4

Je sais que l’on dit parfois qu’on dit d’applaudir quelqu’un. J’ai aussi lu qu’on peut dire « il s’applaudit de son savoir-faire » au lieu de dire qu’il s’en vante. Si j’ai tout bien compris, on peut remplacer aussi « consentir à une chose » par « applaudir à quelque chose », même s’il n’y a pas de lien avec une pièce de théâtre ou quelque chose de semblable.

Cette question traite de la tournure « taper des mains ». Peut on la rendre transitive en ajoutant le mot pour ? Est-ce qu’elle peut s’élargir à d’autres emplois, comme applaudir, ou ce ne n’est qu’une façon montrer la joie qu’on a éprouvée lors d’une représentation ?

5

L'expression "Taper des mains" ne peut pas être rendue transitive.

On ne peut pas "taper des mains" + COD (qui / quoi)

  • "il tape des mains la pièce de théâtre" (incorrect)

Utilisez plutôt "applaudir" + COD.

  • "Il applaudit la pièce de théâtre"

Par contre il est tout à fait correct de dire "taper des mains" + préposition (pour / par)

  • "taper des mains pour marquer le rythme"
3

« Taper des mains » n'est pas une expression française lorsqu'elle traduit applaudir, c'est un anglicisme que les mauvais traducteurs ne savent pas transcrire ; l'utiliser dans un français soutenu est mal venu.

Mécaniquement on tape dans ses mains.

Il y a des jeux d'enfants où l'on tape dans ses mains et dans les mains (parfois sur les mains) du ou des partenaires.

On peut aussi taper des mains ou taper dans ses mains pour attirer l'attention d'un groupe ou de quelqu'un.

« Taper des mains », cela arrive aussi dans l'excitation d'une surprise heureuse où l'applaudissement de contentement est très rapide et signifie que l'on est heureux de ce qui arrive ; dans ce cas on ne tape pas dans ses mains pour émettre un claquement bruyant, mais on tape des mains compulsivement pour traduire l'excitation qui surgit, le son n'est pas le même.

On tape dans ses mains (ou des mains) pour apprécier la qualité de l’acoustique d'une salle de spectacle.

Ajout

Parfois le public d'un spectacle tape des mains en rythme pour accompagner la musique.


Suite aux commentaires

Apprécier, dans ce cas-là n'a pas de rapport avec le prix de vente d'un bien.

  • Déterminer approximativement [l'acoustique d'une salle], par les sens.
  • Porter un jugement favorable ; aimer, goûter (avoir du goût pour l'excellence).

S'il faut utiliser la première définition pour apprécier une salle de spectacle (je suis en train d'apprécier), et que l'acoustique n'y est pas bonne, on ne dira pas "j'apprécie", mais "je n'aime pas".

En général on utilise apprécier pour valoriser une sensation, une perception ; on donne un jugement de valeur sur la qualité intrinsèque (pas sur le prix) de ce que l'on apprécie.

En revanche si quelqu’un fait une mauvaise plaisanterie à votre encontre, vous pouvez répondre "Je n'apprécie pas du tout, je ne goûte pas du tout cette blague".

(Références extraites du Robert)

  • Je crains d’avoir mal compris comment vous utilisez le mot apprécier dans une de vos phrases : « On tape dans ses mains (ou des mains) pour apprécier la qualité de l’acoustique d'une salle de spectacle. » Je pense que vous dites : « On tape dans ses mains (ou des mains) pour mettre à l’épreuve l’acoustique d’une salle de spectacle, pour entendre si le bruit y retentit d’une jolie façon. » Mais j’en doute fort. Pourriez-vous m’aider ? – Koenraad van Duin Oct 2 '14 at 11:55
  • @KoenraadvanDuin : « On tape dans ses mains (ou des mains) pour mettre à l’épreuve l’acoustique d’une salle de spectacle, pour entendre si le bruit y retentit d’une jolie façon. » votre interprétation me semble tout à fait correcte. – Jissai Oct 2 '14 at 14:12

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.