6

Il semble être plus dur qu’à ce que je me suis attendu de faire une phrase qui couvre les idées suivantes à la fois :

  • Je pensais que vous étiez allemand.
  • C’était bête de penser cela.
  • désolé

Comment rédiger une telle phrase ?


Ce que j’ai essayé moi-même

J’ai pensé à

« Quel étourdi je suis de penser que vous êtes allemand ! »

Dont j’ai puisé la partie « quel étourdi je suis » de cette réponse. Je ne sais pas si cette façon dire peut être étendue comme ci-dessus.

Mon deuxième choix serait :

« Je suis vraiment trop bête de penser que vous êtes allemand ! »

Ici je crains également d’unir des mots de façon tordue. Je pense que « Je suis vraiment trop bête » est assez usitée, mais peut-être est-ce plus argotique que je souhaite.

Et si ces choses ne se comprennent pas j’utiliserais

« Mais que je suis bête de penser que vous êtes allemand ! »

  • En général, il faut le subjonctif : « … que vous soyez allemand », parce qu'on sait que c'est faut. Je n'ai pas le temps de rédiger une réponse tout de suite, si quelqu'un veut le faire il/elle est le bienvenu(e). – Gilles 'SO nous est hostile' Oct 28 '14 at 3:34
  • Quel est le contexte ? Même si j'approuve les réponses données, je les trouves un brin trop formelles... – Fractaliste Oct 28 '14 at 8:31
5

« Quel étourdi je suis de penser que vous êtes allemand ! »

Tout à fait correct, peut être dit sur un ton enjoué, avec humour.

« Je suis vraiment trop bête de penser que vous êtes allemand ! »

Tout à fait correct, peut être dit sur un ton de la culpabilité, du regret d'avoir proféré une phrase qui peut être prise pour une insulte.

« Mais que je suis bête de penser que vous êtes allemand ! »

Tout à fait correct, peut être dit sur un ton énervé, lorsque l'on s'en veut, ou alors, en exagérant, en surjouant les mots (accentuation exagérée de bêêête) comme dans certaines comédies de boulevard où l'on 'gueule' les phrases en faisant de grands gestes.

En fait, le choix d'une des trois phrases se fera en fonction du contexte, et il y a mille et une façon d'exprimer cette exclamation :

« Suis-je donc [vraiment] bête de penser que vous êtes allemand ! »

« Suis-je bête ! vous allemand ? Quelle idée ! »

« Avoir pensé que vous étiez allemand, quelle erreur ! »

...

0

I would say this, rather than the above answers, as I find them very formals

Je suis vraiment bête d'avoir pensé que tu étais allemand!

Je suis vraiment bête d'avoir pensé que vous étiez allemand!

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.