7

Que veulent dire le mot rentre-dedans et la tournure « faire du rentre-dedans à quelqu’un » ? J’ai besoin d’un abrégé sur les emplois les plus usités de ce mot car les ressources que j’ai utilisées semblent se contredire.

J’ai lu que rentre-dedans peut être tant un nom commun qu’un adjectif. Selon les dictionnaires que j’ai utilisés, le nom commun désigne un comportement menaçant ou fait de rentrer dans sa demeure. Je ne sais encore rien de l'adjectif.

J’ai lu deux explications dissemblables de la phrase donnée plus haut.

  • draguer quelqu’un avec instance
  • flatter quelqu’un pour réussir à quelque chose

Si vous avez besoin des liens des ressources pour rédiger une réponse, laissez un commentaire, alors je vous en donne un résumé.

7

L'expression « faire du rentre-dedans » est généralement utilisée pour décrire une méthode de séduction, d'approche (ou de « drague ») brusque, directe, explicite. C'est un synonyme d'aguicher quelqu'un.

En voici une bonne définition : http://fr.wiktionary.org/wiki/faire_du_rentre-dedans

Je n'ai pas connaissance d'un autre emploi de cette expression.

  • 2
    Celle ou celui qui fait du rentre-dedans a aussi un coté menaçant, dans le sens où il pense ne laisser aucune échappatoire à la personne qu'il vise et dont il veut obtenir quelque chose. – cl-r Rendez confiance à FL Oct 25 '14 at 11:54
  • 2
    Je suis d'accord. D'ailleurs au sens littéral, "rentrer dedans" signifie bien faire intrusion dans l'espace personnel d'une personne. Instinctivement, c'est ressenti comme une menace. – user5965 Oct 25 '14 at 12:01
  • 3
    J'utilise cette expression, peut-être à tort, pour ses aspects brusque et menaçant, sans la connotation de "séduction". – mouviciel Oct 26 '14 at 11:42
  • Oui à part "séduction" qui me parait aussi étrange... – JinSnow May 1 '15 at 10:01
3

C'est une expression familière signifiant le fait de tenter de séduire ou de draguer avec ostentation, voire avec brusquerie ou agression.

Exemple : Toute la soirée, cette femme lui a fait du rentre-dedans.

On peut également flatter ostensiblement quelqu'un dans le but d'obtenir un certain intérêt personnel et pas juste la séduction.

Exemple : Je n'ai pas arrêté de lui faire du rentre-dedans pour pouvoir obtenir le sujet de l'examen.

2

En complément, directement au dictionnaire :

Rentre-dedans, subst. masc. a) Boxe. ,,Corps-à-corps`` (Esn. 1966). b) Pop. Faire du rentre-dedans. Faire des avances pressantes. Synon. pop. gringue. Il me fait du rentre-dedans. Avec ça, plaisant, bien élevé, et puis il avait de la conversation (J. Galtier-Boissière, La Bonne vie, 1925, p. 24 ds Cellard-Rey 1980). [Elle raconte] qu'il lui a fait du rentr'dedans, mais qu'elle est trop régulière (Dussort, Preuves exist., 1927, dép. par Esnault, 1938, p. 71).

[ Trésor de la langue française informatisé - « rentrer » ]

Comparer généralement avec ce qu'on trouve à « dedans » :

B.− Adv. de lieu. À l'intérieur :
− Loc. fig.
1. Entrer, rentrer dedans. Heurter quelqu'un, quelque chose avec violence. Ils le gênaient, il ne pouvait pas s'approcher du comptoir sans buter dedans (Zola, Assommoir, 1877, p. 625). Une voiture venant de la droite m'est entrée, rentrée dedans (Dub.1967).
♦ Pop. Assaillir, attaquer quelqu'un. On va (...) devenir fous (...) Faut leur rentrer dedans (Malraux, Espoir, 1937, p. 481).

[ Trésor de la langue française informatisé - « dedans » ]

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.