0

En néerlandais il y a une tournure qui se traduit mot à mot comme suit: « Il faut que je vous déçoive » (Ou peut-être plutôt « déçois ».) Je dessine un cadre auquel la tournure s’applique :

Quelqu’un vient à une boutique pour y acheter telle ou telle chose, mais malheureusement cette denrée n’appartient plus à la gamme. Le commerçant dit « Il faut que je vous déçoive, on n’en a plus. » Autrement dit, les circonstances « contraignent » quelqu’un de décevoir une autre personne : Il n’y a pas de moyen pour la contenter, et dit ainsi poliment qu’il ne peut pas l’aider.

Je voudrais savoir ce qu’un français pense s’il entend « qu’il faut qu’on le déçoive. » J’ai peur qu’il pense que son interlocuteur ait pour dessein de l'énerver, qu’il veut dire « Je vous prive de ce que vous souhaitez afin de vous embêter. » Cela m’empêche bien sur de m’exprimer comme ça en français.

Qu’en pensez-vous ? Est-ce qu’on doit éviter une telle phrase, ou serait-elle facilement saisie ? Au deuxième cas, pourriez-vous me donner une meilleure tournure que « Je suis désolé, je ne peux pas vous aider » ?

4

Une autre formulation serait « J'ai (bien) peur de vous décevoir, mais… »

  • 2
    Y-a-t-il une raison pour le « -1 » ? Si je ne l’avais pas vu, cette réponse me satisferait peut-être. Y-a-til quelqu’un qui trouve que ceci est une tournure mal choisie ? – Koenraad van Duin Aug 4 '14 at 11:02
  • 1
    Pas du tout, je ne comprends pas non plus le -1. Je parle français de naissance et c'est la tournure que j'aurais utilisée. Elle est un peu plus au registre familier que ce qui est proposé par M42, mais tout à fait acceptable. – user3722883 Aug 4 '14 at 13:09
  • @KoenraadvanDuin Non seulement acceptable mais assez courante, avec sa variante : « je crains fort de ... » (craindre et avoir peur sont quasi synonymes). + 1 – Laure SO - Écoute-nous Aug 4 '14 at 14:48
4

Comme tu le supposes, « il faut qu’on le déçoive » introduit une notion de volonté de décevoir, ce qui n'est manifestement pas agréable à entendre et qui est donc à éviter.

Tu pourrais utiliser la formulation : « Je suis au regret de vous décevoir mais je n'ai plus cet article. »

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.