Reputation
31,461
Next tag badge:
138/100 score
19/20 answers
Badges
6 62 151
Newest
 Nice Answer
Impact
~945k people reached

Dec
28
comment « Pile » ou « batterie »
Pas tout à fait : il existe des piles rechargeables, qui sont stricto sensu des batteries mais que personne n'appelle comme ça. En fin de compte la différence entre pile et batterie dans l'usage en France tient plus au format qu'à la technologie.
Dec
27
comment How do the French say “bacon”?
Which meaning of the word are you looking to translate? Bacon can mean different cuts of pork meat in English (and that's not counting the figurative meanings).
Dec
24
revised Quand on tient à quelqu’un, on le retient
added context
Dec
24
comment Quand on tient à quelqu’un, on le retient
No, that doesn't work. “Retenir” is awkward when applied to a person. “You remember him” is not at all a natural interpretation of this sentence.
Dec
24
comment Most idiomatic way to say “Could you repeat that?”
@GAMPUB This question is of primary interest to non-fluent speakers. Non-fluent speakers should always err on the side of formality. Furthermore, when you want to get people to talk to you in a more comprehensible way, it's best to orient the conversation level towards textbook grammar rather than colloquialisms. So I recommend against “Vous pouvez répéter ?” here.
Dec
24
comment Most idiomatic way to say “Could you repeat that?”
@Put12co22mer2 Dans les milieux que je fréquente, « plaît-il » n'est pas du tout naturel. Du coup, quand il est utilisé, c'est toujours au second degré, pour dire « je dis que je n'ai pas compris, mais en fait j'ai compris, mais il y a quelque chose qui ne va pas ». Dire « plaît-il » pour signifier vraiment « je n'ai pas compris » ne serait pas compris.
Dec
24
comment Most idiomatic way to say “Could you repeat that?”
@jlliagre Oui, c'est dans le dictionnaire, mais au moins en français moderne, si quelqu'un dit « plaît-il » (ce qui est rare, il est vrai), ce sera compris comme « je ne suis pas d'accord ».
Dec
24
comment Quand on tient à quelqu’un, on le retient
@Stéphane Gimenez S'agissant d'un twit, on peut difficilement donner plus de contexte. Vu que la phrase n'est pas triviale à comprendre avec un dictionnaire, et est suffisamment courte pour qu'on ne puisse pas la découper plus, je pense que la question est valable pour ce site.
Dec
24
comment Quelle est la différence entre “ce que” et “celui/celle que”?
@BrightFuture Non, celle est le féminin de celui. Et ceux/celles sont les pluriels.
Dec
24
revised Quelle est la différence entre “ce que” et “celui/celle que”?
added 7 characters in body
Dec
24
answered Most idiomatic way to say “Could you repeat that?”
Dec
24
answered Alternatives ou meilleure traduction pour le mot blog
Dec
24
comment Most idiomatic way to say “Could you repeat that?”
@Put12co22mer2 I would not use “plaît-il” to mean “I didn't understand”. Saying “plaît-il” pretty much implies that you did hear and understand, but you take objection to what has been said and you pretend-but-you-know-they-know-you-know… that it hasn't been said.
Dec
20
reviewed Leave Closed Translation of all that is gold does not glitter
Dec
20
revised Est-ce que les enfants se sont lavé(es) les mains ?
edited tags
Dec
19
reviewed Approve Accord avec le verbe avoir : ça m'a beaucoup touchée ?
Dec
18
comment Différentes prépositions pour les noms des départements
Plus généralement, voir « À », « en », « à la », « au(x) » : quel déterminant utiliser pour un pays, une province, ou une ville ?
Dec
18
comment « À », « en », « à la », « au(x) » : quel déterminant utiliser pour un pays, une province, ou une ville ?
Voir aussi Différentes prépositions pour les noms des départements
Dec
18
comment « À », « en », « à la », « au(x) » : quel déterminant utiliser pour un pays, une province, ou une ville ?
On trouve quand même « en Aix » par exemple, mais c'est très rare. En tout cas présenter à comme non-standard pour Arles et Avignon est faux.
Dec
18
comment « À », « en », « à la », « au(x) » : quel déterminant utiliser pour un pays, une province, ou une ville ?
Ils sont redevenus à la mode au XXe siècle, probablement par hypercorrection.