7

Quand est-ce qu'on utilise "s'approcher + place" et quand est-ce qu'on utilise "s'approcher de + place"? Mon livre de français dit "s'approcher (de)" mais n'explique pas l'usage.

2

Lorsque la place n'est pas définie, mais qu'il s'agit d'un mouvement pour venir près, il n'y a pas de de :

À la guerre approcher est plus important, plus difficile que combattre - Malraux

N'approchez pas ou je tire !

C'est un homme qu'on ne peut approcher.

L'heure approche.

C'est moins bien, mais cela s'en approche

Sinon, on s'approche de quelque chose, de quelqu'un, d'un lieu

Le navire s'approche de la terre

Approchez-vous de la vérité, de la perfection... de moi, du poêle...

S'approcher [de quelqu'un | de quelque chose | du lieu] est un verbe pronominal réfléchi, il nécessite donc de de définir (par l'article) et de désigner (à l'aide de de) ce vers quoi la personne ou l'objet s'approche, et donc, s'approcher + place sans de ne fonctionne pas.

Exemples extraits du petit Robert

  • Aussi, quand est-ce que on utilise "de" avec "se souvenir"? – Elliot Gorokhovsky Dec 14 '14 at 23:28
  • @RenéG En principe on se souvient de quelque chose exprimée dans la phrase ou dans le contexte. Si vous avez des exemples sans de il vaut mieux ouvrir une autre question. – cl-r SO rendez confiance en FL Dec 15 '14 at 4:22
  • 1
    Mais ici tu compares approcher avec s'approcher (de), alors que la question porte sur celle entre s'approcher de (+ lieu) et s'approcher (intransitif) – RomainValeri Dec 15 '14 at 8:39
  • Approcher est à la fois transitif et intransitif. – cl-r SO rendez confiance en FL Dec 15 '14 at 10:35
  • C'est vrai. Et le verbe chanter aussi. Je me permettais de faire remarquer que la question ne porte pas sur le verbe approcher. – RomainValeri Dec 15 '14 at 15:17
4

Contrairement à ce qu'il me semble lire dans ta question, on ne dit pas "s'approcher + place".

Il y a une distinction, oui, entre :

  • s'approcher de + (lieu)

et

  • s'approcher (sans complément de lieu explicite)

Cette deuxième variante n'est qu'une manière d'alléger l'expression quand le contexte permet de comprendre implicitement le lieu dont le sujet approche.

Exemple :

Je recule au fur et à mesure qu'il s'approche. (ici, on comprend que c'est de moi qu'il s'approche)

mais la forme

Je recule au fur et à mesure qu'il s'approche de moi.

serait bien évidemment correcte aussi.

  • On reste dans l'ambiguïté de la question : "... de moi" n'est pas égal à + place. – cl-r SO rendez confiance en FL Dec 15 '14 at 16:05
  • @cl-r C'est juste, mais en l'occurrence la phrase n'est pas là en exemple de la forme + place, je précisais que la partie implicite de mon exemple pouvait être explicite également. – RomainValeri Dec 15 '14 at 16:26

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.