4

This question already has an answer here:

Dans l'œuvre de théâtre Belles Soeurs il y a une chanson qui s'appelle "J'ai tu l'air de quelqu'un qui a déjà gagné quelque chose?"

Je comprends grosso modo ce que cette phrase signifie, mais je ne comprends pas très bien les règles de grammaire qui s'appliquent.

Est-ce que "J'ai tu" est l'équivalent de "a-t-il" pour la premier personne du singulier par exemple? Ou peut-être la phrase est un québécisme?

marked as duplicate by Laure, Un francophone, Gilles Jan 7 '15 at 10:09

This question has been asked before and already has an answer. If those answers do not fully address your question, please ask a new question.

  • Il me semble que la question sur la particule interrogative « -tu » en français québécois a déjà été posée. – Laure Jan 6 '15 at 17:25
  • @Laure Ce lien répond très bien ma question, merci. – yms Jan 6 '15 at 17:51
  • Je ne l'ai pas retrouvé mais je suis sûre qu'on a déjà déjà parlé de ça sur French Stackexchange. Il y a plusieurs Québécois qui rôdent par ici, peut-être retrouveront-ils. – Laure Jan 6 '15 at 17:56
  • J'ai trouvé ceci: french.stackexchange.com/questions/11002/… mais ce n'est ne pas spécifiquement au sujet de la particule « -tu » – yms Jan 6 '15 at 17:59
  • 1
    This. – user3177 Jan 6 '15 at 18:23
4

J'ai tu tel qu'énoncé est familier - et utilisé (Québec)

Le sens voulu 'correct' pourrait être exprimé de la manière suivante :

  • Ai-je l'air de quelqu'un qui a déjà gagné quelque chose ?
  • Est-ce que j'ai l'air de [...]

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.