Tag Info

Hot answers tagged

10

La prononciation n'est pas la même pour le premier de-. Le e de Des amis sonne comme dans mes, tes ou ces ; dans certaines régions la voyelle est /e/ (comme dans pré), dans d'autres c'est /ɛ/ (comme dans mère). Celui de Deux amis par contre est plus comme celui de peu ou creux /ø/. C'est une sonorité plus arrondie. La différence est suffisante pour qu'il ...


9

Son [ɑ̃]1 : J'en voudrai dans un an. pansement tente tante an et en dans ces mots en principe se prononcent pareil. Je ne sais pas s'il existe des variantes régionales. Son [ɛ̃] : pain, pin, demain hein, teint, tient, tien ain, in, ein, et en après [j] en principe se prononcent [ɛ̃] mais les variantes régionales existent. Dans le ...


9

Il y a malheureusement quelques exceptions. Pour les mots comme immédiat ou immatériel, le second m ne "compte pas" pour la règle. De même pour innovation et innocent par exemple. Un h après in- ne compte pas non-plus (et est généralement (toujours?) suivi d'une voyelle). Mais pour immangeable, immettable et immanquable, on prononce généralement avec le ...


8

En phonétique, le trait significatif de distinction entre é [e] et è [ɛ] est appelé aperture. On appelle généralement l'aperture de [e] semi-fermée et celle de [ɛ] semi-ouverte. Pour plus de détails voir wikipedia:en et wikipédia:fr. Ces termes restent toutefois assez particuliers à la linguistique ne sont pas passés dans le langage courant. Quant au ...


7

I know that when a word ends with a vowel and the next word starts with a vowel, then we would replace the first character by a ' character. No, this is wrong. The only vowel that is elided in this manner is e, except that the feminine article la is elided like the corresponding masculine form le. An E with no accent at the end of a word either has an ...


7

D'après Wikipédia à E caduc: Les régions où la langue d'oc est parlée prononcent plus fortement l'e caduc que celles du Nord à cause de la conservation de l'accent tonique dans ces régions. Ainsi, le Nord de la France prononce le mot poêle /pwal/, sans le distinguer phonétiquement du mot poil. Au contraire, les Occitans prononcent /ˈpwa.lə/. Il s'agit ...


7

Je ne connais aucune « prononciation régionale » où le u est prononcé « ou » de manière systématique. Il peut en revanche y avoir des dialectes (ou « langues régionales » ...) où un u écrit se prononcerait « ou » ; c'est probablement le cas du corse et de l'alsacien, vu qu'ils dérivent respectivement de l'italien et de l'allemand. Après, il faudrait voir ...


6

Le son de la première voyelle est clairement distincte. Le guide suivant pourrait vous aider à pratiquer. La première est (d'après les symboles API) [e] et la deuxième une [ø]. Comme vous, je suis en train d'apprendre la langue et j'ai trouvé que ça vallait la peine d'apprendre les symboles API.


5

Je pense que c'est à la fois une dilution entre les accents et une facilité. Il est très fréquent que les sons /e/ et /ɛ/ soit utilisés de façons inversée en fonction de la région d'origine. Par exemple, le lait (/lɛ/) se prononce parfois /le/. La prononciation /lɛ/ est plus classique et plus éxigente, on peut donc penser que la dérive vers /le/ est un ...


5

Les termes techniques de phonétique pour ces deux sortes de voyelles sont respectivement semi-ouverte (ɛ: cèpe en français, net en anglais) et semi-fermée (e: thé en français, inutilisé en anglais). La même distinction existe respectivement entre: jeune et peu eau et sort Voir sur Wikipedia pour les autres voyelles.


5

Compte tenu du contexte (radio régionale de Toulouse), je propose trois hypothèses: L'interlocuteur est d'origine espagnole. Les Pyrénées ont toujours été perméables, surtout depuis la guerre civile espagnole. L'interlocuteur est un locuteur natif occitan (c'est-à-dire très agé). En occitan, sauf le gascon, le u se prononce ou; et à Toulouse le dialecte ...


4

Here's another (perhaps more explanatory) way of looking at it: imagine a set of ordered rules which convert letters to sounds step by step. I won't try to set them all out but first apply a rule that reduces a written geminate consonant (the same consonant repeated as in immédiat) to a single phonological consonant. Then transform letters to sounds on a ...


4

A consonant sound means a sound in the left column in the table linked below. For the purpose of the "no three consonants" rule, you should not count a semivowel as a consonant. http://en.wikipedia.org/wiki/Help:IPA_for_French Note that this is in terms of IPA and not the written language, where, as in English although not quite as bad, there are a number ...


4

Pour un locuteur donné, la séquence ros est toujours prononcée de la même façon, soit [ʁoz], soit [ʁɔz]. Sachant cela, il n'y a aucune raison de chercher la phonétique d'une telle syllabe dans un dictionnaire car elle ne contient pas d'information. La seule chose à retenir, c'est que dans les régions ou il y a un véritable choix entre /o/ et /ɔ/, c'est /o/ ...


3

In French as spoken in the north of France and in particularly in Quebec, the letter e at the end of a word does not always call for a vowel sound. If you listen to one of those speakers you will not be able to tell the difference between quel [kɛl] or quelle [kɛl] neither between seul [sœl] and seule [sœl], among many other gender dependant examples. It can ...


3

Having two vowel sounds in a row does not hinder the pronunciation of French but the fact that when you say quelle école /kɛl ekɔl/ you only hear one vowel sound is explained by the fact that the letter "e" at the end of "quelle" is not sounded. Usually the final "e" of a word is not sounded in French unless it is the only vowel in the word. (As in ...


3

Cet is pronounced /sɛt/. You can find a description and audio samples for ɛ on Wikipedia. It's the same sound as in mère, bête, faire or cette. Whereas ce is pronounced with a milder (close to central) vowel as in je, ne, petit or revoir.


3

The essential thing with nasal vowels is that the access from mouth cavity to nasal cavity is open. This gives the effect of nasality. The question how much air goes through the nasal passage and the mouth is irrelevant for a speaker and he does not influence this actively. When the passage from mouth cavity to nasal cavity is open the flow of air stream ...


2

Si ma mémoire est bonne, en français standard [e] et [ɛ] sont des variantes libres du phonème /e/, sauf à la finale, et encore les seules paires minimales sont marée~marais et dé~dais qui ne sont pas d'un usage très courant. Donc en théorie on peut presque toujours remplacer l'un par l'autre et je le vérifie assez bien en pratique. À peu près tous le monde ...


2

La règle pour /o/~/ɔ/ n'est pas parfaite: on dit bien hôtel avec /o/ mais hôpital avec /ɔ/ (c'est un mot qui aurait gagné à être corrigé avec la réforme de 1990), et l'accent québécois de l'ouest dit généralement poteau avec deux /o/. Je crois que normalement on ne modifie pas la prononciation de [o~ɔ],(1) mais on le fait généralement dans le cas de [e~ɛ] ...


2

I am French : "Tu es" is the exact written and spoken version. "T'es" is correct too, but more "spoken langage" if you understand what i mean. I say "t'es", i write "tu es", but when i send a sms, i write "t'es".


2

pour les Méridionaux, dont je fais partie, natif de Nice, une phrase telle que : "je mange du pain sous un pin" exige 3 sons très sensiblement différents et même 4 si je comptabilise la prononciation de l'article "un". Je ne suis pas en mesure sur mon clavier d'user de symboles phonétiques, mais ( je suis musicien) j'userai de métaphores sonores : le "in" du ...


2

Toutes les langues vivantes (j'exclus donc les langues mortes et les langues fabriquées) subissent des évolutions, dans le lexique, la grammaire et la prononciation. Une des lois qui régit l'évolution de la prononciation est celle dite du « relâchement articulatoire ». Ce phénomène est présent dans toutes les langues, et aboutit à la disparation de ...


1

Pour répondre directement à la question, Freine rime avec scène en français québécois. Je ne crois pas que l'orthographe "ai" serve jamais à transcrire [ɛ:], du moins, aucun mot ne me viens à l'esprit vite comme ça (quoique ce soit parfois le cas de "aî", comme dans maître et faîte).


1

I use a short [-ɛn] in all of freine, saine and scène (Southern French).


1

For me (Belgian), it is a long one.


1

The conjunction et [e] is definitely an [e], you're correct. Words in the “[ə] open vs. closed” section seem quite correct except “apparte•ment” that belongs in a category of its own, category which includes mostly adverbs like “justement”, for instance. It's the @ SAMPA symbol, and frankly you could merge them into the mute section. Also : [e] end of ...


1

La phonation se fait au début à 0% par le nez, puis au fur et à mesure que la langue se place pour prononcer la consonne, l'air est de plus en plus expiré par le nez. En fin de nasalisation, c'est 100% par le nez. Au théâtre, on peut prolonger cette nasalisation pour placer la voix dans le masque (amener la vibration au niveau des lèvres, que l'on ouvre ...


1

There's no way siècle can be pronounced [sjɛkla], it definitely is not an [a] sound at the end of siècle but a schwa ([ə]). The recording you link to is not very good, machine produced with too much stress on the second syllable, hence your confusion maybe. Listen to the word on shtooka* and I hope you can hear the difference, the difference is striking ...


1

I had a lot of trouble to explain how to pronounce this to my Chinese friend. I went with the following explanation: First you have 3 nasalized vowels sound: an, on and in each one derived from the vowels a, o and è respectively. (en actually pronounce very similarly to an, I would not do the distinction as beginner) To pronounce the n sound you let air go ...



Only top voted, non community-wiki answers of a minimum length are eligible