire respecter la norme. Corriger des devoirs » (TLFi). Dans une autre réponse on parle aussi d'évaluer, pour déterminer la ...


2

Le mieux qui me vienne à l'esprit est évaluer, parce qu'il s'agit bien de faire l'évaluation de quelque chose et d'en conclure une valeur numérique. Problème : généralement, une évaluation est approximative (comme une estimation), ou seulement mentale (évaluer ses chances), et est peu associée à une note. Et puis, il me semble que l'évaluation désigne plus ...


-1

Il suffit de regarder le dico : http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/visiter/82212


1

D'une personne qui a de multiples talents, on dira «qu'elle a plus d'une corde à son arc».


2

En complément, comme on le dit dans une autre réponse, usuellement la « poignée » : [B.] 3. Sangle, anneau servant à se tenir (en particulier dans certains véhicules). Tenez-vous aux barres et aux poignées! [ Trésor de la langue française informatisé (TLFi) - « poignée » ] Et donc avec la sangle et l'anneau, on rend généralement ce qu'on ...


6

Une poignée, le fait qu'elle soit à portée de main accrochée au plafond, fichée sur un montant ou sur une valise elle demeure une poignée. À Paris, on rencontre ce genre de poignée dans les bus. On aurait tendance à dire « une poignée accrochée au plafond », mais les agents des transports en communs disent lorsqu'elles existent : « Accrochez-vous aux ...


1

It's very common. The exact meaning tends to vary with the context. And there's not really a single English equivalent. "Mais quoi?" "What? Why are you looking at me like that? (As if the other person was implying, without saying it, that there's something wrong with you.) "Ben oui, quoi." "Well... yes!" (Just a slight emphasis of the yes, in this case.) ...


3

Il y a une ambiguïté de lecture, hors du contexte : on ne sait si on constate que tout les fêtards sont en train de manger, ou si le locuteur les interpelle pour se mettre à table : Si ce n'est un moment de satisfaction, c'est une interjection, un tic verbal d'impatience qui cherche à interpeller ses partenaires pour obtenir une réaction, du même niveau ...


0

Mon ‘Le Robert-Micro’ donne « On lui a enlevé les amygdales » comme exemple de l’usage du verbe « enlever » dans son sens de « supprimer ». Le verbe anglais « ablate » se traduit comme « enlever » d’âpres ‘Reverso’ et dans sa rubrique « Context », « ablater » en Français se trouve comme verbe. Personnellement, en anglais je dirais « extract an organ », ...


0

This looks like the kind of thing you are looking for: Claude Gruaz (2008). Dictionnaire synchronique des familles dérivationnelles de mots français, Editions Lambert-Lucas.


0

Older material; nevertheless, these might provide some insight and are presented more or less in the format you alluded to: Dictionnaire des racines et derivés de la langue française, dans lequel on trouve tous les mots distribués par famille d'après la similitude de consonnance et de signification, et chaque famille rangée dans l'ordre abécédaire ...


0

There's the famous Dictionnaire historique de la langue française by Alain Rey. An excellent reference, very useful, and it's quite exactly what you seem to search for. It could be an expensive book (2 volumes in fact), but I guess it could also be found in some french (public or not) libraries.


1

I do not know the special book that fulfils your need. But The majority of French words derive from Vulgar Latin or were constructed from Latin or Greek roots. In many cases a single etymological root appears in French in a "popular" or native form, inherited from Vulgar Latin, and a learned form, borrowed later from Classical Latin. (Wikipedia) ...


1

Un complément au sujet de la « traçabilité » (emprunt à l'anglais, 1996, ISO : 2000; par ex. avec ref. à diff. standards). On parle de la capacité de pister, de la possibilité d'identifier l'origine d'un produit, d'une donnée, etc. à n'importe quelle étape du traitement ou de l' « [a]ptitude à retrouver l'historique, la mise en œuvre ou l'emplacement de ce ...


0

La formule la plus courante est la suivante : pratiquer l'ablation de...


1

Vous pouvez éventuellement couper quelque chose sans qu'il reste un autre morceau (séparé) : se couper le doigt, par exemple. Dans le cas de découper, il doit au moins rester un autre morceau (comme pour : découper la viande).


1

Couper : diviser (ou enlever quelque chose qui tient à un ensemble) (ou encore prendre, former [un morceau]) avec un instrument tranchant. Diviser un morceau, en coupant ou détachant au bon endroit [une pièce de viande qu'on sert à table par exemple], (ou couper régulièrement en suivant un contour, un tracé) (ou encore détacher avec des ciseaux un ...


6

Je pense que tracer est bien le verbe que vous cherchez : Suivre, par des technologies diverses, les déplacements de quelqu'un ou de quelque chose : Tracer des noctambules, un téléphone portable. [ Dictionnaires français Larousse, extrait de « tracer » ] Dans le monde professionnel, on trace les échanges avec le client par exemple, afin de ...



Top 50 recent answers are included