2 added 2 characters in body
source | link

Tu as absolument raison. Ta transcription ainsi que le calcul estsont absolument correctcorrects.

Ce nombre est effectivement et, même pour l'époque, présenté de façon bizarre. Au point que nombreux sont ceux qui se sont précipités pour y lire une signification cachée. Il faut savoir que Rabelais a toujours soigneusement évité de dater les événements qu'il relate. Mais à la vérité, ils le sont, mais de façon cachée et symbolique, le tout présenté de façon volontairement embrouillée.

Johanneau in Mémoires de la société des sciences, arts et belles lettres suggère de retrancher 500 à cette somme pour obtenir 24 qui correspond à l'âge qu'avait François I en 1518 date retenue pour l'écriture de l'oeuvre.

Tu as absolument raison. Ta transcription ainsi que le calcul est absolument correct.

Ce nombre est effectivement et, même pour l'époque, présenté de façon bizarre. Au point que nombreux sont ceux qui se sont précipités pour y lire une signification cachée. Il faut savoir que Rabelais a toujours soigneusement évité de dater les événements qu'il relate. Mais à la vérité, ils le sont, mais de façon cachée et symbolique, le tout présenté de façon volontairement embrouillée.

Johanneau in Mémoires de la société des sciences, arts et belles lettres suggère de retrancher 500 à cette somme pour obtenir 24 qui correspond à l'âge qu'avait François I en 1518 date retenue pour l'écriture de l'oeuvre.

Tu as absolument raison. Ta transcription ainsi que le calcul sont absolument corrects.

Ce nombre est effectivement et, même pour l'époque, présenté de façon bizarre. Au point que nombreux sont ceux qui se sont précipités pour y lire une signification cachée. Il faut savoir que Rabelais a toujours soigneusement évité de dater les événements qu'il relate. Mais à la vérité, ils le sont, mais de façon cachée et symbolique, le tout présenté de façon volontairement embrouillée.

Johanneau in Mémoires de la société des sciences, arts et belles lettres suggère de retrancher 500 à cette somme pour obtenir 24 qui correspond à l'âge qu'avait François I en 1518 date retenue pour l'écriture de l'oeuvre.

1
source | link

Tu as absolument raison. Ta transcription ainsi que le calcul est absolument correct.

Ce nombre est effectivement et, même pour l'époque, présenté de façon bizarre. Au point que nombreux sont ceux qui se sont précipités pour y lire une signification cachée. Il faut savoir que Rabelais a toujours soigneusement évité de dater les événements qu'il relate. Mais à la vérité, ils le sont, mais de façon cachée et symbolique, le tout présenté de façon volontairement embrouillée.

Johanneau in Mémoires de la société des sciences, arts et belles lettres suggère de retrancher 500 à cette somme pour obtenir 24 qui correspond à l'âge qu'avait François I en 1518 date retenue pour l'écriture de l'oeuvre.