3

Les mots prévenir et avertir peuvent se remplacer parfois, mais n’ont pas entièrement le même sens. Je cherche à décrire comment les mots sont apparentés et qu’est-ce qu’ils n’ont pas en commun.

Je pensais que l’on utilise prévenir quand il y a quelque chose que quelqu’un ne sait pas encore. « Prévenir quelqu’un » est alors le mettre au courant. On prévient quelqu’un quand quelque chose ne se passe pas comme prévu, par exemple un feu qui se répand. Ceux qui sont prévenus sont souvent des personnes puissantes, comme une équipe de sapeurs-pompiers -pour le même exemple-. Ils savent maitriser des incendies, .

Quant à avertir, je crois plutôt qu’on utilise ce mot quand quelqu’un se comporte mal, et il se fait tapé sur les doigts pour corriger cet écart de tenue. Si j’ai bien compris ce mot, il s'agit de quelqu’un qui sait qu’il enfreint les règles. Il reçoit un avertissement de quelqu’un qu’il se doit d'écouter, sinon on lui inflige une peine. Les peines viennent de personnes qui sont plus puissantes par rapport au puni, et qui jouissent du droit de punir.

Quel est votre avis ?

  • @Mina, Je peux voir que vous réécrivez des choses de manière plus approfondie. Merci =D. Il est néanmoins dur de comprendre tout ce que vous avez ajusté. Ce serait gentil si vous pouvez éclairer un changement : Pouvez-vous m’expliquer pourquoi vous avez remplacé « devoir » par « se devoir de » ? – Koenraad van Duin Sep 21 '14 at 7:08
  • Il faut d’ailleurs dire que « ne se passe pas comme prévu » n’est pas vraiment ce que je voulais exprimer. Avec « aller à l’envers », je voulais plutôt dire « aller de bien en mal ». J’avoue que je ne savais pas si ce mot serait convenable ici, à vrai dire je l’ai mis à l’essai cette tournure. Heureusement j’ai découvert qu’elle n’est pas convenable ici. – Koenraad van Duin Sep 21 '14 at 7:21
  • Après avoir consulté la définition du verbe se devoir sur l'office québécois de la langue française et qui dit 'Précédant un verbe à l’infinitif, se devoir décrit une obligation morale, un devoir que l’on a en vertu de ses principes, de ses valeurs, de ses fonctions ou de sa mission.' Je pense que je n'aurais pas dû faire cette modification. Vôtre tournure était la plus juste. – Mina Sep 21 '14 at 8:52
  • Quant à « aller de bien en mal », désolée de n'avoir pas compris ce à quoi vous faisiez allusion. Pour l'instant, je ne vois d'expression qui exprime cela exactement. – Mina Sep 21 '14 at 8:56
  • Je veux ajouter que quelque soit les changements que j'ai apporté a cette question, ce ne sont que des stipulations de ma part. La question reste vôtre et vous avez parfaitement le droit de la réediter si vous pensez(comme pour « aller de bien en mal ») que ça ne reflète pas ce que vous vouliez dire à l'initial, même si votre expression initiale n'est pas des plus idiomatiques – Mina Sep 21 '14 at 9:00
5

Prévenir : dans le sens de venir avant : Précéder, devancer :

Celui-ci l'avait prévenu en se réfugiant de lui-même au monastère de Cluny (Michelet)

Ici c'est le danger que l'homme réfugié au monastère a vu venir, il a donc 'pré-vu' (vu avant qu'il n'apparaisse réellement) le danger et l'ayant 'vu' venir, il a pu l'éviter.

Prévenir les besoins de quelqu'un.

Venir et donc agir avant que le besoin se fasse sentir, et donc devancer (avancer dans le temps, ou aller au-devant dans l'espace) l'action qui va répondre au besoin prévisible.

Moyens de prévenir les maladies.

Détourner, éviter que la maladie arrive, ici l'action est faite avant que le besoin se manifeste : on prévient les épidémies par la vaccination : quand on vaccine, il n'y a pas de maladie.

De même "Prévenir une objection : la réfuter avant qu'elle ait été formulée."


Prévenir dans le sens d'avertir (il peut le remplacer dans les phrases suivantes) : aviser, influencer, mettre au courant, informer, instruire :

Je l'ai prévenu de votre visite.

Je l'ai averti de ....

Des mauvaises langues vous ont prévenu contre lui.

Vous ont influencé, vous ont 'monté contre' lui.

Ne fais rien sans me prévenir.

Avertis-moi avant d'agir.

« Prévenez-moi si vous avez d'autres cas » dit Rieux. (Camus)

Informez-moi si ...

Tu es prévenu : si tu recommences, tu seras puni !

Tu es maintenant instruit (au sens juridique du terme), tu connais les règles, la Loi ; tu es averti.

Les gendarmes sont prévenus, ils vont vous arrêter.

Les gendarmes sont informés ...


Références et exemples tirés du Robert

  • Je lis ici que ces mots chevauchent plus que ce à quoi je m’attendais. Merci pour la réponse lucide. – Koenraad van Duin Sep 21 '14 at 7:36

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.