423 reputation
28
bio website
location Pantruche
age 33
visits member for 3 years, 2 months
seen Sep 26 '11 at 10:55

Sep
7
answered What is the feminine for “amour”?
Sep
7
comment What is the feminine for “amour”?
@Joubarc : Mon père appelait bien ma mère « mon boudin... »
Sep
7
comment Alternatives à la finale « -é » tonique dans « Chanté-je juste ? »
Effectivement, le <é> se prononce [ɛ] dans cette construction. On peut d'ailleurs écrire « me trompè-je ? » depuis la réforme de 1990.
Sep
7
comment Quelle figure de style consiste-t-elle à faire référence à un antécédent inattendu?
J'aime beaucoup ta question et la réponse que tu lui as apportée. En revanche, je trouve le titre assez trompeur : l'antécédant n'est pas « invalide, » il est simplement utilisé dans un autre sens...
Sep
7
comment Quelle figure de style consiste-t-elle à faire référence à un antécédent inattendu?
Évidemment, tu as raison. En revanche, je trouve surprenant que les stylisticiens n'aient pas façonné un mot spécial pour ton « antanaclase elliptique. » Cela change tout de même assez violemment la saveur de la figure.
Sep
6
comment Comment dit-on poliment le contraire de « tu peux me tutoyer » ?
@Un francophone : La version de Cyrano de Bergerac est assez bien trouvée (et en alexandrins, évidemment) : « Si tu ?... Tu ?... Qu’est-ce donc qu’ensemble nous gardâmes ? » (bizarrement, j'avais gardé en mémoire « Tu ? tu ? qu'est-ce donc qu'ensemble nous élevâmes ? » mais c'est pas ça)
Sep
6
comment Doit-on écrire « Je suis français » ou « Je suis Français »?
Axioplase : je ne trouve pas les expressions assez idiomatiques pour vraiment te répondre, mais il est certain que ce genre de liaison dépendant du sens existe. Dans sa Grammaire critique du français, Wilmet fait remarquer qu'en prononçant « un marchand de draps anglais, » on fera ou pas la liaison suivant que ce sont les draps ou le marchand qui (est|sont) anglais...
Sep
6
comment Peut-on dire « je suis Français », « je suis peintre », etc.?
Ton exemple n'est pas très convaincant : « je suis diplomate » voudrait de toute façon dire autre chose...
Sep
5
comment Pourquoi répond-on « de rien » à « merci » ?
Le sens me paraît au contraire assez clair : par élégance et modestie, on minimise le service rendu au point de rendre inutile d'y faire mention. Un certain nombre d'expressions équivalentes sont bâties sur le même modèle : « il n'y a pas de quoi, » et les traductions verbatim de l'espagnol et de l'italien. Je pense d'ailleurs que « je vous en prie » est du même genre (n'en parlons plus, je vous en prie...)
Sep
5
comment Pourquoi y a-t-il autant de voyelles en français ?
D'ailleurs, pour la question bonus, nous sommes classés comme “average” : wals.info/feature/… Pourvu que les agences de notation ne nous dégradent pas !
Sep
5
comment Quelle est la prononciation standard du « h » aspiré ?
Damnéd! Certaines autorités (et quelles autorités !) sont de ton côté.
Sep
5
comment Quelle est la prononciation standard du « h » aspiré ?
Effectivement : ce qui explique mon exemple, d'ailleurs : comme j'ai essayé de le rendre dans ma transcription, si on insiste sur l'absence de liaison, on va naturellement accentuer la première syllabe du mot. Écoute, je vais essayer de trouver ce soir une source qui fait plus autorité, mais je suis catégorique : je prononce <les halles> [leal].
Sep
5
awarded  Commentator
Sep
5
comment Quelle est la prononciation standard du « h » aspiré ?
@Evpok: je suis d'accord que j'ai été négligent dans mon commentaire : le mieux serait de consulter ce que dit un bouquin de phonétique parlant du français, comme le IPA Handbook. En revanche, je ne trouve pas le coup de glotte très fréquent en français. En fait, à part dans quelques onomatopées, ou vraiment pour faire remarquer à quelqu'un qu'il vient de faire une liaison fautive (« on dit [le.'ʔa.ʁi.ko] ! »), je ne vois pas vraiment de cas où on l'utilise réellement.
Sep
5
comment Que veut dire le mot « chui »?
« La contraction du son "J" avec le son "S" donnant pratiquement le mème son que "ch". » Plus précisément, je pense que la présence du son [s] dévoise le j, puis que, toujours par simplification, le s tombe. En résumé, je suis [ʒə.sɥi] -> j'suis [ʒsɥi] -> ch'suis [ʃsɥi] -> chui [ʃɥi].
Sep
5
comment Pourquoi y a-t-il autant de voyelles en français ?
C'est sans importance pour la question, mais dire que l'allemand a huit voyelles est un peu trompeur : il a déjà au moins autant de voyelles longues, avec des paires minimales sur le modèle de fühlen ≠ füllen et quelques diphtongues... En outre, l'inventaire traditionnel contient [ɐ] que tu ne cites pas. Certains dialectes allemands sont d'ailleurs souvent cités comme étant les langues avec le plus de voyelles... Et pour ne pas être que pénible, voici une carte pas complètement hors-sujet : wals.info/feature/…
Sep
5
comment « Fais-le pas » — une construction unique à la Romandie ?
Un tour du même genre, assez fréquent bien qu'il écorche mes oreilles est « Vas-y pas. » C'est compréhensible sans l'ombre d'un doute, mais ce sera considéré comme un solécisme par beaucoup. À éviter, à moins de savoir ce que l'on fait... « Vas-y pas Gaston / Même si elle te supplie / De l'emmener à la ville / Elle sera ta Manon / Tu seras son Des Grieux / Vous serez deux imbéciles... »
Sep
5
comment Quelle est la prononciation standard du « h » aspiré ?
On pourrait ajouter par plaisanterie que l'enregistrement d'à peu près n'importe quel francophone parlant anglais ou allemand est une preuve de l'absence du [h] en français :-)
Sep
5
comment Quelle est la prononciation standard du « h » aspiré ?
Il y a un chapitre sur le français dans le Handbook of the International Phonetic Association, par exemple. Mais n'importe quelle grammaire contenant un inventaire des phonèmes du français, fr.wikipedia.org/wiki/Prononciation_du_français par exemple, montrera l'absence du coup de glotte et de la fricative glottale sourde.
Sep
5
answered Quelle est la prononciation standard du « h » aspiré ?