5

L'album de Richard Desjardins, Tu m'aimes-tu (1990) contient la chanson L'homme-canon dont voici les deux premiers couplets:

Vendu l'prélart
Cassé mon baïl
Rendu dehors
Chien pas d'médaille
Un p'tit effort
Envoye Ti-Caille

Ma poignée d'change
Brille dans la nuit
Comme un p'tit ange
Au pied du lit
Un signe de chance
Peut-être que oui

[ retranscription d'origine incertaine d'un extrait de L'homme-canon, de Richard Desjardins ]

La caille désigne normalement un [p]etit oiseau migrateur au plumage brun tacheté.

Qu'est-ce que signifie le « ti-caille » ici ? Quelle est l'origine de cette expression ?

  • Not sure enough about any of this to put it as an answer, but I’d have guessed “Envoyé au (petit) froid” from “ca caille” or even “Envoyé au Lac Ti-Caille" (where I imagine it’s cold !), BUT THEN I found the following:(to be continued)...: – Papa Poule Feb 17 '15 at 0:41
  • Hopefully that can give you or someone else out there an idea from which to "continue" the search (or plutot from which to start it in earnest). (BTW there's an accent in envoyé, I think, if that makes a difference) – Papa Poule Feb 17 '15 at 0:48
  • @PapaPoule: Caille is also an affectionate nickname, usually given to a young girl, but could be understood used for any young person. And ti is common in several French créoles for petit. – Laure SO - Écoute-nous Feb 17 '15 at 6:39
  • @PapaPoule Thanks! Indeed it's hard to find a formal definition from a more established source... there is also context clearly. For the accent, no, it's really the imperative with the singular form, I listened to the song, there is no doubt in my mind. The accent is all over the web, this just goes to show how lyrics site blatantly rip off from one another lol. Thanks! – user3177 Feb 17 '15 at 8:23
4

Au Québec, «Ti-Caille» est un surnom qu'on donne à quelqu'un d'autre. Il n'est pas, à ma connaissance, péjoratif. Il me semble que j'appellerais «Ti-Caille» quelqu'un qui est plus jeune que moi, un garçon ou un adolescent, à la limite un homme dans la vingtaine. Dans la chanson de Desjardins, j'ai l'impression que c'est lui-même qui se nomme Ti-Caille; il s'encourage à faire quelque chose.

  • Merci! Ça me laisse une impression similaire ici de sorte que je suis plutôt d'accord avec la réponse. Mais est-ce qu'on a une référence ou une définition écrite; sur quoi reposent ces impressions. Et a-t-on une idée de l'origine de l'expression? – user3177 Feb 17 '15 at 8:25
1

Un complément. Un sens plus régional pour caille c'est sans doute la couleur (de la caille - brun tacheté).

Câille adj.
Mélange de blanc et de noir. ex. Marie, va tirer la grande vache câille. Thérèse a les yeux câilles.
[ Le parler populaire des Canadiens Français, N.-E. Dionne, 1909 ]

Câille adj.
Se dit des taches irrégulières, noires et blanches ou blanches et rousses, de la robe des cheveaux, boeufs, vaches, etc., et aussi du plumage des poules: -une vache câille, une poule câille.
[ Dictionnaire Canadien-Français, Sylva Clapin, 1894 ]

Câille adj. Nor[mand]. Blanc et couleur foncée. "Une vache câille".
[ Glossaire franco-canadien, Oscar Dunn, 1880 ]

Dans la chanson c'est une forme de générique - quelqu'un d'autre avec certaines caractéristiques en effet, comme le valet de trèfle, peut-être aux cheveux bruns à l'origine - c'est une théorie. Dans un contexte comme la toponymie au Québec, il y a bien des références idiosyncratiques qui sont parfois au final ancrées dans des trucs très concrets; peut-être que c'est similaire ici. C'est aussi dans d'autres contextes parfois quelqu'un de pris au dépourvu ou littéralement dépourvu pourrait-on dire. Utilisé seul pour interpeller quelqu'un qui ne nous est pas familier, ce peut être condescendant sans que pour autant ce soit nécessairement péjoratif. Enfin, dans le Petit guide du parler québécois de M. Mario Bélanger, celui-ci produit une liste de termes avec des nuances - dont tarla, épais, ti-casse, ti-cul, ti-coune, deux de pique etc. et ti-caille, puis indique(fragments vu les droits, donc aucun contexte):

Termes pour se moquer d'une personne. Le ti est diminutif pour « petit ».

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy