2,738 reputation
720
bio website unknowngenius.com/blog
location Kyoto
age 93
visits member for 2 years, 8 months
seen Feb 26 at 8:38

Bilingual with a long-standing French (and occasionally English) spelling problem (damn consonant gemination rules), made only worse by my current daily use of a third, wholly unrelated, language (far, far away on the language family tree).

Do not be fooled by frequent pedant digressions: I have no professional or academic background in linguistics, only a lifelong passion for languages (and intertwined historical facts).


Aug
19
comment Comment prononcer les terminaisons archaiques « -oit » ?
Juste par curiosité: à quelles chansons fais-tu référence?? "Dieu, qui l'a fait" + "pourroit" ne me donne aucun résultat probant sur Google...
Aug
19
comment Comment traduire « freak » ?
Et en passant... peut-être que nos amis québécois peuvent confirmer: il me semble que l'utilisation du mot "freak" tel quel est assez courant en parler moderne dans la Belle Province (peut-être avec une nuance différente, néanmoins).
Aug
19
comment Quelle est la différence entre les pronoms « en » et « y » ?
@Joubarc: à vrai dire, plus qu'à des exceptions, je pensais à des cas qui ne suivent pas le format "à/de ⇒ y/en", tels que: "J'hésite à dire la vérité ⇒ J'hésite à la dire", "As-tu un vélo? ⇒ En as tu un?", "Je vais chez le médecin ⇒ J'y vais"... avec des règles imbriquées du genre: "Ce cahier appartient à paul. ⇒ lui appartient", mais "Je pense à Paul. ⇒ J'y pense". Bref, les joies habituelles de la grammaire française :-)
Aug
19
comment Comment prononcer les terminaisons archaiques « -oit » ?
Bien que courante, la prononciation de formes tels que "pourroit" comme [purwa] est anachronique: ces formes ayant disparues avant que leur prononciation n'évolue, il n'y a aucune raison d'utiliser une lecture contemporaine (si ce n'est un instinct de vouloir "faire ancien"). Un équivalent très courant en anglais, serait la prononciation erronée du 'þ' (dans des expressions comme "ye olde...") comme un 'y' alors qu'il s'agit d'un son très similaire à 'th'...
Aug
19
comment Comment prononcer les terminaisons archaiques « -oit » ?
@Alain: intéressant... Je sais que certains coins un peu rustiques de Québec/Acadie (où le parler est à cheval entre français et joual) ont une forte tendance à prononcer des mots tels que "toi"/"moi" comme "toué"/"moué"... Je n'avais jamais entendu d'accent similaire en Europe francophone.
Aug
19
comment Is it more common/acceptable to use “francophonisms” for modern words or just the original English term?
@Benjol: that's for an entire other debate, but yes: I agree that, all geopolitics aside, French practically ensured its limited expansion by setting strict bounds to its flexibility, at a time when English gleefully kept evolving and mutating (often toward more streamlined practices) to accommodate contemporary realities...
Aug
19
comment Is it more common/acceptable to use “francophonisms” for modern words or just the original English term?
@Louhike: je pense que, de ce point de vue, il y a eu un changement majeur de la politique des grands dictionnaires français (peut-être justement grâce à l'apparition de nouveaux outils comme l'Internet): le prescriptivisme d'il y a 30 ans (où le Robert se contentait de recopier, en étoffant, les communiqués de l'Académie) a fait place à une approche plus similaire à celle des dictionnaires anglo-saxons...
Aug
19
comment Quel est le sens du mot « délatté »?
@Benjol: thanks... had my two translations tangled up. Fixed now.
Aug
19
comment What are some tricks for avoiding the tu/vous dilemma?
Probably the safest approach, but I would qualify it by a note on the importance of age difference: without going full-blown into the whole vous vs. tu debate, if you are within a couple years of each other, and both under 30-40, "tu" is probably a safe default...
Aug
19
comment Who, exactly, were the “sans culottes”?
Erm... it would still be a reference to wealth, however indirectly, the same way that "blue [resp. white] collar" indicates both the type of job and, through it, social class of the individuals concerned...
Aug
18
comment Pourquoi trente-six ?
Je pense qu'il y a quand même une piste: en cela que le système duodécimal était encore très fréquent vers l'époque médiévale (où certaines de ces expressions ont du naître) et "3 fois 12" serait alors un exemple de "plus grand nombre" pouvant venir à l'esprit de n'importe qui (à une époque ou le calcul n'était pas une science très répandue)... à comparer avec "cent", "mille", "millions" etc. de notre époque.
Aug
18
comment Is there a “non-religious” definition of “catholique”?
@Joubarc: regarding "orthodox[e]": "strict" is the very definition of the word... and the reason it was used for the eponymous branch of christianity... (to be fair, "catholic"/"catholique" also does literally mean "universal", but I doubt it is the reason why the word is used to mean "in the norm")
Aug
18
comment Quel est le sens du mot « délatté »?
@F'x: ça serait une métonymie... sauf que délatter n'a jamais été défini comme concernant les lits (un mauvais usage du chanteur n'est certainement pas à exclure).
Aug
18
comment Quel est le sens du mot « délatté »?
Presque, mais non (faux-ami). Voir ma réponse ci-dessous :-)
Aug
18
comment Alternatives à la finale « -é » tonique dans « Chanté-je juste ? »
Comme tout le monde l'a déjà fait remarquer: cette tournure est indubitablement pédante (et son esthétisme fait débat). Il est important de noter que malgré l'usage de la lettre 'é', la forme se lit 'è'. Par ex. "disé-je" se lit en fait comme "disè-je" (joies du français). Cette différence me parait assez importante du point de vue de l'euphonie.
Aug
18
comment Is it more common/acceptable to use “francophonisms” for modern words or just the original English term?
@Jez: I realised that when writing, but "Canada's Québec" had a rather unnatural ring to it, and would have been no less likely to start a controversy :-P
Aug
18
comment Quelle est la différence entre les pronoms « en » et « y » ?
De mémoire, les règles pour y/en sont beaucoup plus complexes (et bourrées d'exceptions). Le problème majeur d'un tel moyen "mnémotechnique" est qu'il est essentiellement fondé sur une connaissance intuitive de la langue, ce qui ne risque pas d'aider un étudiant étranger...
Aug
18
comment Is it more common/acceptable to use “francophonisms” for modern words or just the original English term?
Votre définition de "plus qu'adéquat" me laisse un peu songeur: "traversier" est un mot pratiquement inconnu hors du Québec. Le fait que "ferry" ait une origine anglophone (comme des milliers de mots plus anciens que personne ne songerait à bouter hors de France du fait de leur origine) n'en fait pas moins le terme standard en usage, et il a par conséquent tout à fait sa place dans un dictionnaire. Le fond de ce débat ne mènera pas à grand chose, il s'agit essentiellement de querelles d'Églises, dépendant des inclinations prescriptivistes/descriptivistes de chacun...
Aug
18
comment Pourquoi place-t-on une espace avant les ponctuations fortes ? — Why is there a space before certain punctuation marks?
Note that, strictly speaking, the space before "double" punctuation marks is different from the one after simple punctuation marks: it is a thin space ('espace fine'), which is often replace by a non-breaking space ('espace insécable'), although I believe typography specialists would argue the two are different...
Aug
18
comment « On » remplace « nous » : quel nom pour ce processus ?
This phenomenon exists in most European languages, including German ('Man') and English ('one', which rarely replaces 'we', but can have the same generality-inducing nuance as 'on' in French). @Sylvain mentions "énallage" below, which I must admit I had never heard of, but the definition seems a bit more general that what you are describing (it means: any grammatical substitution).